Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du mardi 25 août 2020

Les interviews des entraîneurs

Andrea Marcialis : Chipiron (1) reste sur plusieurs sorties en demi-teinte, c'est sûr. Cependant, j'espère le voir inverser la tendance mardi car c'est un vrai cheval de sable fibré. Il sera dans son élément ici et son dernier travail vendredi matin a été très bon. Reste à voir sa compétitivité à cette valeur.

Yann Barberot : Brokeback Mountain (2) s'est bien comporté lors de sa course de rentrée car il manquait de compétition. Cette sortie lui a été profitable, même s'il aura encore besoin d'une course pour arriver à son top de forme. De plus, je le préfère sur le gazon. Néanmoins, sur sa classe, une place n'est pas à exclure.

Mauricio Delcher-Sanchez : Iskanderhon (3) vient d'arriver à la maison. Il est bien le matin au travail. Comme il a bien fait sur PSF par le passé, je pense que cela ne devrait pas le gêner. Je le trouve un peu haut en valeur mais on va voir plus précisément ce que cela va donner pour la suite des événements.

Frédéric Rossi : Chailloue (4) devait initialement disputer le quinté de samedi sur 2.000 mètres. Mais à cause des pluies tombées en début de semaine, j'ai révisé mes plans, en le supplémentant ici. Il s'est déjà produit sur 2.400 mètres et se plaît sur la fibrée. On va le monter patiemment car c'est un vrai cheval de 2.000 mètres.

Waldemar Hickst : Landjunge (5) est bien connu à ce niveau de la compétition. Sa dernière sortie a été bonne. Il est pris à sa valeur et j'espère le voir finir dans les sept premiers.

Markus Nigge : Pretorio (6) n'a pas apprécié l'état de la PSF qui était très lente dernièrement. Il faut oublier cette sortie. Il va évoluer sur un parcours qu'il affectionne car, en trois tentatives, il y compte deux victoires et une deuxième place. Certes, il vieillit un peu mais, à cette valeur, il demeure compétitif pour faire l'arrivée.

Yann Barberot : More Than This (7) a bien terminé compte tenu du déroulement de course en dernier lieu, étant battu de peu pour un meilleur classement. Il est resté en forme et, à cette valeur, il est capable de bien faire sur ce parcours. Certes, il m'est difficile de le recommander pour le succès mais une place est possible.

David Smaga : Maktava (8) a prouvé lors de ses deux plus récentes sorties qu il pouvait réussir autour de 2.400 mètres. C'était sur le gazon. Mais le changement de surface ne sera pas un souci avant l'heure, puisqu'il a des titres sur la PSF.

Eric Libaud : Combermere (9) a progressé avec l'âge, venant à maturité à 4 ans. Il n'y a pas grand-chose à lui reprocher, hormis le fait qu'il doive affronter ses aînés cette fois-ci. Cela complique un peu sa tâche. Il a montré qu'il avait le niveau avec les 4 ans. A lui de s'endurcir face aux vieux. En tout cas, il a fait ses preuves sur PSF.

Jean-Pierre Gauvin : Créative (10) se montre très régulière. En dernier lieu, elle s'est très bien défendue même si elle a un peu coincé pour finir. Elle sera plus à son affaire sur 2.500 mètres et a déjà bien fait sur la PSF. Toujours en forme et compétitive à ce niveau, elle peut enlever un quinté de la sorte. Espérons que ce soit pour mardi.

Didier Prod'homme : Allez Henri (11) est performant sur PSF, comme il vient de le confirmer dans cette catégorie. Maintenant, c'est un essai sur une distance plus longue. Après réflexion, j'ai préféré cet engagement à celui trois jours plus tôt sur un gazon dégradé. C'est le moment d'essayer, en espérant que la surface ne soit pas trop pénible.

Sébastien Culin : Saint Nicolas (14) a bien couru ces derniers temps à ce niveau. Ici, il retrouve Deauville et sa PSF, une surface où il est mieux. Il est resté en pleine forme et sera associé à son jockey habituel. Il aurait été encore mieux sur 3.000 mètres mais tous les feux sont au vert tout de même.

Frédéric Rossi : Rannan (15) court très bien la dernière fois. Cela ne s'est pas très bien passé : je pense que son classement aurait été bien meilleur à l'issue d'un parcours limpide. Les 2.500 mètres sur la fibrée, c'est son sport. J'ai toujours pensé qu'il pouvait remporter un jour ou l'autre son quinté. Sous 52,5 kilos, c'est intéressant.

Christophe Escuder : Gipsy Jet Sept (16) a été pénalisé. Je pensais être en haut de 2e épreuve avec une première chance. A voir s'il a le niveau ici. Ce très grand cheval, très lourd, a été castré tard. Il est arrivé à l'entraînement mi-août 2019. Il est très facile, fait toutes les surfaces et s'est endurci. On ne connaît pas ses limites.

Source : Geny courses