Prix Otto - course pmu du 14 mars 2019

Pronostic quinté du 14 mars 2019 – Prix Otto

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 14 mars 2019

Ce pronostic quinté du 14 mars aura comme support le prix Otto, un gros handicap (référence +19) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Chantilly. Cette course de plat dotée de 52000 € d’allocations a réuni 17 partants âgés de 4 ans qui s’affronteront aux alentours de 13h45 sur le parcours des 1500 mètres corde à droite de la piste en sable fibré.

Le favori du pronostic

Pas ridicule lors de ses plus récentes sorties dans les gros handicaps, ASCOT SPIRIT (n°9) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Lors de ses dernières tentatives à ce niveau, ce pensionnaire de l’écurie de Jérôme Reynier n’est certes pas parvenu à figurer dans la combinaison gagnante mais il n’a pas toujours été monté au mieux de ses intérêts par Aurélien Lemaître. Il a, en effet, souvent été contraint de galoper le nez au vent en épaisseur en raison de ses mauvais numéros de corde. Jeudi, il a été nettement mieux servi lors du tirage au sort des places dans les stalles et il sera monté par Théo Bachelot, un jockey qui s’entend bien avec lui (1 victoire et un accessit en 4 courses). Correctement placé sur l’échelle des valeurs, c’est loin d’être un coup sûr gagnant mais il ne semble pas incapable de se rappeler au bon souvenir des turfistes. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Particulièrement bien placé dans le bas du tableau, RAPUNZEL (n°17) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par Luis-Alberto Urbano-Grajales vient d’être encore baissé d’un kilo et, ce jeudi, il s’élancera avec le bottom-weight, soit 55 kilos. Hors, voilà un an, il avait devancé l’élève de Ramón Avial-Lopez en lui rendant 3 kilos alors que ce dernier lui rendra 2 kilos dans ce gros handicap. Jugé sur cette ligne en béton, il détient une chance théorique de premier ordre. On peut également noter qu’il est en grande forme en ce début de saison et il apprécie beaucoup le sable fibré. On lui trouve, en effet, 3 victoires et un accessit en 4 sorties sur cette surface, soit 100% de réussite dans les trois premiers. De plus, il sera très bien placé dans les boîtes. Il aura donc pas mal d’atouts dans son jeu et il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Très à l’aise sur les pistes en sable fibré, BEAU MASSAGOT (n°5) semble être le bon tocard de ce quinté du 14 mars. Ce représentant de l’entraînement de Vaclav Luka compte, en effet, 2 succès et un accessit d’honneur en 5 sorties sur cette surface. Il va certes effectuer sa rentrée à l’occasion de ce gros handicap mais il a déjà prouvé qu’il courait souvent bien sur la fraîcheur. On notera également qu’il aime galoper aux avant-postes, une tactique souvent payante sur ce tracé des 1500 mètres corde à droite de l’hippodrome de Chantilly. Bien placé dans les stalles de départ, ce rejeton de Panis et In Memory devrait parvenir à appliquer sa tactique préférée et, cela pourrait lui permettre de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

L’an dernier, que ce soit en terrain lourd ou en bon terrain, ROKSANEH (n°10) avait obtenu d’honorables résultats dans les événements s’octroyant deux quatrièmes places et un accessit d’honneur en 4 tentatives. Mise au repos pendant l’hiver, cette protégée d’André Fabre va faire son retour à la compétition à l’occasion de ce gros handicap et son degré de forme est donc assez difficile à établir. On lui trouve néanmoins une bonne deuxième place dans des conditions similaires. On peut donc penser que c’est une jument qui se prépare assez vite. D’ailleurs, son habile entraîneur présente souvent des chevaux prêt d’entrée de jeu. Jeudi, cette fille de Kendargent et Ramora va certes débuter sur le sable fibré mais, aidée par la monte de Pierre-Charles Boudot, elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Otto si elle s’adapte à cette surface. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Dernièrement, HASTOTRIKE (n°4) n’a pas démérité à l’occasion de ses débuts à ce niveau s’octroyant une honorable huitième place. Ce jour-là, le rythme de l’épreuve n’a pas été très sélectif et il a plus été pris de vitesse que réellement battu. On ne le condamnera donc pas sur cet échec relatif et on le jugera plutôt sur sa précédente deuxième place acquise dans une course pmu derrière Thalyia, future lauréate d’un événement. Pas très bien placé dans les stalles, ce pensionnaire de l’écurie de Christos Theodorakis pourrait néanmoins s’emparer d’une quatrième ou cinquième place si Mickaël Barzalona parvient à lui donner un parcours à sa convenance. Avant le coup, on lui accordera un large crédit. En 7 tentatives dans les gros handicaps, FALCO DELAVILLIERE (n°6) compte 5 accessits et une victoire. Il n’a donc plus à prouvé sa compétitivité dans ce type d’épreuves. Jeudi, ce protégé de Ramón Avial-Lopez effectuera son retour à la compétition et, avant le coup, son degré de forme, n’est pas facile à deviner. On notera également qu’il a hérité d’un numéro de corde peu enviable (n°15). Il aurait néanmoins été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono vu sa grande régularité et son aptitude aux pistes en sable fibré. CALISTE (n°16) a souvent montré ses limites mais l’habileté de son entraîneur et sa situation sur l’échelle des valeurs pourrait lui permettre de compléter la combinaison gagnante. Enfin, on s’intéressera à la candidature de ZIVERI (n°12), un cheval entraîné par Frédéric Rossi qui s’est déjà distingué dans cette catégorie. Associé à Maxime Guyon, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono. On aurait pu en citer d’autres car, avant le coup, c’est vraiment la bouteille à l’encre.

La dernière minute

Si on se fie à ses récentes prestations, MONTGAROULT (n°8) ne semble pas avoir une grosse marge de manoeuvre à ce poids. Il aura toutefois l’avantage d’être associé à Christophe Soumillon, un jockey toujours redoutable dans ce type d’épreuves où il faut souvent jouer des coudes pour participer à l’arrivée. Ce représentant de l’entraînement de Mauricio Delcher-Sanchez est donc loin de constituer une impossibilité mais le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 14/03/2019 : 9 – 17 – 5 – 10 – 4 – 6 – 16 – 12

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Théo Bachelot (n°9) : 49% de réussite
  • Stéphane Pasquier (n°7) : 43% de réussite
  • Maxime Guyon (n°12) : 42% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°10) : 41% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°8) : 38% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Ramón Avial-Lopez (n°6) : 85% de réussite
  • André Fabre (n°10) : 55% de réussite
  • Thierry Lemer (n°14) : 50% de réussite
  • Mauricio Delcher-Sanchez (n°7) : 47% de réussite
  • Fabrice Vermeulen (n°16) : 37% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Beyond My Dreams (n°3) : -3 kilos
  • Beau Massagot (n°5) : -2,5 kilos
  • Roksaneh (n°10) : -0,5 kilo
  • Qatar Bolt (n°13) : -0,5 kilo
  • Caliste (n°16) : -0,5 kilo

N’ayant disputé que des courses pmu jusqu’à présent, Rapunzel (n°17) courra ce jeudi le premier gros handicap de sa carrière.

Les conditions de course

Gros handicap (référence +19) réservé à des poulains entiers, hongres et pouliches âgés de 4 ans ayant couru depuis le 1er septembre 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 17 partants. Distance à parcourir : 1500 mètres corde à droite. Piste en sable fibré. Etat du terrain : standard. Météo : temps pluvieux (12°). Allocations totales : 52000 € (Vainqueur : 26000 €, 1er accessit : 9880 €, 2ème accessit : 7280 €, 4ème place : 4160 €, 5ème place : 2080 €, 6ème place : 1560 €, 7ème place : 1040 €).

Les interviews des entraîneurs

Yan Durepaire : En dernier lieu, Naïf (n°1) n’a jamais donné d’espoirs à ses preneurs mais j’estime qu’il s’est, tout de même, bien comporté car il évoluait sur une distance un peu courte pour ses réelles aptitudes. De plus, il avait le désavantage d’affronter ses aînés. Bien que découvrant les gros handicaps en portant le top-weight, mon cheval semble plutôt bien placé sur l’échelle des valeurs. A mon avis, il est parfaitement capable de tirer son épingle du jeu dans ce quinté du 14 mars à l’issue d’un parcours sans encombre. Je vous conseille donc de lui accorder un très large crédit.

Francis-Henri Graffard : Monargent (n°2) a passé un très bon hiver. Mon pensionnaire s’était imposé l’an dernier à l’occasion de sa rentrée et il m’avait un peu surpris ce jour-là. Cependant, cette saison, sa situation au poids n’est plus la même et il a montré qu’en 40,5 de valeur handicap, sa marge était désormais réduite. Son résultat dans ce tiercé me guidera pour la suite de son programme.

Vaclav Luka : Jeudi, Beau Massagot (n°5) effectuera son retour en piste. Il n’a couru qu’une fois dans un handicap et c’était en ligne droite à Deauville, ce qui ne correspondait pas à ses aptitudes. La distance à parcourir dans ce quinté+ me semble être un petit peu longue mais il est meilleur dans un parcours avec tournant. J’ai besoin de le comparer aux autres à ce niveau de la compétition. Je tente donc ma chance. On verra bien comment il se comporte en pareille société.

Ramón Avial-Lopez : Falco Delavillière (n°6) mérite d’être repris. Actuellement, mon protégé est en pleine possession de ses moyens à l’entraînement. Je le trouve même aussi bien voire mieux que lors de sa troisième place acquise en fin de saison sur le parcours qui nous intéresse. Dès lors, je ne vous cache pas que l’on effectue le déplacement pour ce prix Otto avec de légitimes prétentions. Vous auriez donc tort de l’éliminer de votre prono.

Mauricio Delcher-Sanchez : Land of Mind (n°7) effectuera une petite rentrée mais je le trouve en très belle condition physique lors des séances d’entraînement. Il nous a prouvé qu’il était compétitif à ce poids. Sachez également que le raccourcissement de la distance ne le dérangera pas. Logiquement, j’en attends un bon résultat dans ce quinté du 14 mars. Tous les feux sont au vert.

Bruno de Montzey : Dernièrement, Montgaroult (n°8) s’est retrouvé emmuré vivant ne pouvant s’exprimer dans la dernière ligne droite. C’est vraiment frustrant. Il avait très bien gagné précédemment. Il doit prouver sa compétitivité en 38 de valeur handicap. Il sera associé à Christophe Soumillon. Ce dernier aura les ordres de le monter de façon plus offensive cette fois. A l’issue d’un parcours limpide, je pense qu’il est en mesure de participer activement à l’arrivée de ce tiercé.

Jérôme Reynier : Ascot Spirit (n°9) est en excellente condition physique la matin à l’entraînement. Les 1600 mètres corde à gauche de l’hippodrome de Cagnes représentent un peu le bout du monde. Voyager en troisième épaisseur nez au vent n’a pas, non plus, joué en sa faveur. Avec cent mètres de moins et ce bon numéro de corde, j’espère que son jockey parviendra à la monter dans le dos des chevaux de tête. A mon avis, je pense que ma jument pourrait figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Frédéric Rossi : Jeudi, Ziveri (n°12) fera son retour dans les gros handicaps et il se présentera dans un bel état de forme. S’il peut bénéficier d’un bon déroulement de course, mon cheval devrait conclure parmi les cinq premiers à l’arrivée de ce prix Otto.

Thierry Lemer : Après avoir été pénalisé çà deux reprises par le handicapeur, Barodar (n°14) doit maintenant évoluer dans événements. Pour son premier essai dans cette catégorie, mon pensionnaire n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais, ce jour-là,  il n’a pas trouvé des circonstances de courses favorables. Le rythme n’a, en effet, pas été très sélectif ce jour-là et il n’a pu s’exprimer complètement dans la phase finale. De ce fait, je retente ma chance dans ce quinté du 14 mars en espérant que le parcours se passe sans encombre cette fois-ci.

Jérôme Reynier : Baileys Balle (n°15) vient de s’octroyer le second accessit d’un tiercé. Mon protégé a plutôt bien récupéré de cette bonne performance. J’en attends encore un bon classement ce jeudi. Comme Mickaël Forest s’était bien entendu avec lui et qu’il voulait le remonter, il n’y avait pas de raison de changer de jockey. À l’entraînement, il est assez sympa. Sachez qu’il a bien travaillé.

Jérémy Para : Caliste (n°16) a rejoint l’écurie récemment. Le matin au boulot, mon élève me laisse une impression favorable. La distance à parcourir et la piste en sable fibré seront à son entière convenance. Personnellement, je le pense capable de trouver sa voie à ce niveau de la compétition. Il pourrait donc prendre une part active à l’arrivée de ce quinté+.

Luis-Alberto Urbano-Grajales : Rapunzel (n°17) nous avait déçus en début de carrière. Maintenant, lors de son retour sur le sable fibré, ma jument nous a totalement rassurés en gagnant une course pmu. Elle affectionne cette surface et détient assez d’expérience pour tenter sa chance dans un gros handicap. Nantie du bottom-weight, je la trouve correctement placée sur l’échelle des valeurs. Avant le coup, j’espère qu’elle nous fera plaisir en obtenant un bon résultat dans ce prix Otto.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1461079151316
Turfomania.fr17131014127153
Equidia121096471315
Geny Courses109141367412
Canalturf.com1015941471217
Zeturf.fr101314763415
Radio Balances121471013642
Bilto761011513124
RTL10151769124
Tierce Mag.367412141013

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du jeudi 14 mars 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Chantilly. Les consultants : Philippe Thévenon et Ludovic Conio.


Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h45. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome des Princes de Condé à Chantilly. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE LYON PARILLY – Réunion premium n°2 – Course pmu n°5 (Prix du Duché de Bretagne) – LeTROT Open des Régions – Départ prévu aux alentours de 14h00 – Trot attelé – Allocations totales : 24000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Piste en pouzzolane de 1200 mètres de circonférence – 15 partants – Corde à gauche – Course réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 5 ans n’ayant pas gagné 100000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 49000 € ou plus. Les turfistes auront du pain sur la planche ce vendredi avec deux réunions premium réservées aux trotteurs très intéressantes mais riches en partants. La première se déroulera sur l’hippodrome de Lyon-Parilly et la seconde aura lieu en région parisienne sur la piste corde à gauche d’Enghien Soisy. C’est sur le premier cité que se produira ESPOIR DE BELLOUET (n°11), le cheval du jour de FT. Ce représentant de l’entraînement de Jérôme Huguet disputera la cinquième épreuve du programme, une course au trot attelé réservée aux chevaux de sa génération. Avec 82650 € de gains en seulement 23 courses, ce fils d’Uhlan du Val et Muse de Bellouet possède déjà un solide palmarès mais il semble promis à un bel avenir et il devrait logiquement réaliser une belle saison. Il est vrai qu’il a quelques lignes intéressantes à faire valoir quand on analyse ses performances. En début de carrière, alors qu’il évoluait sous la férule de Jean-Michel Bazire, il avait aligné les bons résultats à Vincennes rivalisant avec Esperanzo, Eden du Quenne, Equinoxe Jiel, Ezalyo Smart, Eclair Gold et Espoir du Noyer. Acquis ensuite par l’écurie du Vieux Chêne, il a mis un certain temps avant de retrouver la bonne carburation puis s’est rappelé au bon souvenir des parieurs à l’automne dernier en étant déferré des 4 pieds. Il renouait notamment avec la victoire sur ce champ de courses avant de doubler la mise quelques mois plus tard sur l’hippodrome de Cagnes sur mer. On lui trouve également une probante troisième place en dernier lieu derrière la bonne Elana Sport, une jument qui a déjà rivalisé avec quelques bons éléments de cette génération. Il est donc en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle et, présenté de nouveau pieds nus et confié à l’habile Laurent Lamazière, il devrait logiquement poursuivre sur sa lancée à l’occasion de cette épreuve qui se disputera sur une piste à son entière convenance (1 victoire et un accessit en deux tentatives, soit 100% de réussite). On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.