Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté+ PMU du samedi 9 janvier 2021

Les interviews des entraîneurs pour le prix de Breteuil

Matthieu Varin : By And By (1) revient gentiment à un bon niveau. Sa dernière sortie le montre en progrès. Il a bien récupéré de ses efforts et se présentera assurément sur la montante, sans encore être au top. Les 2.100 mètres lui conviennent très bien. On a hérité d'un bon numéro derrière la voiture. S'il peut être caché non loin des premiers, il peut ambitionner une place.

Alexandre Abrivard : Dame de Bellouet (2) n'a pas démérité, dernièrement, dans un bon lot de femelles. Elle est en forme et avait très bien couru, sur le parcours qui nous intéresse, le mois dernier. Elle traverse une belle période de forme. L'engagement est favorable et elle a hérité d'un très bon numéro. Mis à part Diplomate d'Am (4) et Dorado Bello (13), le lot n'a rien d'extraordinaire. La troisième place est à sa portée.

Alexandre Buisson : Chilkoot Trail (3) a besoin de me rassurer ces derniers temps même s'il a montré du mieux depuis le début du meeting d'hiver. Dernièrement, il a couru sans ses fers à dix jours d'intervalle et cela ne lui a pas convenu d'autant que la piste était un peu plus ferme ce jour-là. Il est à l'aise sur les 2.100 mètres de la grande piste. Il a hérité d'un bon numéro. Avec un parcours limpide, il peut se placer.

Thierry Duvaldestin : Diplomate d'Am (4) a eu un bon déroulement de course dans le Prix du Croisé-Laroche où il a pu renouer avec la victoire. Mais il était temps que le poteau arrive. Il a bien pris sa course et il affiche un bel état de fraîcheur. Il répond présent pratiquement à chacune de ses sorties. La distance l'indiffère. L'engagement reste favorable. Il a encore le droit de terminer parmi les cinq premiers.

Grégory Thorel : Capital Charm (5) s'est montré fautif au début de la ligne droite, récemment, alors qu'il possédait les ressources nécessaires pour prendre une place. Il a pris peur d'un geste du driver devant lui. Il est très "susceptible". C'est vrai qu'il reste sur trois disqualifications, mais sa forme est sûre. Même si je le préfère sur les parcours de tenue, il n'est pas hors d'affaire. Tout sera une question de sagesse.

Frédéric Senet : Darlington Park (6) s'est montré fautif, sans raison apparente, peu après le départ le mois dernier. Auparavant, il s'était retrouvé dans le mauvais wagon et avait joué de malchance. Sa forme n'est pas à mettre en cause. Samedi, il est bien engagé sur un parcours qu'il apprécie. Tous les concurrents se tiennent de près, mais il a sa place dans le quinté à l'issue d'un bon déroulement de course.

Emmanuel Varin : Concerto des Dunes (7) aurait pris une part active à l'arrivée mercredi avec un parcours limpide. Cela s'est mal passé. Il avait très bien travaillé en vue de cet engagement et il affiche une forme optimale actuellement. Je ne veux pas rester sur une telle déception et j'ai pris la décision de le laisser au départ de ce quinté. Il sera pieds nus. Pour moi, il peut terminer quatrième ou cinquième.

Jean-Michel Bazire : Desperado (8) ne s'est pas mal défendu lors de son dernier déplacement à Pontchâteau où il rendait 25 mètres. Il a travaillé régulièrement depuis ; il paraît toujours aussi bien. Samedi, il est fort bien situé au plafond des gains. Il va donner le meilleur de lui-même mais il n'a plus de marge. Avec le 8 derrière l'autostart, il devra vraiment compter sur un déroulement de course favorable.

Stéphane Michel : Cronos d'Hameline (9) a esquissé une faute à Pontchâteau où cela s'est plutôt mal passé dans le tournant final. Il s'est alors précipité. Précédemment à Argentan, il courait bien. Il a 9 ans et pas trop d'engagements en province dans l'immédiat, d'où sa présence ici. Il ne détient plus de marge. Avant d'avoir le 9, sa tâche était déjà compliquée. Tout en dehors, il lui sera difficile de se glisser à l'arrivée.

Aymeric Thomas : Dénicheur du Vif (11) a très bien tenu sa partie à Cabourg où il a été battu par plus fort que lui. Il a parfaitement récupéré et je dois dire qu'il est souvent au mieux de sa forme à cette époque de l'année. Pour moi, il est encore meilleur sur 2.100 mètres. Même si je le préfère piste plate, je suis convaincu qu'il a son mot à dire dans ce quinté. Le 11 est un numéro favorable. Il faut juste un peu de chance...

Franck Leblanc : Dexter des Baux (12) s'est élancé au galop dernièrement alors que je lui avais retiré l'enrênement. Lors de sa course précédente, il avait bien couru alors qu'il rendait la distance à des "E". Il affiche une excellente condition physique mais c'est un cheval malchanceux. Samedi, il bénéficie d'un engagement favorable. Il peut se réhabiliter si tout se passe bien.

Jean-Michel Baudouin : Dorado Bello (13) a fait un truc en dernier lieu pour revenir échouer de peu pour la victoire après une faute au départ. Il a bien pris sa course. Il est actuellement en très belle forme. Il faudra un peu de réussite en seconde ligne. Les 2.100 mètres lui conviennent bien. Il détient une première chance.

Jean-Michel Baudouin : Caviar du Vivier (14) n'a surtout pas démérité le 1er janvier après avoir pris la tête. Le petit effort en haut de la montée lui a été préjudiciable en fin de parcours. Pour autant, il a été lutteur jusqu'au bout. Il est sur la montante. Partir en seconde ligne ne sera pas un gros désavantage ; il faut juste compter sur un déroulement limpide. Je vais le munir d'un bonnet fermé. Il peut terminer à l'arrivée.

Jean-Claude Hallais : Caliméro du Thiole (15) demeure un peu imprévisible et peut commettre une faute n'importe où dans le parcours. Quand il est sage, il est encore capable de belles choses. Sa condition physique est bonne. À Lyon, mi-décembre, je l'ai repris et il s'est enlevé. La piste était un peu fouillante et il est moins à son affaire à main gauche. Je le déferre des postérieurs avec des fers légers devant. Il devrait bien courir.

Christophe Mirandel : Brandeis Jet (16) a été soigné après sa dernière course, ce qui explique son absence de quasiment deux mois. Cette sortie va lui permettre de préparer un bel engagement le 21 janvier. Il n'est pas affûté pour cette rentrée et il restera ferré. De plus, il a hérité du numéro 16. Vous pouvez l'écarter.

Source : Geny courses