Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté PMU du samedi 26 septembre 2020

Les interviews des entraîneurs

Patrice Quinton : D'Jango (1) fait une rentrée, mais est bien. Depuis son succès dans le "Président", il a beaucoup plus de poids, mais est porteur dans l'ensemble. 72 kilos n'est pas un avantage pour autant ! L'assouplissement des pistes ne le dérangera pas. Il court bien frais, est plus beau qu'au printemps, mais peut manquer. Il peut prendre une place. L'objectif reste le "Montgomery", mais il devrait bien courir.

Yannick Fouin : Après deux succès de rang, Enola Gay (2) n'a que partiellement confirmé dernièrement. A sa décharge, il est rentré déferré et a penché. Ceci expliquant probablement cela. Certes, en la valeur qui est la sienne, la marge est plus mince qu'en valeur 55, mais il me paraît resté très bien. A priori, je n'ai pas d'inquiétudes quant à son adaptation au tracé d'Auteuil, tout en espérant une piste pas trop souple.

Mikaël Mescam : C'est un peu la suite logique après sa dernière sortie victorieuse à Clairefontaine. Saint Poursain (3) est resté en forme. Il connaît Auteuil, qui reste, certes, un hippodrome exigeant, mais qu'il va bien faire. Sa pénalité au poids est forcément un handicap mais, si on l'économise un peu plus que la dernière fois, cela sera mieux pour lui. Sa marge de manœuvre est réduite, mais les places sont bonnes à prendre.

David Windrif : Le Mans (4) effectue sa rentrée samedi. Le cheval a travaillé en conséquence. Pour le mettre un peu plus dans le rythme, il a dû faire du "schooling" mardi aux courses, à Auteuil. Une bonne reprise de contact est espérée ici, tout en sachant qu'un éventuel assouplissement serait le bienvenu. Je redoute en priorité Redwillow Imperial (5).

Jean-Marc Baudrelle : Redwillow Imperial (5) vient d'effectuer une rentrée des plus satisfaisantes sur les balais. Samedi, il fera son retour sur les gros obstacles avec l'ambition de bien faire. Il connaît parfaitement le parcours, se montre des plus réguliers et, avec une course sans encombres, je le crois en mesure de finir dans la bonne combinaison. Avant le coup, il n'y a pas de contre-indication.

François-Marie Cottin : Cafertiti (6) vient de finir bon deuxième sur cette piste et dans cette même catégorie. Resté en bonne condition depuis au travail, il est logique d'espérer une confirmation de sa part samedi, tout en sachant qu'un net assouplissement du terrain ne serait pas nécessairement fait pour l'avantager.

Pascal Adda : Fahawro (7) reste sur de bonnes tentatives sur le steeple de Clairefontaine. Maintenant, il peut manquer d'expérience sur les gros obstacles d'Auteuil face à de tels adversaires, mais je n'ai pas beaucoup de choix d'engagements. Cependant, il fait preuve de sérieux et de constance dans ses performances. C'est un test dans ce genre de course, mais j'en escompte une bonne prestation.

Patrice Quinton : Lors de sa rentrée, la distance n'était pas pour Edalka de Kerser (8), mais elle a tout de même couru à la perfection dans un lot plus relevé que ce samedi. Elle n'était sûrement pas prête l'autre jour. Elle attaque les quintés, dans lesquels il faut que tout se passe bien durant le parcours. Vraiment montée sur sa course, elle devrait bien courir, car elle est beaucoup mieux sur 4.400 mètres.

Grégoire Leenders : Doux Dingue (9) rentre samedi, mais a du travail derrière lui et court généralement bien sur sa fraîcheur. Disons qu'il peut viser une place d'emblée. Tout en ayant une certaine et évidente marge de progression sur sa reprise de contact.

Sophie Leech : Utility (10) a bien couru la dernière fois lors de sa première sortie à Auteuil et nous a vraiment fait plaisir en France. Bertrand Lestrade était très désireux de le monter à nouveau et cela nous donne bien sûr une grande confiance. Le cheval sera mieux pour avoir déjà couru sur ce tracé avant. C'est une course très difficile, mais il a certainement une chance.

Jérôme Larrigade : Royal Bataille (11) a dû monter sur sa course de rentrée pour laquelle il manquait de travail : il n'avait pas son terrain et n'avait rien pour lui ce jour-là. Ce gros cheval avait besoin de courir. Il s'endurcit progressivement et peut postuler à une place. C'est plus un cheval de terrain lourd.

Mickaël Seror : Dans le "Président", No Risk For You (12) s'est remarquablement comportée, d'autant que ce jour-là son jockey l'a monté au pied levé. Depuis, je lui ai laissé du temps pour récupérer et aurait dû faire sa rentrée en haies, mais elle a connu un petit contre-temps qui nous a poussé à attendre quelques jours de plus. Assez légère, elle est en forme et peut finir à l'arrivée, mais le lot n'est pas des plus faciles.

Guillaume Macaire : C'est la suite logique des choses. Expresso Collonges (13) a peu couru, étant encore un peu tendre. C'est le seul hic. Je pense qu'il a besoin de s'aguerrir un peu dans ce type de compétitions, donc j'aurais été plus sûr de moi en deuxième épreuve.

François-Marie Cottin : Sa valeur est connue et ses aptitudes aussi. Guyonne (14) est en belle condition au travail et se plaît sur les tracés sélectifs. Maintenant, il faudra souhaiter pour elle une piste pas trop pénible samedi...

Mikaël Mescam : Je pense qu'Assorlin (15) est à son poids, mais je ne suis pas forcément persuadé qu'Auteuil soit une bonne chose pour lui. J'espère qu'il va me faire mentir. En tout cas, comme il est en très bonne forme, il faut tenter. S'il s'adapte à ce tracé, il a sa chance.

Source : Geny courses