Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du vendredi 28 août 2020

Les interviews des entraîneurs

Christophe Clin : Eminent d'Orgères (1) avait déçu à Enghien le mois dernier. Il est tombé malade quelques jours plus tard ce qui explique cette contre-performance. Dernièrement, il n'a pas démérité. Il me paraît bien. Vendredi, il y a deux ou trois sérieux clients mais je serais déçu qu'il ne termine pas dans le quinté.

Hughes Levesque : Express de l'Iton (2) est au top. Cela s'est bien passé lors de ses récentes victoires, se faisant ramener, mais il a donné un bon coup de reins à la fin, notamment à Ecommoy, face aux 5 ans. Sur le sable, je le déferre des postérieurs. Il apprécie beaucoup la piste de Cabourg. Il devrait confirmer, au moins pour une belle place.

Yves Marie Vallée : Elizir du Home (3) est performant avec ses fers. Je vais lui donner du confort pour la course. C'est toujours un léger handicap face à des sujets pieds nus mais il faut qu'il me rassure un peu. Cabourg lui convient bien sinon. Il est capable de se réhabiliter en restant au trot d'un bout à l'autre.

Alain Rogier : Eternelle Délo (4) est allée un peu trop vite à Graignes et s'est désunie en arrivant dans le tournant. On va changer de tactique. Il vaut mieux lui cacher l'effort. Sur 200 mètres, elle est capable d'aller très vite. Elle est au top et surtout on sent qu'elle a envie de courir. Malgré l'opposition, elle a sa chance.

Philippe Billard : Epsom des Brousses (5) s'est frotté aux européens le 6 août à Enghien. Précédemment, il courait proprement. Il ne détient pas de marge. Il est davantage droitier. Cabourg va lui convenir. Il ne faut pas chercher à faire le fort. Ce n'est pas une première chance mais il n'est pas incapable d'accrocher une petite place.

Patrice Dessartre : Basco de Villodon (6) s'est retrouvé "à deux, le nez au vent", à Craon. Pour finir, il a été dominé, sans mollir. Bien sûr, il n'a pas fait grande chose depuis. Uniquement droitier, il a déjà gagné dans sa jeunesse à Cabourg. François Lecanu le connaît par coeur. Il sera allégé dans sa ferrure. Avec un bon déroulement, il a sa chance.

Grégory Thorel : Dream (7) a été victime d'un virus. Pour sa rentrée, il était ferré et n'avait pas les bonnes œillères. Cette sortie lui a fait du bien. Il retrouve ici Jean-Philippe Monclin et il sera cette fois pieds nus et muni d'un bonnet fermé. L'engagement est favorable et il est plus à l'aise à droite. Il a sa place dans les trois premiers.

Philippe Daugeard : Cœur de Loup (8) évolue en pleine forme. Revenir sur un parcours de tenue ne lui posera pas de problème. Il est à son affaire sur les profils plats. Il doit se frotter aux jeunes et les 6 ans, ce qui complique sa tâche mais il a pour lui sa maniabilité et son courage. J'espère encore le voir prendre une place.

Julien Raffestin : Cabalera (9) vient de très bien se comporter. Elle est restée au top et l'engagement reste favorable même si elle doit cette fois affronter les 6 ans. Elle est très à l'aise à droite et sera de nouveau pieds nus. Si elle s'élance aussi bien qu'en dernier lieu, elle devrait conserver une place dans le quinté.

Christophe Petrement : Dame Denfert (10) a recouvré sa valeur. C'est une sprinteuse et pisteuse; il faut absolument lui cacher l'effort. Si elle débouche du dernier tournant non loin des premiers, alors elle va encore aller vite pour finir. Elle sera déferrée des postérieurs et munie de top gun devant.

Eric Gilles Blot : Echo de Chanlecy (11) s'est remarquablement comporté à Saint-Malo où il n'a pourtant pas eu le meilleur des parcours. En prenant de l'âge, il s'est bien amendé. Il est devenu sérieux et courageux. Il tient parfaitement la distance. Il ne sera pas déferré des quatre pieds mais dans une configuration qui lui a déjà réussi. Il a ma confiance.

Frédéric Héon : Cléa Miquellerie (12) vient de s'imposer deux fois de suite sur l'herbe de Rochefort-sur-Loire. Elle est pleine peau. Pour son retour sur le sable, elle dispose d'un engagement favorable. Elle a déjà gagné à Cabourg. David Thomain ne la connaît pas mais elle n'est pas compliquée. Elle devrait être dans le coup.

Jean-Michel Bazire : Douxor de Guez (13) manquait de souplesse et était "incourable" en fin de meeting. Il vient d'effectuer une rentrée correcte. Il n'est pas encore à 100% mais l'engagement est sur mesure. Il a déjà bien couru à Cabourg et Alexandre Abrivard le connaît bien. Il possède suffisamment d'atouts dans son jeu pour bien faire.

Source : Geny courses