Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté PMU du jeudi 5 novembre 2020

Les interviews des entraîneurs pour le prix d'Avranches

Jean-Michel Bazire : Sobel Conway (1) est tombé sur un os (Brillant Madrik) lundi mais il s'est très bien comporté. La piste était parfaite ce qui explique le chrono de 1'10"7. Il se présente à trois jours d'intervalle mais je ne suis pas inquiet. Je vais juste demander à Éric Raffin de lui masquer l'effort plus longtemps. Le lot est moins relevé et il a encore une belle carte à jouer.

David Alexandre : Aramis Deiha (2) s'est élancé au galop à Cavaillon et a constamment fermé la marche avant de bien finir. Auparavant, sans être très chanceux, il avait très bien couru à Enghien dans un bon lot. Il se plaît particulièrement sur les courtes distances et avait gagné en 1'11"1 sur ce parcours il y a un an. Il sera cette fois pieds nus pour ce bel engagement. Je suis logiquement confiant.

Jean-Michel Bazire : Desperado (3) a un peu raté sa saison et vaut beaucoup mieux que ses dernières performances. Il est sur la montante et j'ai essayé de l'amener au mieux pour cet engagement sur mesure. L'hiver dernier, il s'était mis en évidence à plusieurs reprises sur ce parcours. Martin de Bos et Whole Lotta Love semblent difficiles à battre mais je compte sur lui pour se réhabiliter.

Grégory Thorel : Capital Charm (4) a été mis hors course dans la ligne droite à Enghien, alors qu'il avait des ressources dans le sillage des animateurs. Auparavant, sur une courte distance, il était ferré lourd. Sa forme ne fait aucun doute et l'engagement reste favorable. Cela dit, je le préfère sur les longues distances. Il devra bénéficier d'un bon déroulement de course pour accrocher une petite place.

Stéphane Michel : Cronos d'Hameline (5) est vieillissant et découvre des tâches compliquées face aux plus jeunes. Cette course va lui permettre de préparer au mieux un engagement aux conditions spéciales, à la fin du mois à Argentan. En effet, une avance est accordée au chevaux n'ayant pas obtenu d'allocation lors de leurs six dernières courses. Jeudi, il aura encore du mal à terminer dans les sept premiers...

Julien Chauvin : Akir de Mai (6) a retrouvé une seconde jeunesse à évoluer dans le Sud l'été dernier. Je me laisse tenter par cet engagement sur la grande piste qui ne lui a jamais trop réussie. Il n'a rien d'intéressant d'autre. L'autostart, c'est son truc. Il me paraît en bonne forme. Il faut le "planquer". Ainsi, il a 10 ans mais il n'est pas hors d'affaire.

Philippe Daugeard : Whole Lotta Love (7) a été devancé par un sujet déclassé, Valzer di Poggio, à deux reprises. Il ne sera pas sur notre route mais la "team Bazire" est à nouveau bien représenté. Le mien s'adapte à tous les parcours. Il est en pleine forme et l'engagement est intéressant. Il va faire sa course et disputer l'arrivée. Je le présente avec de logiques ambitions.

Pierre-Alain Rynwalt-Boulard : Belle Emotion (8) devait aborder cette course comme un tremplin pour un autre engagement face aux seules juments mais vu sa situation en première ligne, elle va faire de son mieux. Elle apprécie évoluer à la pointe du combat. Elle avait trotté 1'12" à deux reprises sur les parcours de vitesse l'hiver dernier. Partir en descendant l'avantage. Elle est bien "réveillée". Elle peut viser une petite place.

Jean-Michel Bazire : Douxor de Guez (9) me paraît aussi bien que lors de ses bonnes performances obtenues il y a un mois environ. Il est bien souple et a déjà réalisé de bonnes performances sur les courtes distances. Il a sa place dans le quinté.

Björn Goop : Say That Again (10) a bénéficié d'un déroulement favorable à Enghien lors de sa dernière sortie le mois dernier. Il fait preuve de régularité et donne toujours le meilleur de lui-même. Pour autant, il n'a pas de marge de manoeuvre à 9 ans avec ses gains. En seconde ligne, il faudra que cela se passe très bien. Il n'est pas dérangé par la grande piste. Il peut accrocher une petite place.

Anthony Muidebled : Ekiango de Nile (11) s'est retrouvé loin à Enghien et il n'a pu revenir. Il n'a aussi jamais brillé sur cette piste. Physiquement, il me paraît bien. J'ai hésité à le présenter. Il n'a pas de très bons engagements dans l'immédiat. Il va être dirigé sur Cagnes ensuite. En seconde ligne, il faudra que tout se passe bien. Sa chance est secondaire.

T. Malmqvist : Confidence (12) est de mieux en mieux au niveau mental. Il a aussi gagné en dureté. Sa dernière prestation à Graignes est très bonne. Ici, on est en seconde ligne. La réussite sera un élément déterminant. En première ligne, j'aurais pu envisager la victoire sérieusement. Là, il a sa place parmi les quatre premiers. Il est pratique et s'adapte à tous les parcours.

Philippe Billard : Martin de Bos (14) n'avait pas d'allures à Enghien lors de sa dernière sortie et a fini par s'enlever pour finir. On l'a fait soigner des boulets depuis. Il devrait être nettement mieux. La piste de Vincennes va aussi mieux lui convenir même si j'aurais préféré plus long. Je vais attendre un bon engagement pour le déferrer totalement. Cela devrait lui changer la vie. En attendant, il devrait se racheter.

Franck Leblanc : Dexter des Baux (15) a été volontairement arrêté cet été afin d'aborder le meeting d'hiver dans de bonnes conditions. Il n'est pas affûté pour cette rentrée et restera ferré. Yoann Lebourgeois s'est proposé pour le driver. Je n'allais pas refuser ! Je vais lui demander de le mener sagement à l'arrière-garde. Il a besoin de courir pour retrouver son meilleur niveau.

Jean-Michel Baudouin : Caviar du Vivier (16) est arrivé à l'écurie depuis un mois. J'ai un peu de mal à le situer à l'entraînement. C'est une rentrée après plusieurs mois d'absence. On a hérité du 16 en seconde ligne. Il est préférable de le revoir dans ces conditions. Cette course va m'en apprendre davantage.

Source : Geny courses