Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté PMU du vendredi 25 septembre 2020

Les interviews des entraîneurs

Franck Harel : Eire d'Hélios (2) est une chic jument qui fait toutes ses courses. Comme elle est généreuse, il faut impérativement lui cacher l'effort. Autant dire que le numéro 2 derrière l'autostart est parfait pour elle. François Lagadeuc s'entend parfaitement bien avec elle. Elle sera pieds nus. Evidemment, Valzer Di Poggio représente un véritable épouvantail. Elle vaut ensuite tous les autres concurrents à mon avis.

Sébastien Guarato : Ever Pride (3) s'est bien comporté à La Capelle après avoir fait la première partie du parcours en tête. Il a fourni sa valeur et n'a pas démérité. Il a retrouvé la bonne carburation. Il est d'ailleurs plutôt bien actuellement. Prendre notre revanche sur Valzer Di Poggio sera très, très diffcile mais il peut accrocher une place. On a hérité d'un bon numéro.

Grégory Thorel : Capital Charm (4) a bénéficié d'un bon déroulement de course à La Capelle pour s'intercaler entre Valzer Di Poggio et Ever Pride. Cette sortie était encourageante. Dans la foulée, il bénéficie d'un engagement favorable sur une distance qu'il apprécie. Comme il a hérité d'un numéro favorable, il devrait confirmer et terminer dans les cinq premiers.

Jean-Michel Bazire : Valzer Di Poggio (5) a conservé une forme identique à sa dernière sortie. Il a prouvé sa vitesse et sera déferré des postérieurs comme à son habitude. Il est bien placé derrière l'autostart. Il va découvrir la piste de Laval, mais je ne vois pas pourquoi il ne s'y adapterait pas. Bref, c'est un favori solide à mon avis.

Aymeric Thomas : Dénicheur du Vif (6) m'a un peu laissé sur ma faim en dernier lieu. Je l'avais muni de top gum. Cette fois, je le déferre des quatre pieds. Il est sans doute un peu plus performant l'hiver qu'à cette période. L'engagement est valable. Il y a quelques clients et avec son numéro 6, il va falloir un peu de réussite. Il faut le préserver un maximum. On visera une petite place.

Christian Bigeon : Empereur The Best (7) a été arrêté à la fin du printemps afin de lui donner un break. Il va faire le meeting d'hiver et il lui fallait se reposer pendant une période. Il s'agit d'une rentrée. Il va manquer de compétition. Il évoluera ferré pour l'occasion. Il est placé en dehors et affronte des sujets en pleine forme pour certain. Il est préférable de le revoir.

Jean-Philippe Raffegeau : Concerto Royal (9) va encore avoir besoin de compétition et de reprendre confiance. Il aime bien ce genre de tracé et il a un bon numéro en deuxième ligne. Mais cela risque de ne pas être suffisant d'autant qu'il reste ferré.

Jean-Michel Bazire : C D (11) n'a pas été revue depuis sa victoire du 1er juin à La Rochelle. Depuis qu'elle a repris l'entraînement, elle progresse régulièrement. Mais elle est encore à court de condition. Il s'agira pour elle d'une rentrée sans la moindre prétention.

Emmanuel Ruault : Enska (12) a été malade après le confinement, en même temps qu'Estocade Bleue. Elle a été soignée, mais elle a du mal à retrouver son meilleur niveau. Sa course de rentrée à Rambouillet lui était nécessaire. Elle a gagné en condition mais elle n'est pas encore à 100 %, raison pour laquelle elle va garder ses fers. Eventuellement, vous pouvez la retenir en fin de combinaison.

Jean-Philippe Raffegeau : Da Vinci Bond (13) n'a pas été revu depuis plusieurs mois car il a connu des problèmes pulmonaires. Tout est rentré dans l'ordre, mais cette reprise de contact avec la compétition lui sera nécessaire. Sur cette courte distance, il y aura du rythme, ce qui lui fera le plus grand bien. Mais je pense qu'il devrait être assez rapidement opérationnel.

Jacques Bruneau : Eclat de Verre (14) va effectuer une grande rentrée, mais il va aussi débuter à l'attelé en compétition. Je l'ai qualifié dans cette spécialité mais il est nettement plus pratique sous la selle. Il a besoin de courir après avoir été sur la touche pendant plusieurs mois à la suite d'une fêlure dans un pied.

Olivier Raffin : Massive Attack (15) a connu de sérieux problèmes pulmonaires cet été et a dû être arrêté. Il a effectué une rentrée discrète dernièrement à Châteaubriant et a encore besoin de courir pour retrouver son bon niveau. Vendredi, il découvre une tâche compliquée face à une opposition relevée. Il restera ferré et son numéro est défavorable. Vous pouvez l'écarter.

Source : Geny courses