Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du vendredi 21 août 2020

Les interviews des entraîneurs

Alexandre Pillon : Deux Etoiles Gédé (1) s'était blessée à un postérieur l'automne dernier, et avait dû être arrêtée. Le confinement a rallongé son absence. Elle a couru à deux reprises sur l'herbe le mois dernier et a encore besoin de compétition. Elle restera ferrée. Il faudrait beaucoup de défaillances pour qu'elle accroche une place.

Roger Baudron : Capella de Vrie (2) me paraît très bien. Elle m'a donné entière satisfaction au travail. Maintenant, elle n'a peut-être plus le même mental. Elle vient de courir à Enghien fin juillet. Ici, elle retrouve Cabourg où elle a déjà bien réussi. Elle n'est pas incapable d'accrocher une petite place mais je suis moyennement confiant.

Charles-Antoine Mary : Bellagio Monoï (3) vient d'être réclamé à Enghien. Je le suis depuis longtemps. Il est tenace, c'est certain. Vendredi, il sera mis en configuration course. S'il reste appliqué, il est capable de faire l'arrivée. S'il se montre fougeux, alors il échouera. Cela nous permettra d'effectuer des réglages avec lui en tout cas.

Grégory Thorel : Capital Charm (4) a été malade au mois de juin. Après un mois d'arrêt, il a repris progressivement le travail. Pour cette rentrée, il risque de demander à souffler. Il restera ferré et il est préférable de l'écarter. Le but de cette sortie est de l'avoir au mieux pour son prochain engagement à Vincennes.

Thibaut Le Floch : Baccarat de Niro (5) a été victime d'un problème de santé à un postérieur après le meeting de Cagnes. Il n'a qu'une course dans les jambes sur l'herbe où il a beaucoup manqué. Il faut surtout qu'il retrouve le rythme. Ici, sur un parcours de vitesse face à des sujets en pleine forme, il aura du mal à se mettre en évidence.

Christian Boisnard : Carina du Parc (6) n'a fait que la ligne droite en dernier lieu. Avec plus de chance quand j'ai voulu la décaler, elle aurait terminé septième voire sixième. Elle est en bonne condition. C'est une belle course pour elle vendredi. Malheureusement, ce n'est pas une gagneuse et son numéro derrière l'autostart n'est pas favorable.

Léo Abrivard : Dame de Bellouet (7) reste sur une belle prestation à Enghien où elle a produit un effort pour venir en tête. Son comportement a été très bon. Elle s'adapte à tous les tracés. Par contre, avec le 7, il faudra sprinter pour partir. Elle évolue dans sa catégorie et me paraît sur la montante. Elle devrait disputer l'arrivée.

Jean-Michel Bazire : Exit Money (9) est "tombé" à l'amble à un kilomètre de l'arrivée aux Sables. Depuis, je me suis occupé de son cas à l'entraînement. Je vous conseille de le reprendre. Il faudra juste qu'il se sorte de son numéro en deuxième ligne. Il a le dos de Capella de Vrie qui ne doit pas être une débouleuse à mon avis. On verra bien...

Mathieu Mottier : Benuro d'Auvillier (10) a fourni une bonne fin de course à Châteaubriant. Sa forme ne fait aucun doute mais il n'a aucune marge de manœuvre. Il a besoin d'un déroulement favorable pour donner sa pleine mesure. Il est maniable et l'engagement reste favorable même s'il affronte des plus jeunes. Il devrait faire l'arrivée.

Stéphane Provoost : Deganawidah (11) devra partir en deuxième ligne pour sa retour au trot attelé, ce qui n'est jamais simple à Cabourg. Pour cette raison, je vais le laisser ferré et préserver ses pieds pour d'autres engagements. Son partenaire ne l'empêchera pas de prendre une place mais cela s'annonce compliqué.

Louis Baudron : Famous Lady (12) n'avait pas de courses fermées à Cagnes. Aussi, elle n'a pas fait le meeting cet été. L'essai n'a pas été concluant sous la selle. Précédemment, elle courait proprement. Le lot était de qualité. Elle affronte beaucoup de sujets d'âge et malgré sa position en seconde ligne, elle me paraît détenir une bonne chance.

Jean-William Hallais : Caliméro du Thiole (13) vient de s'imposer avec brio au Mont-Saint-Michel. Il se présente de façon rapprochée mais il a l'air d'avoir de la fraîcheur. Cabourg est aussi proche de la maison et l'autostart l'avantage. Il peut tout faire, attendre ou aller devant. J'en attends une confirmation si tout se passe bien.

Tony Le Beller : Discovry Dry (14) a connu un souci à l'automne dernier et depuis son retour à la compétition, il ne me donne pas entière satisfaction. Il va avoir besoin de courir et retrouver le rythme avant d'être réellement compétitif. Ici, en seconde ligne, avec les fers, ses chances sont très limitées.

Source : Geny courses