Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté PMU du mercredi 4 novembre 2020

Les interviews des entraîneurs pour le prix

Grégory Thorel : Fire Cracker (2) a prouvé dernièrement qu'il était revenu au mieux en terminant deuxième derrière Anzi des Liards. Je pensais qu'il allait être éliminé et finalement, il se retrouve bien placé au premier échelon sur une piste qu'il va apprécier. Il a gagné la seule fois que Jean-Philippe Monclin l'a mené. Éric Raffin s'était déjà engagé à driver Et Voila de Muze (8). Il ne devrait pas taper loin.

Philippe Allaire : Je m'attendais à mieux de la part de Fashion Queen (3) pour son retour à Vincennes sur la petite piste. Peut-être l'avais-je trop travaillé ? Je lui ai redonné de la fraîcheur depuis. Elle découvre un bon engagement en tête. Pour autant, ce n'est pas une toute première chance. Il faut qu'elle me rassure un peu. Elle va essayer d'accrocher une petite place.

Yannick Desmet : Désir Castelets (4) s'est très bien comporté à Lisieux où il a été devancé par les deux chevaux de la course. J'avais envisagé de le présenter à Argentan mais j'ai préféré cet engagement au premier échelon. J'effectue un long déplacement avec des ambitions. Son partenaire le connaît parfaitement. S'il peut le cacher non loin de la tête, il sera redoutable pour le podium.

Cédric Mégissier : J'avais prévu de lui faire sa rentrée mi-octobre à Angers mais Foxtrot Sea (5) a été éliminé. Aussi, c'est une reprise. Il a du travail derrière lui et j'ai essayé de compenser par le travail. Il a souvent besoin d'au moins une course pour être opérationnel. Ici, cela paraît dur pour les premières places face à quelques rivaux affûtés mais il peut compléter l'arrivée.

Jean-Michel Bazir : Crusoé d'Anama (6) vient de jouer de malchance à Vincennes où il avait très bien gagné. Comme il n'a pas eu une course dure, j'ai pris la décision de le déclarer partant au départ de cette étape nantaise du GNT. Il est bien placé au premier poteau. Personnellement, je suis convaincu qu'il dispose d'une première chance.

William Bigeon : Capitaine France (7) n'était pas au mieux cet été et n'était pas tranchant lors de ses deux courses de remise en jambes. Depuis, j'ai intensifié ses exercices et il me paraît plus réveillé. Cela dit, il n'est pas encore au top et cette sortie a pour but de le dérouiller. Il restera ferré. Face à de tels rivaux, il n'aura pas la partie facile.

Mlle Alice Dubert : Duel du Gers (9) est actuellement sous ma responsabilité pour qu'il se change les idées à la mer. Il avait déjà fait un séjour à l'écurie avant sa victoire à Craon. Il a décompressé depuis son dernier succès et n'est pas affûté pour cette rentrée. Cette course va lui permettre de gagner en condition avant de retourner chez Matthieu Abirvard pour d'autres objectifs. Il est préférable d'attendre pour le retenir.

Pascal Monthulé : Diamant de Tréabat (10) réalise une excellente saison sous la selle. À l'attelé, il manque sérieusement de maniabilité. Cette course va lui permettre de peaufiner sa préparation en attendant le Prix de l'Ile d'Oléron, disputé le 19 novembre à Vincennes. Il sera ce jour-là idéalement engagé à la limite du recul. Mercredi, vous pouvez l'écarter.

Jean-Michel Bazire : Après ses bons résultats, je lui ai accordé un break volontaire. Mercredi, il s'agira pour Dostoievski (11) d'une rentrée. Handicapé de 25 mètres et ferré, je vous invite à le revoir.

Mickaël Charuel : Je me doutais qu'Elie de Beaufour (avec un grand JMB comme d'habitude) serait dur à battre à Angers. Mais en repoussant l'attaque de Contrée d'Erable, je vous avoue que Fakir du Lorault (12) m'a encore laissé une impression favorable. Il a parfaitement récupéré. Il devrait encore fournir sa meilleure valeur. Il y a quelques clients mais si tout se passe bien, il devrait alors lutter pour les premières places.

Mlle Virginie Moquet : A Laval, Blues d'Ourville (13) a encore fourni une excellente valeur. A l'entraînement, rien ne s'opposait à le voir signer une belle performance. Il n'a pas été revu depuis car j'ai préféré éviter de le courir à Vincennes. Il va encore défendre chèrement ses chances mais au deuxième échelon, et au vu de l'opposition, il peut tout aussi bien se classer sixième ou septième. Avec lui, ce n'est que du bonus désormais.

Jean-Michel Bazire : Colonel (14) a été malade et cette reprise de contact avec la compétition lui sera nécessaire. Au deuxième échelon, sa tâche sera compliquée. Il va garder ses fers et il faut le regarder courir uniquement.

Pierre Vercruysse : Depuis le printemps, Drôle de Jet (15) a aligné les bonnes performances et a eu le droit à des vacances après sa troisième place dans le Prix d'Été. Il est allé se ressourcer trois semaines à la mer chez Reynald Coppens. Il n'est pas affûté pour cette rentrée et a besoin de courir. Rendre cinquante mètres à des chevaux au top n'est jamais facile. De plus, il restera ferré. Sa tâche s'annonce compliquée.

Thierry Raffegeau : Clegs des Champs (16) a connu des problèmes de jambes et a été arrêté six mois. Il effectue ici sa rentrée. Je le déferre d'entrée de jeu malgré les cinquante mètres de handicap. Cette course aura valeur de test. Il reste peu pratique avec le sulky mais il possède un moteur. Il me paraît déjà assez prêt. Aussi, il n'est pas incapable d'être cinq, sixième.

Source : Geny courses