Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du dimanche 27 décembre 2020

Les interviews des entraîneurs pour le Critérium Continental (Prix Amerique Races Zeturf Qualif 3)

Jerry Riordan : Aetos Kronos (1) vient de bien gagner dernièrement avec un parcours sur mesure. Il est en bonne forme et je suis plutôt confiant. Il sera avantagé par ce parcours sur la grande piste donc j'en attends un bon comportement. Ses sorties cette année sont toutes bonnes, il n'y a pas de contre-indications d'autant qu'il sera associé à Jean-Michel Bazire.

Alessandro Gocciadoro : Axl Rose (2) n'est pas compliqué, juste un peu caractériel. Il ne veut pas toujours se livrer. Il faut le comprendre et j'espère que Björn Goop y parviendra. Mais il a un sacré potentiel. Au top, il sera sur sa meilleure distance. Oubliez sa sortie dans le Gran Premio delle Nazioni où il n'est jamais évident pour un 4 ans de courir contre ses aînés. Jugez-le sur sa sortie précédente. Il a sa chance.

Alessandro Gocciadoro : Alrajah One (3) est le meilleur 4 ans italien comme le prouvent ses trois succès consécutifs cet automne. Dernièrement, il a fait la faute car il a eu un petit problème physique. Tout est vite rentré dans l'ordre. Au top pour découvrir Vincennes, il est très équilibré, avec une allure fluide et un bon mental. Il devrait s'adapter. Je crains Aetos Kronos (1). C'est la meilleure chance de mes trois représentants.

Franck Nivard : Gu d'Héripré (4) s'est imposé facilement dans le Prix Octave Douesnel. Auparavant, sur le parcours qui nous intéresse, il avait pris la troisième place derrière Face Time Bourbon et Féerie Wood dans un très bon chrono. Aetos Kronos (1) et Power (6) avaient laissé de bonnes impressions dans l'U.E.T mais je compte sur mon partenaire pour disputer la victoire.

Ronny Kuiper : Guzz Mearas (5) est un poulain de classe, il l'a prouvé dans le Grand Prix de l'U.E.T. en s'emparant d'une probante troisième place, sans être particulièrement chanceux. Depuis, il a réalisé d'excellentes valeurs en Suède. Il se plaît sur 2.100 mètres. De condition, il est au mieux. Il sera déferré des quatre pieds. Power (6) est à redouter en priorité mais il y en a certainement d'autres. Il fera son maximum.

Robert Bergh : Power (6) affiche une très bonne condition pour cette course. Il a gagné sur la petite piste mais son aptitude sur la grande reste une interrogation. Si cela se passe bien, je pense qu'il peut lutter pour prendre une des quatre premières places de la course.

Philippe Allaire : Gallant Way (7) vient de s'imposer à deux reprises sur ce parcours qu'il apprécie particulièrement. J'ai attendu de savoir s'il pouvait partir en première ligne avant de le déclarer. Il est resté au top mais je sais qu'il est barré par quelques rivaux pour les premières places. Aetos Kronos (1) et Gu d'Héripré (4) sont de sérieux clients. Nos ambitions se limiteront aux places.

Sébastien Guarato : Green Grass (8) n'a pas raté son objectif dernièrement. Elle est mieux dans sa tête et le déferrage lui convient parfaitement. Elle avait très bien tenu sa partie dans l'U.E.T remporté par Power (6), mi-octobre. Dimanche, sa tâche se complique un peu face notamment à Gu d'Héripré (4) et Aetos Kronos (1), mais elle garde son mot à dire pour les quatre premières places.

Romain-Christian Larue : Gelati Cut (9) a pris une excellente deuxième place derrière Gu d'Héripré (4) dans le Prix Octave Douesnel sans être à 100 %. "Gaby" Gelormini lui a donné un parcours sur mesure. Dimanche, les meilleurs 4 ans sont au départ. Mon protégé adore l'autostart et les 2.100 mètres de la grande piste. Il sera déferré des postérieurs et aura vingt grammes sous les antérieurs. Il est prêt à en découdre.

Hansen Erik Bondo : Grand Art (10) reste sur de bonnes courses en Italie. En dernier lieu, à Modène, il n'a pas été aidé par son mauvais numéro mais a tout de même très bien terminé. Je pense qu'il est en mesure de prendre une petite place dans cette course d'autant qu'il a déjà bien fait sur ce parcours par le passé.

Romain Derieux : Go On Boy (11) s'est mis au galop dans le Prix Octave Douesnel car j'ai dû le reprendre devant les tribunes à la suite d'un ralentissement. Disqualifié, il a ensuite suivi librement. C'est dommage. Il m'a laissé une impression favorable en tout cas. Pour moi, il est proche de son meilleur niveau. En deuxième ligne, il faudra que tout se passe bien. Il a sa chance d'autant qu'il sera déferré des postérieurs.

Alessandro Gocciadoro : Always Ek (12) connaît parfaitement Vincennes, où il y est invaincu en trois sorties, contrairement à mes deux autres pensionnaires. Dernièrement, il a couru de première à Foggia. S'il a toujours évolué sur les 2.700 mètres de la cendrée, les 2.100 mètres ne lui poseront aucun problème. Au top, il devra s'élancer en seconde ligne mais il est dur et courageux. Je le vois lutter pour une très belle place.

Sébastien Guarato : Gamble River (13) a très bien couru dans le Prix Octave Douesnel. Il est parfois surprenant lorsqu'il peut patienter à la corde. Dans ce cas, il suit tous les trains. Dimanche, le lot est très bien composé et j'avoue qu'il s'attaque à forte partie. En rasant les murs, il peut bien finir et accrocher la cinquième place.

Anders Lindqvist : Waiting Hill Hall (14) est une pouliche de très grande qualité. Je suis ravi de l'avoir dans mes boxes. Elle travaille avec A Sweet Dance et elle l'accompagne sans problème. Bien sûr, elle s'attaque à forte partie dans ce quinté mais sur ce qu'elle montre à l'entraînement, je ne serais pas surpris de la voir terminer cinquième d'une telle épreuve.

Hansen Erik Bondo : All Wise As (15) fait toutes ses courses. Les deux dernières fois, elle a évolué le nez au vent et ce n'est pas l'idéal pour elle. Le numéro en deuxième ligne nous permettra sans doute d'avoir un dos cette fois. Je pense que l'opposition est trop relevée pour la voir gagner mais elle a une bonne pointe de vitesse finale, donc je pense qu'il ne faut pas la négliger pour une petite place.

Matthieu Abrivard : Goldy Mary (16) reste sur une bonne course car elle a dû produire un gros effort pour prendre le sillage de Green Grass (8). Elle est restée au top mais le lot est, cette fois, mieux composé avec la présence des mâles et des étrangers. Cela dit, elle a souvent bien couru sur ce parcours et elle n'est pas hors d'affaire pour les places même si sa tâche se complique.

Source : Geny courses