Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du dimanche 14 février 2021

Les interviews des entraîneurs pour le

Damien Lecroq : Détroit Ace (1) est vraiment en pleine possession de ses moyens. C'est une première sur la grande piste depuis qu'il est à la maison. Je ne pense pas que cela le dérange. Il m'a vraiment beaucoup plu à Mauquenchy. Il découvre un bel engagement en tête. J'y crois. Le seul bémol est que je ne peux pas le déferrer.

Yves Dreux : Eva Girl (2) reste sur une sortie encourageante à Angers où les 3.150 mètres l'ont avantagée. Elle s'élance toujours lentement. C'est pour ces raisons qu'elle n'a pas réussi à se mettre en évidence cet hiver à Vincennes. Je profite de sa forme et de la longue distance pour retenter l'aventure. Elle peut accrocher une place.

Christian Bigeon : Enfantin (3) s'est malheureusement montré fautif peu après le départ en dernier lieu. Il a bien suivi ensuite en retrait. L'engagement au premier échelon est favorable et il affronte ses aînés. Certes, il n'a pas convaincu cet hiver mais je pense qu'il est préférable de ne pas l'écarter car il montre du mieux à l'entraînement.

Patrick Polizzi : Brem Orange (4) a bien tenu sa partie pour sa rentrée. Avec les professionnels, il peut rivaliser et l'a déjà prouvé. Il est mieux déferré mais je préfère le ferrer léger à Paris-Vincennes dans l'immédiat. La grande piste ne m'inquiète pas. Il est dur. Il manque juste d'un peu de vitesse. Il peut terminer à l'arrivée.

Jérémy Koubiche : Easy des Flics (5) a répondu à mon attente au début de la semaine sur cette piste. Comme il n'a pas l'air marqué, j'ai pris la décision de remettre ça de façon rapprochée. Pour moi, il va répéter. Il a l'avantage de partir en tête. Sans minimiser l'opposition, j'estime qu'il a sa place parmi les cinq premiers.

Benjamin Goetz : Dragueur d'Azur (6) aurait peut-être pu s'imposer sans sa faute dans la montée en dernier lieu. Il ne sera que mieux sur un parcours de tenue. Il découvre un bon engagement au premier échelon sans les étrangers ni les jeunes. J'en attends un bon comportement et une place à l'arrivée du quinté.

Johannes Denneman : Colibri des Pins (7) n'a pas démérité à Mauquenchy malgré un parcours le nez au vent. Il vaut mieux lui cacher l'effort. Comme il est sensible des pieds actuellement, il sera encore ferré, ce qui constitue un handicap. Il a l'avantage de bénéficier d'une avance. A l'issue d'un bon parcours, il n'est pas hors d'affaire pour une place.

Richard Gout : Divallo (8) a été arrêté un an. On a pris notre temps pour le remettre dans le bain. Au mieux, c'est le moment d'effectuer un retour à Vincennes avec lui. L'engagement est favorable et la distance dans ses cordes. Sur 2.850 mètres, il vaut mieux le cacher. Alexis Garandeau l'a pris en mains depuis quelques jours. On y compte.

Antonio Ripoll Rigo : Dimo d'Occagnes (9) était bien en course lorsqu'il a été victime d'un carambolage à Lyon. Auparavant, il s'était bien comporté à ce niveau. Il est toujours en forme. Visiblement, plusieurs concurrents ne seront pas mis en mode compétition et auront d'autres objectifs, contrairement à nous. Il a sa place dans le quinté.

Jean-Claude Hallais : Caliméro du Thiole (10) on a perdu un peu de temps derrière Braquo pour aborder le tournant final en dernier lieu. Il a tout de même réalisé une bonne valeur. Il reste un peu imprévisible, notamment à la volte. Il faut rendre la distance. S'il reste appliqué d'un bout à l'autre, il a les moyens de terminer à l'arrivée.

Jean-Michel Baudouin : Dorado Bello (11) est parti décompresser un peu à la campagne suite à sa dernière sortie. Il va sans doute manquer de rythme pour cet engagement. Il a deux bonnes courses à venir dans lesquelles il sera nettement plus compétitif. Ici, il restera ferré, et rend vingt-cinq mètres. Il vaut mieux le revoir.

Franck Leblanc : Ciel d'Azur (12) était fatigué et s'est montré fautif alors qu'il était encore en mesure d'accrocher une place en dernier lieu. Il connaît des problèmes de jambes et je n'avais pas pu le travailler correctement. J'ai intensifié ses exercices à Grosbois. Comme il est "souffreteux", il ne sera déferré que des postérieurs. Il détient une très bonne chance.

Antoine Dabouis : Braquo (13) a été mené de façon trop offensive en dernier lieu. À 10 ans, il faut désormais le driver plus sagement, surtout à Vincennes où la montée laisse des traces. Sa bonne condition physique n'est pas à mettre en doute. Il a très bien travaillé et l'engagement reste correct, même s'il doit rendre la distance. Il peut accrocher une petite place.

David Thomain : Docteur d'Erable (14) avait été arrêté et a effectué deux courses de remise en jambes correctes mais sans plus. Dimanche, il doit rendre vingt-cinq mètres et restera ferré. Cette course va surtout lui permettre de gagner en condition en attendant son objectif, le dernier jour du meeting. Cette fois, vous pouvez l'écarter.

Eric Beudard : Be Cool d'Eb (15) reste sur plusieurs disqualifications au trot monté. Je profite de cet engagement à l'attelage pour lui changer les idées et mieux cerner ses possibilités dans cette spécialité. A 10 ans, je sais qu'il n'est pas cuit. L'objectif est de lui donner un parcours sans faute et tenter de le faire finir. Il sera plaqué devant.

Nicolas Bridault : Diplomate d'Am (16) vient d'arriver à l'écurie après être passé sous le feu des enchères lors de la vente du Prix d'Amérique. Le matin, l'impression visuelle est favorable. On va le découvrir au fil de ses sorties. Evidemment, il a des performances à faire valoir. On a fait appel à Eric Raffin. On espère que tout ira bien...

Source : Geny courses

Pour augmenter vos chances de gagner au PMU, n'hésitez pas à consulter aussi l'analyse et le pronostic de Fréquence Turf pour ce Prix des Vosges, le Tiercé Quarté Quinte du dimanche 14 février qui se courra sur l'hippodrome de Vincennes.