avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté PMU du samedi 12 septembre 2020

Les interviews des entraîneurs

Ludovic Guitton : Ce Retour d'Oscar (2) vient de rassurer. Samedi, il va démarrer. Il vaudra mieux attendre un dos ensuite et ne pas se tenir trop loin des premiers. Sa prestation va nous permettre de "tâter le terrain" en vue de futurs engagements. Cela dit, il n'est pas hors d'affaire pour une quatrième ou cinquième place.

Charles Julien Bigeon : Classic Haufor (3) avait renoué avec le succès, à Mauquenchy, mais il n'a pas confirmé ensuite, alignant deux disqualifications. Il est difficile à saisir. Il n'a pas couru depuis un mois et demi, mais il affiche une bonne forme. Il a besoin de nous rassurer, mais il lui suffirait de se montrer sage pour refaire parler de lui.

Bart De Graeve : Cyriel d'Atom (4) aurait pris assurément une belle place, sans sa faute, à Vincennes. Il peut encore lui arriver de s'enlever. Hormis cela, il s'était montré régulier précédemment. Il évolue dans sa catégorie. Physiquement, il est très bien. Il pourra être déferré de nouveau. Logiquement, il a sa place à l'arrivée.

Emmanuel Varin : Cirrus Atout (5) n'a malheureusement pas de course à réclamer pour le moment. Pour le maintenir en forme, je suis amené à le laisser au départ de ce quinté relevé. Evidemment, sa tâche s'annonce délicate. S'il parvient à s'emparer de la moindre allocation, alors nous serons amplement satisfaits.

Jérémy Gaston Van Eeckhaute : Baron du Bourg (6) a connu des problèmes pulmonaires. Il a été soigné, puis, après une rentrée fin août à Vincennes, il a renoué plaisamment avec le succès à Rambouillet. Il est souvent bien à cette époque. Samedi, il est "barré" par quelques rivaux, mais je serais déçu qu'il ne termine pas dans le quinté.

Guillaume Gillot : Black Jack From (7) traverse une bonne période de forme. Il est resté au top et l'engagement est favorable. Éric Raffin étant retenu sur Diablo du Noyer, je vais le driver. Pour info, je l'ai déjà mené au succès alors qu'il n'était que "DP". Il a sa place dans le quinté.

Charles Julien Bigeon : Alinéa (8) n'était pas dans un grand jour la dernière fois. Il a eu un mois pour reprendre de la fraîcheur et il paraît bien à l'entraînement. Samedi, il se présente dans sa catégorie et sur un parcours qu'il apprécie. S'il ne fait pas de bêtise, il devrait se réhabiliter, mais reste imprévisible.

Jean-Michel Bazire : Dostoievski (9) est capable de disputer l'arrivée d'une telle épreuve. Ses derniers résultats plaident en sa faveur. En revanche, il se présente de façon rapprochée. Je vais cependant le munir d'un bonnet fermé. Bien que Dreambreaker dispose d'une meilleure chance, je pense qu'il ne sera pas ridicule.

Yves Dreux : Belle Louise Mabon (10) n'a pas bénéficié d'un bon parcours la dernière fois. Elle a bien encaissé ses efforts. Je ne peux pas être présent à Vincennes, mais Damien Bonne la connaît. Il faut juste faire attention dans les premiers cent mètres. Il faut viser juste désormais, mais elle peut terminer à l'arrivée.

William Bigeon : Diablo du Noyer (11) n'a pas démérité à Enghien voilà un mois. Il a brûlé un peu de cartouches en partant mais a réalisé une réduction équivalente à ce qu'il fait d'ordinaire. Depuis, il a passé quinze jours à la mer tout en travaillant. Il est parfait comme il me l'a montré mercredi. C'est sa belle course du moment.

Denis Brossard : Cap de Narmont (12) a vraiment joué de malchance à La Rochelle. Il avait une course à Auch dimanche, mais comme je suis suspendu, j'ai opté pour cette course. Il a déjà bien fait à Vincennes. Il est mieux à main gauche qu'à une certaine époque. En ce moment, on n'a pas de réussite. Il faut garder la tête froide.

Luc Roelens : Jerry Mom (13) est revenu à la maison depuis un petit mois environ. Il reste sur deux mauvaises performances. On le travaille comme par le passé. Même s'il est un peu fainéant le matin, il paraît plutôt bien. Jugé sur sa vraie valeur, il possède une première chance, mais je ne suis pas sûr qu'il soit à son meilleur niveau.

Jean-Michel Bazire : Dreambreaker (14) est bien. À Alençon, non seulement il était ferré, mais il était aussi handicapé de cinquante mètres. Je ne vais pas vous faire un dessin, cette sortie servait de préparation en vue de ce Prix de Moulins-la-Marche. Sans incident, il ne devrait pas décevoir. Bien entendu, je le préfère à Dostoievski.

Jean Morice : Bleu Ciel (15) allait tellement librement dans le dernier tournant, en dernier lieu, que son pilote a pris l'option de sortir. Malheureusement, il s'est mis au galop avant de venir bien terminer en pleine piste. Malgré ses 9 ans, il a toujours autant de tonus. Samedi, le parcours fera la différence, mais il a son mot à dire.

Alphonse Vanberghen : Balando (16) est le plus riche du lot, mais il a 9 ans et affronte les plus jeunes. Avec ses gains, il rencontre désormais des tâches délicates. Diablo du Noyer me semble être le cheval à battre et Dreambreaker n'est pas le premier venu. Sincèrement, si mon pensionnaire parvient à prendre une place, il aura rempli son contrat.

Source : Geny courses