Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté PMU du vendredi 13 novembre 2020

Les interviews des entraîneurs pour le prix Mizar

Louis Baudron : Etoilée Vrie (1) n'a pas forcément eu ses aises pour se ranger derrière l'autostart à Enghien. Il ne faut pas la juger là-dessus. Elle est restée en bonne forme et a déjà brillé sur ce parcours. Je peux la déferrer des quatre pieds. Si cela ne la transforme pas, cela l'aide un peu. Il lui faut venir sur les autres. J'y crois.

Léo Abrivard : Vlad del Ronco (2) s'est retrouvé trop vite dans la "bagarre" en dernier lieu. Il a demandé à souffler pour finir. Auparavant, il s'était montré très régulier. Le lot est un peu moins relevé. Il se plaît sur ce parcours et chaque course est un objectif car il n'a pas un super programme. Sa place est dans les cinq.

Joël Desprès : Elan de Dompierre (3) a beaucoup trop tiré en dernier lieu. Son partenaire a dû le laisser faire et il a lâché prise pour finir. A Enghien auparavant, sa course était plutôt bonne. Il ne faut pas le démarrer. Il a besoin d'une épreuve sélective. S'il est bien détendu, alors la quatrième ou la cinquième place est envisageable.

Jacques Bruneau : Equinoxe (4) a couru deux fois le mois dernier en vue de ce Prix Mizar. Il est prêt et sera sur une distance à son entière convenance. Il est mieux à main gauche. Matthieu (Abrivard) comme pilote, c'est super. Evidemment, l'opposition ne sera pas à prendre à la légère. Cependant, il a sa place à l'arrivée.

Björn Goop : Catch My Love (5) s'est assez bien comporté pour son retour à l'attelé. Elle s'était montrée décevante à Reims au monté. Dernièrement, elle a fait son possible. Elle ne détient pas de marge. Le matin, elle paraît bien mais en compétition, elle est peu démonstrative. Elle va essayer d'accrocher une petite place.

Jarmo Niskanen : Eclipse d'Orient (6) a aligné les bonnes performances au printemps puis en début d'été. Je lui ai donc accorder un break. Elle n'est pas encore à 100 %. De plus, elle affronte les mâles et ne sera pas déferrée. Elle aura de bons engagements à venir. Vendredi, elle tentera d'accrocher une petite place.

Nicolas Bridault : Emone Cruz (7) s'est retrouvée piégée dans une course sans train à Enghien. Dernièrement à Vincennes, elle termine à sa place. Elle apprécie le profil de la petite piste et Anthony Barrier la connaît bien. Elle va se présenter au top de sa forme et je m'attends à la voir jouer un premier rôle.

Nicolas Bridault : Eadshot Josselyn (8) est capable de produire un effort dans le parcours mais pas deux, ce qui explique sa faute à Reims. Il était fatigué. Il a bien encaissé cette course. Il aura des plaques aux antérieurs. Il garde les pieds sensibles. A son affaire sur les 2.100 mètres, il peut accrocher une place.

Romain Derieux : Etoile de la Loge (9) est en fome. Récemment, desservie par le manque de train, elle a cependant donné un bon coup de reins pour finir. Vendredi, elle est bien engagée et sera sur un tracé à son entière convenance. Bien sur, la concurrence étrangère ne sera pas à prendre à la légère. Pieds nus, une place est possible.

Daniel Béthouart : Epson d'Ariane (10) revient au mieux. A Cabourg, excité derrière l'autostart, il avait rapidement compromis ses chances avant de laisser une impression favorable. Vendredi, il partira en deuxième ligne. Il faudra rester vigilant. Si tout se passe bien ensuite, il est capable d'accomplir un bon dernier kilomètre.

Jacques Bruneau : Escapade (11) a encore fait la coquine le dernier coup. Elle est imprévisible. Pourtant, elle est en bonne condition. Faute d'engagement, je l'ai déclarée partante mais la courte distance n'est pas sa tasse de thé. Je ne demande qu'à la voir boucler un parcours propre. Disons qu'elle peut accrocher un lot.

Jean-Michel Bazire : Bo C. (12) est au mieux de sa forme à l'heure actuelle, comme l'atteste sa dernière sortie victorieuse à Paris-Vincennes. Personnellement, je l'estime capable de poursuivre sa marche en avant. C'est un cheval de classe.

Vitale Ciotola : Venere Breed (13) doit souvent se contenter de petites places. À Chartres, j'ai dû la reprendre peu après le départ et elle s'est montrée fautive. Lors de sa sortie précédente, elle avait pris la cinquième place d'une épreuve semblable. Il lui manque la petite étincelle. Vendredi, elle affronte les mâles et fera de son mieux.

Charles-Antoine Mary : Eldorado de Ver (14) est au mieux. A Graignes, il a su profiter de conditions de course favorables pour renouer de belle manière avec la victoire. Les données changent ici. Mais cela ne m'inquiète pas. Il y a deux trois clients mais je le crois capable de disputer les premières places. Il aura de la résine aux postérieurs.

Source : Geny courses