Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du dimanche 15 novembre 2020

Les interviews des entraîneurs pour le prix Marc Antony

Yannick Fouin : Volkov Jelois (1) court très mal dernièrement et avait "la queue sur les reins" le lendemain. Bref, je n'ai pas compris. Il doit faire ses preuves à ce niveau et sa situation au poids est compliquée. Il paie très cher sa deuxième place de l'hiver dernier à Cagnes dans le "Massena". J'ai juste qu'il ne soit trop chargé...

Nicolas de Lageneste : Gagneur (2) a montré, en dernier lieu, qu'il restait compétitif malgré sa pénalité. On lui a laissé du temps après cette course, car il avait un peu accusé le coup après deux durs combats. Il a repris beaucoup de fraîcheur. Il est très bien. Ce cheval froid sera sûrement bien sur 3.900 mètres. Je compte sur lui.

François Nicolle : High King (3) vient de manifester sa forme sur les balais de Compiègne. C'est un cheval qui a déjà bien fait à Auteuil. Il découvre ici les handicaps. La valeur qui lui est attribuée semble correcte. Il a suffisamment de métier pour s'adapter à ce type de course et a les moyens de s'y révéler d'emblée.

Arnaud Chaillé-Chaillé : Betong Emery (4) court correctement, sans plus, en dernier lieu. Le terrain n'était pas assez pénible pour lui et il est peut-être venu un peu trop tard. Il faut le monter de derrière. C'est plus compliqué de revenir sur un terrain rapide. Ayant perdu 1 kg, il peut participer activement à l'arrivée.

Mlle Daniela Mele : Stop Line (5) est en bonne condition. La dernière fois, il lui a manqué le petit sprint pour finir. Elle a vu l'ostéopathe, car elle était un peu "démontée". C'est rentré dans l'ordre. Les 3.900 mètres, c'est bien pour elle. Facile à monter et bonne sauteuse, j'en attends une bonne performance.

Serge Foucher : Alcatraz Island (6) est irréprochable depuis ses débuts mais à un niveau bien inférieur. A cette valeur, je n'ai pas beaucoup de choix alors je tente. Il faut reconnaître qu'il est très mal situé sur l'échelle des valeurs. L'hippodrome ne devrait pas le gêner et j'espère qu'il pourra accrocher une petite allocation.

Gabriel Leenders : Garbure (7) est une pouliche toute neuve. Dernièrement, elle découvrait Auteuil. Elle s'est montrée assez allante. Dimanche, elle va effectuer ses débuts dans les handicaps avec peu de métier. En étant montée "off", elle est selon moi plus recommandable pour une éventuelle 4e ou 5e place.

Mlle Daniela Mele : Guardamar (8) n'avait pas trop voulu avancer l'avant-dernière fois. Les œillères australiennes lui ont fait du bien en dernier lieu ; il était beaucoup plus motivé. C'était aussi une course facile pour lui. Cela lui a donné du moral. Il est pleine peau. Du coup, je refais un essai à Auteuil.

Nick Williams : Gingembre Menthe (9) m'a un peu déçu la dernière fois. Il a trop tiré durant le parcours. Il devrait être monté un peu plus aux avant-postes cette fois-ci. Il va être bien sur la distance de 3.900 mètres. J'espère qu'il se comportera mieux en cette occasion.

David Windrif : Gino Dino (10) fait un essai à ce niveau. En théorie, il n'était pas prévu de courir mais au regard de sa forme actuelle et de son dernier travail, je n'ai pas hésité à le supplémenter. Je le pense bien situé au poids et j'espère le voir bien faire. Auteuil ne devrait pas le gêner. Il peut manquer d'expérience mais pas de qualité.

Marcel Rolland : Ayeth (11) n'a été battu de fort peu pour le succès lors de son dernier essai à Auteuil. Ensuite, on pensait qu'il pourrait remporter un quinté de la sorte mais il a été devancé, sans démériter. Je pense qu'il est moins percutant sur des pistes lourdes. S'il ne pleut pas d'ici là, il peut jouer un premier rôle.

François-Marie Cottin : Pandoro (13) vient d'ouvrir son palmarès. Comme l'illustre sa "musique", c'est un cheval sur la montante. L'arrivée des pistes souples participe aussi à sa montée en puissance. Dimanche, il doit toutefois franchir un palier. J'espère le voir réussir ce que Gerryville (compagnon de boxe) n'a pu accomplir dernièrement.

Jean-Luc Guillochon : Gipsy de la Roque (14) ne court pas si mal dernièrement. C'était une "grosse" rentrée et son partenaire l'a respectée. J'aurais été plus confiant si elle avait pris part à la seconde épreuve. Elle "est montée" sur sa reprise de contact mais a encore besoin de prendre de la maturité. Elle sera mieux à Pau cet hiver.

Jean-Luc Beaunez : Gréco Latin (15) a ouvert son palmarès lors de sa plus récente sortie. Il rentre ici et se retrouve en première épreuve. Sa marge de manoeuvre est assez mince. Il tentera de mettre à profit sa fraîcheur pour ambitionner une petite place. Il aurait évidemment été mieux en seconde épreuve.

Source : Geny courses