Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Tiercé Quarté Quinté PMU du jeudi 3 décembre 2020

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Bourigny

Jean-Michel Bazire : Firello (1) traverse une période de forme favorable, comme le prouvent ses derniers résultats. Il a aussi pour lui de s'adapter aux 2.100 mètres de la grande piste. En revanche, l'opposition ne sera pas à prendre à la légère. Sérieux, il fera tout son possible mais personnellement, je l'estime davantage compétitif pour une place.

Alexandre Abrivard : Free Man (2) a couru dans le Prix de Boissy-Saint-Léger pour préparer au mieux cet engagement au plafond des gains. L'opposition est relevée avec notamment la présence des 4 ans et des chevaux étrangers. Comme il ne s'élance pas très vite, les 2.100 mètres ne l'avantagent pas mais il va fournir un bon dernier kilomètre. Sa place est dans le quinté, et pour gagner, il faudra que tout se passe très bien.

Hansen Erik Bondo : All Wise As (3) a très tenu sa partie la semaine dernière. Elle s'est juste retrouvée un peu trop loin dans le parcours. Ce sont les courses. Son effort final m'a beaucoup plu. Elle semble avoir parfaitement récupéré de ses efforts. Les 2.100 mètres lui iront aussi bien, sinon mieux. On a hérité d'un bon numéro. Je pars logiquement confiant malgré l'opposition.

Gabriel Angel Pou Pou : Flaya Kalouma (4) est désormais revenue au top, comme l'attestent ses deux derniers succès. Elle n'affrontait que des femelles et que des 5 ans. Jeudi, elle va devoir rivaliser avec des plus jeunes et des concurrents étrangers. La courte distance ne va pas la déranger. Sa tâche se complique évidemment mais elle est dans un tel état de forme qu'elle peut accrocher une place.

Paul Hagoort : Ids Boko (5) a essayé de se faufiler par l'extérieur, le 22 novembre, mais le passage ne s'est pas fait à la sortie du tournant final. Il n'a pu pleinement s'exprimer et a fini avec des ressources. Physiquement, il est resté au mieux. Il va évoluer sur sa meilleure distance. Il a mûri et me paraît plus fort à 5 ans. Je le déferre à nouveau des postérieurs. Il est plus performant ainsi. Il a son mot à dire.

Sébastien Guarato : Fabulous Dream (6) était davantage prêt pour son retour à Paris-Vincennes, le 12 novembre, et a fait la différence sur une pointe. On lui avait retiré l'enrênement. Il est plus libéré ainsi. Il possède quatre cents mètres très rapide. Il n'a pas un excellent programme dans l'immédiat et se frotte ici aux 4 ans et aux étrangers. Il est prêt à donner son maximum et devrait très bien faire.

Maik Esper : Flora Quick (7) a très bien tenu sa partie le 22 novembre dans un lot de qualité. Depuis, elle paraît avoir bien récupéré de ses efforts. Elle est nettement mieux avec ses fers. Elle a besoin de confort. Il faut aussi pouvoir la préserver. Avec le 7, il faudra pouvoir trouver sa place dans le peloton. Elle peut figurer à l'arrivée à nouveau.

Sylvain Roger : Girolamo (8) a coincé pour finir dans le Prix de Picardie après avoir bénéficié d'un parcours favorable. Je le croyais capable de faire mieux. Cette sortie lui était finalement encore nécessaire. Jeudi, l'engagement est intéressant. Les 2.100 mètres de la grande piste ne lui posent aucun problème. Avec un déroulement de course à sa convenance, il devrait normalement prendre une part active à l'arrivée.

Tomas Malmqvist : Empire (9) m'a pleinement rassuré en dernier lieu. En même temps, je le savais très bien au travail. C'était qu'une question de réglages. Il n'a pas été marqué par ses efforts et courir à une semaine d'intervalle ne sera pas un problème, pas plus que les 2.100 mètres. Bien sûr, le 9 n'est pas l'idéal mais il va s'adapter. Il est apte à confirmer et disputer la victoire.

Tomas Malmqvist : Eric The Eel (10) a confirmé ce que je pensais de lui la semaine dernière et s'est montré courageux jusqu'au bout. Il n'a pas été "défait" par sa course. Les 2.100 mètres lui conviennent tout autant. Il est en seconde ligne mais le 10 est plutôt intéressant. Il faudra de la réussite pour ne pas être bloqué en dedans. Il peut prendre une belle place.

Robert Chauvin : Fiesta du Belver (11) a subi la course le dernier coup ; elle aurait pu tout aussi bien gagner. La réussite n'est pas toujours au rendez-vous, c'est dommage. De condition, elle est au mieux. C'est une jument de classe qui a besoin d'un parcours caché afin de pouvoir placer sa redoutable pointe de vitesse finale. Jeudi, avec son numéro en deuxième ligne, j'espère que tout ira bien. Elle a sa place à l'arrivée.

René Aebischer : Flashdance (12) a très bien gagné en Suisse avant d'entamer son meeting d'hiver. L'année dernière, on a pris la température mais on est tombé sur de sérieux clients. Elle est arrivée lundi soir à Grosbois. On est en seconde ligne mais avec un numéro très correct. Je la déferre des quatre pieds. L'opposition est sérieuse mais elle peut bien faire. Je crains seulement le manque de rythme à ce niveau.

Sylvain Roger : Gimy du Pommereux (13) était un peu trop gazé la semaine dernière dans le Prix de Picardie et il a rapidement compromis ses chances. On aurait dû lui laisser le lasso dont il était muni au heat. On ne fera pas la même erreur jeudi. De condition, il est au mieux. Jeudi, il partira en deuxième ligne. Il va patienter et l'objectif est de le faire bien terminer son parcours.

Vincent Martens : Marcello Wibb (14) n'a pas été revu depuis sa victoire du 24 octobre à Enghien car il n'avait pas d'engagements. Rassurez-vous, il a travaillé régulièrement et sa forme est restée au beau fixe. Il s'est bien acclimaté aux courses françaises et ne cesse de s'améliorer. Il sait aller vite. Dans ce quinté, il devra s'élancer en deuxième ligne et devra compter sur un déroulement de course favorable. Mais j'y compte.

Bruno Marie : Félix du Bourg (15) a subi dans le Prix de Belfort, se retrouvant un peu loin durant le parcours. En revanche, il a donné un bon coup de reins pour finir. Égal à lui-même, il va encore défendre chèrement ses chances même si les 2.100 mètres ne sont pas spécialement à son avantage. Jeudi, une course rythmée va servir ses intérêts. Il aime venir sur les autres et avec un parcours à l'économie, il peut se placer.

Vitale Ciotola : Zerozerosette Gar (16) reste sur un plaisant succès sous la selle, sur un tracé similaire. Il apprécie particulièrement les courtes distances et avait d'ailleurs trotté 1'11''1 sur ce parcours au mois de septembre. Il est toujours au top et je lui accorderai un break après cette sortie. Jeudi, il affronte de bons 4 ans. Cela dit, à l'issue d'un bon déroulement de course, il peut accrocher une place.

Source : Geny courses