Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté PMU du mardi 6 octobre 2020

Les interviews des entraîneurs

Henri-Alex Pantall : Icatcher (1) a fait un peu de facéties dans les boîtes dernièrement, se cabrant au moment de leurs ouvertures. On a essayé de rectifier tout ça. Il va falloir qu'il se sorte du terrain lourd mais il tourne autour de son gros handicap. La dernière fois, il avait trop de terrain à refaire. Il est resté bien.

Ludovic Gadbin : Sauzon (2) a prouvé dernièrement qu'il demeurait compétitif dans les handicaps après son succès du 11 août. En effet, il a fini bon cinquième, laissant des regrets. Il est resté bien. La question du jour concerne son aptitude aux pistes pénibles. L'an passé, il avait échoué mais a pris de la force depuis.

Mikel Delzangles : Shalamba (3) n'a pas été très heureuse au moment du démarrage la dernière fois mais elle est peut-être un peu juste pour les listeds. On aurait préféré avoir un meilleur numéro de corde. Avec une course régulière, ça devrait aller. Cependant, elle dispute son premier quinté et peut manquer de métier.

Stéphane Wattel : Miss Believe (4) tournait autour du pot et a fini par remporter sa course en dernier lieu. Evidemment, les choses sont un peu plus complexes maintenant mais c'est une adepte des pistes très souples. Dès lors, elle peut rester compétitive, peut-être pas pour la victoire mais au moins pour les places.

Henri-Alex Pantall : Beaufour (5) a marqué un temps d'hésitation la dernière fois et il est mal parti. On a essayé de rectifier cela le matin à l'entraînement. Le terrain souple ne va pas le déranger.

Andrea Marcialis : Bosioh (6) est resté bien. Après son succès à réclamer, il a confirmé dans la foulée dans un handicap. Sa bonne forme est toujours d'actualité depuis. J'ai juste un doute quant à son adaptation à une piste qui s'annonce très pénible.

Frédéric Rossi : My Charming Prince (7) est un poulain régulier. Il effectue une petite rentrée mais il est apte à fournir sa valeur. Il court bien frais comme il l'avait montré en mai dernier. Quant au terrain qui s'annonce pénible, je n'ai pas d'appréhension à ce propos. Ses origines le prédisposent à bien faire.

Lisa-Jane Graffard : Shoal of Time (8) est un poulain qui n'est pas très grand mais il est régulier, maniable, en forme et a prouvé son aptitude au terrain lourd. Il devrait bien se comporter.

Alain de Royer Dupré : Ashim (9) reste sur deux succès. C'est un poulain en pleins progrès. J'ai cependant un doute certain quant à son aptitude aux terrains lourds. Il a en effet des origines américaines.

Jean-Marie Béguigné : First Sight (10) est un cheval constant qui a eu des problèmes de santé résolus. Après une bonne rentrée, il a gagné. Comme il débute dans les handicaps, on ne sait pas quel comportement il aura. Il est maniable et est resté bien. Il n'a pas encore couru sur un terrain aussi lourd. Donc, c'est un point d'interrogation.

Carlos Laffon-Parias : Metaphore (11) redescend de catégorie. La dernière fois, on a essayé de voir si on pouvait lui donner du black-type, mais elle n'est pas de ce niveau. Elle aime le terrain lourd, ce qui est le plus important en ce moment. En outre, elle est maniable. C'est intéressant d'essayer.

Gérard Collet : Shinasi (12) est encore trop chargé. Il faut qu'il baisse de 3 ou 4 kg pour avoir une chance. Comme il a beaucoup tiré en dernier lieu, je le raccourcis. On verra bien si c'est une bonne idée ou pas. Je suppose qu'il va dans le terrain lourd mais je n'en suis pas tout à fait sûr. Il y a donc pas mal d'interrogations.

Francis-Henri Graffard : Haliphon (13) découvre les handicaps mardi. La valeur qui lui est attribuée semble très correcte. Et il a prouvé cet été à Clairefontaine son aptitude aux pistes pénibles. J'espère donc le voir bien faire mardi.

Stéphane Wattel : Siouville (14) a été longtemps absente, car j'ai eu du mal à la retrouver. Sa rentrée était dans une petite catégorie mais j'ai trouvé qu'elle s'est assez bien comportée et, surtout, elle a bien évolué depuis. C'est intéressant de voir où elle se situe désormais. Le terrain lourd ne lui pose pas de problème.

Nicolas Clément : Aiguière d'Argent (16) n'est décidément pas très bien loti avec les numéros de corde. C'est un poulain courageux. Il est toujours maiden mais on espère qu'il va réussir à en gagner une. Il possède une belle pointe de vitesse mais il faut qu'il soit dans le bon wagon. Il est resté bien et devrait se sortir du terrain lourd.

Source : Geny courses