Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du dimanche 20 décembre 2020

Les interviews des entraîneurs pour le Critérium des 3 ans

Tomas Malmqvist : Humble Stance (1) n'est pas hors d'affaire. C'est le premier groupe I que je dispute avec un cheval français. Il est encore assez immature mais possède de la qualité. Il serait avantagé par un rythme soutenu. Il aurait pu gagner le 22 novembre sans sa faute et s'est racheté ensuite. Il peut prétendre à une petite place.

Sébastien Guarato : Handy Bourbon (2) vient de refaire du terrain sur Hatchet Man. Il trottait 1'14''2 sur les 2.850 mètres, ce qui équivaut à environ 1'13''7 sur le parcours classique. D'habitude, il n'est plaqué que devant. Là, il le sera totalement. Cette épreuve me réussit mais la victoire est difficilement envisageable. Une place reste à sa portée.

Philippe Allaire : Hatchet Man (3) a fait tout le travail dans la finale de l'Open des Régions des 3 ans avant de repousser les attaques tout en trottant 1'14'2 sur 2.850 mètres. Il aurait pu être battu sur une pointe. Je l'avais plaqué des antérieurs. Il le sera des quatre pieds cette fois. Il possède beaucoup de fond et peut enrouler de loin.

Jean-Luc Dersoir : Hokkaido Jiel (4) s'est totalement réhabilité dernièrement. Il avait laissé une très bonne impression dans le Prix Albert Viel au mois de juin. Il a très bien travaillé lundi et jeudi. Comme d'autres, il est en mesure de jouer les bons rôles. Il sera muni de la même ferrure légère qu'en dernier lieu. J'y crois.

Jean-Pierre Dubois : Hede Darling (5) avait besoin de courir dernièrement. Le 12 décembre, dans le Prix de Mansle, il a bien tenu sa partie. Dimanche, il retrouve une distance qui lui avait permis de réaliser une excellente valeur dans le Prix Albert Viel, où il s'était classé troisième. Il faut le juger sur cette performance. Il sera ferré normalement.

Alexis Philippe Grimault : Helboy d'Alesa (6) a profité d'un parcours de rêve dans le Prix de Mansle, qu'il a enlevé à l'issue d'un sprint étourdissant. J'étais loin de penser qu'il serait un jour au départ du Critérium des 3 ans. Il aura quatre plaques, comme en dernier lieu. L'an prochain, il évoluera pieds nus. Sur cette distance, le cacher sera impératif.

Philippe Allaire : Heart of Gold (7) m'a bien plu dans le Prix Jacques de Vaulogé même s'il a concédé du terrain sur une faute au départ. Volter en montant reste un peu délicat pour lui. Il possède beaucoup de fond. S'il ne perd pas trop de terrain de départ, il peut terminer à l'arrivée car il ne lâche pas le morceau ensuite.

François Pierre Bossuet : Havanaise (8) ne trouvait pas une tâche facile dernièrement. Après avoir recollé au peloton dans la descente, son pilote lui a demandé un effort supplémentaire pour rejoindre l'animateur Hatchet Man dans la montée. En toute logique, elle est rentrée dans le rang pour finir. Franck Nivard est ici au sulky.

Alexandre Abrivard : Hanna des Molles (9) se montre irréprochable depuis de nombreux mois et n'a plus à faire ses preuves à ce niveau. Elle vient de terminer à quatre reprises à la deuxième place, derrière des rivaux qu'elle retrouve dimanche. Elle sera plaquée et munie d'un débouche oreille pour la première fois. Sa place est dans les cinq premiers.

Philippe Allaire : Hohneck (10) était ferré un peu plus lourd qu'avant ses victoires antérieures le 28 novembre. On s'est fait battre sur une pointe en se faisant pister. Il a bien récupéré et va se présenter en pleine forme. Il sera muni des quatre aluminiums. Il dispute son premier groupe I avec de réelles ambitions. J'y crois.

Jean-Michel Baudouin : Hirondelle Sibey (11) a gagné en maturité. Elle aborde ce Critérium en pleine possession de ses moyens. Elle a devancé avec la manière les pouliches de sa génération cet hiver et avait très bien couru dans le Prix de l'Etoile. Elle sera plaquée comme depuis un moment. Tony Le Beller devrait s'en servir. J'envisage la victoire.

Jean-Michel Bazire : Hooker Berry (12) est irréprochable depuis ses débuts. Il est resté au top et sera plaqué, comme en dernier lieu. Il est maniable, ce qui est un avantage dans ce genre d'épreuve. C'est un véritable "jouet". Il va encore défendre chèrement sa peau. Il faut évidemment craindre la coalition Allaire et Hirondelle Sibey...

Philippe Allaire : Helgafell (13) n'a pas couru depuis le Prix Abel Bassigny car sa prise de sang n'était pas parfaite. Je ne veux pas le courir sans qu'il ne soit parfait. Il a été convaincant à Paris-Vincennes la semaine passée lors d'un exercice. Je vais sans doute le plaquer aux antérieurs cette fois. Son driver a carte blanche. Il est prêt.

Source : Geny courses