avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du mercredi 19 août 2020

Les interviews des entraîneurs

Franck Nivard : Goofy Greenwood (1) a fait une très belle course à Enghien. Non seulement, il a ramené le wagon de deux au dernier passage en face, mais il a aussi attaqué Victor Ferm tout au long de la ligne droite. C'est un super cheval. Il a déjà gagné sur les 2.850 mètres de la grande piste. J'ai refusé plusieurs drives pour le mener dans ce quinté. Il a vraiment une belle carte à jouer.

Pascal Godey : À Saint-Malo, Bonheur de Nay (2) a figuré jusqu'à mi-ligne droite, puis il a demandé à souffler. La fois d'avant, il était parti au galop. Pour moi, il manque de compétition. Comme il a de bons pieds, je peux le déferrer à chaque voyage. Dans ce quinté, je crains qu'il ne soit encore un peu juste. Sérieux, il va encore faire sa course et la sixième ou la septième place reste envisageable.

Gilles Lefebvre : À Royan-la-Palmyre, encore cinquième à la sortie du dernier tournant, Amour Orageux (3) a plafonné pour finir. Je pense qu'il n'était pas suffisamment affûté. Il rendait également 25 mètres, Auparavant, à Bernay, il s'était retrouvé au côté de l'animateur. C'est un cheval qu'il faut impérativement cacher. Mercredi, il aura quatre alus. En courant battu, il peut venir s'emparer d'une allocation.

Jean-Philippe Mary : Lors de sa dernière sortie à Enghien, Diadème Blue (4) n'était pas à l'aise dans ses allures. La piste d'Enghien n'est pas faite pour ses aptitudes. J'ai envie de le revoir à l'attelage ; voilà pourquoi je l'ai laissé au départ de ce quinté. S'il parvient à entrer aux balances, je serai amplement satisfait.

Pierre Vercruysse : Crazy Charm (5) était dans un jour sans dernièrement à Cagnes-sur-Mer et je n'ai pas d'explication à cette contre-performance. Auparavant, il avait gagné à deux reprises. À Langon, il devançait notamment Et Voilà de Muze qui a depuis confirmé. Il est allé se ressourcer à la mer et paraît au top. Il sera, cette fois, déferré des postérieurs. Malgré l'opposition relevée, j'en attends une réhabilitation.

Sylvain Roger : Derby du Dollar (6) a très bien couru à Saint-Malo. En ne sortant pas dans le dernier tournant, je pense qu'il aurait gagné un rang au passage de la ligne d'arrivée. Au travail, il donne entière satisfaction. J'ai préféré cet engagement à la prochaine étape du Trophée Vert à Montier-en-Der où il aurait dû rendre cinquante mètres. Mercredi, si tout se passe bien, il a alors le droit de bien se défendre.

Alphonse Vanberghen : Dascalia (7) n'a pas démérité dans le Prix de l'Opéra, mais contrainte de venir en dehors à la sortie du dernier tournant, elle a trouvé le temps long. C'est une jument qui possède une pointe de deux cents, voire deux cent cinquante mètres, pas au-delà. Elle a bien travaillé dimanche. Elle va retrouver un hippodrome qu'elle affectionne. Avec un déroulement de course à sa convenance, elle peut surprendre.

Ludovic Guitton : Cela ne s'est pas passé comme prévu lors de son dernier déplacement à Vichy. Ce Retour d'Oscar (9) a subi en dedans et il a dû se contenter d'une malheureuse sixième place. Mercredi, il est bien engagé. En revanche, il a usé beaucoup de pied la dernière fois et je préfère le déferrer uniquement des postérieurs. Il fera son maximum.

Jean-Philippe Monclin : Charme de Star (10) est au top comme l'attestent ses dernières performances. Il est allé devant à chaque fois, ce qui sera difficile à faire mercredi, car il y a des chevaux capables d'animer bon train. Il avait gagné à deux reprises cet hiver à Vincennes sur ce parcours et semble actuellement bien décidé. Il a sa place dans le quinté.

Jean-François Senet : Crescendis (11) s'est montrée irréprochable cet été à Enghien où elle a pris deux accessits derrière de bons 7 ans. Dans la foulée, elle bénéficie d'un bel engagement sur un parcours qu'elle apprécie. Mercredi, les "D" semblent encore difficiles à battre. Comme d'habitude, elle va faire sa course et sa place est dans les cinq premiers.

Stéphane Meunier : On ne peut rien reprocher à Django du Bocage (12). Il fait toutes ses courses. À Enghien début juillet, il avait été desservi par son numéro derrière l'autostart. Il a bien travaillé en vue de cet engagement favorable. Il sera sur un tracé à sa convenance. En prenant de l'âge, il a gagné en sagesse et il est devenu plus maniable. Sans incident, il devrait prendre une part active à l'arrivée.

Alexandre Abrivard : Brillant Madrik (13) vient de renouer plaisamment avec le succès aux Sables-d'Olonne et se serait déjà imposé le mois dernier, à Enghien sous la selle, sans une faute dans le dernier tournant. Il est actuellement en grande condition physique. L'engagement reste favorable, mais il semble barrré par quelques 7 ans. Il faut plus l'envisager pour les places.

Pierre-Alain Rynwalt-Boulard : Digne et Droit (14) n'a pas eu le parcours idéal aux Sables-d'Olonne. Après avoir fait illusion pour un accessit, il a "coincé" à la fin. Le chrono est excellent. Il a bien récupéré. Pour son retour à Vincennes, il est bien placé aux gains. Pour son confort, il restera ferré une fois de plus. Il a déjà réussi sur ce tracé. Avec un déroulement de course sans encombre, il devrait disputer l'arrivée.

Source : Geny courses