Prix de la Ville de Cordemais - course pmu du 17 avril 2019

Pronostic quinté du 17 avril 2019 – Prix de la Ville de Cordemais

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 17 avril 2019

Ce pronostic quinté du 17 avril aura comme support le prix de la Ville de Cordemais, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de la Loire. Cette compétition dotée de 28000 € d’allocations a réuni 18 partants âgés de 6 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 260000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h50 sur le parcours des 2825 mètres corde à gauche de la piste en sable et ils seront répartis sur deux échelons de départ (Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 142000 € ou plus).

Le favori du pronostic

En important retard de gains à l’heure actuelle, DOCTEUR D’ERABLE (n°8) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Ce représentant de l’entraînement de la famille Thomain a fait preuve d’une louable régularité durant le meeting d’hiver de Vincennes alignant les bons résultats dans des lots corrects. Présenté en province par la suite, il s’octroyait une probante deuxième place à Caen avant de confirmer ses progrès lors de son retour sur le plateau de Gravelle. Ce jour-là, il trottait 1’13’3 sur les 2700 mètres de la grande piste, un excellent chrono, et il rivalisait avec des chevaux de la trempe d’Epic Julry et Duel du Gers, lesquels auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve. Mercredi, ce fils de Ganymède et Rue d’Erable s’élancera donc avec une chance théorique de premier ordre à défendre et il va bénéficier d’un excellent engagement au premier poteau en compagnie de David Thomain. Dès lors, il devrait logiquement lutter pour la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleur que jamais en ce moment, CONCERTO ROYAL (n°6) constitue une base solide dans ce quinté+. Ce cheval entraîné par la famille Raffegeau reste, en effet, sur deux victoires consécutives en province dans des lots d’un bon niveau. Lors de son avant-dernière sortie au trot attelé, il s’était même permis le luxe de devancer très facilement le protégé de la famille Thomain, lequel a ensuite répété en région parisienne à un excellent niveau. La ligne est donc particulièrement favorable et elle lui confère une première chance. Bien placé en tête ce mercredi, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En pleine possession de ses moyens, DEESSE SAINT BAR (n°1) semble être le bon tocard de ce quinté du 17 avril. A l’aise dans les deux disciplines, cette pensionnaire de l’écurie d’Yvonnick Dousset s’amende quelque peu et elle semble désormais plus fiable que par le passé où elle faisait souvent des fautes. En dernier lieu, elle n’a conclu qu’à la quatrième place mais elle a surtout été victime du manque de train. On la jugera plutôt sur ses précédentes sortie à Caen où elle trottait 1’12’1, une excellente réduction kilométrique. Ce jour-là, elle dominait Dolce Vita Quick, une excellente droitière. Bien placée au premier échelon de départ et confiée à Adrien Lamy, un driver qui s’entend bien avec elle, cette excellente finisseuse pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Fautive lors de la volte lors de l’étape marseillaise du Grand National du Trot, CALASKA DE GUEZ (n°12) a, en partie, remis les pendules à l’heure à sa sortie suivante en terminant quatrième d’une course pmu à Vincennes. Mardi, cette représentante de la casaque de René Guézille ne sera pas associée au sulky d’or en titre, lequel a décidé de lever le pied cette année. Elle pourrait néanmoins jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de la Ville de Cordemais si elle ne retombe pas dans ses travers. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Présentés par l’habile Sébastien Ernault, les utiles BOL D’OR OF LOVE (n°2) et CLARA MAZA (n°5) seront déferrés des 4 pieds pour ce bel engagement en tête. Attention à eux car ils n’effectuent certainement pas le déplacement en Loire-Atlantique à des fins touristiques. Il aurait donc été hasardeux de ne pas les inclure dans ce prono. BALZAC (n°4) n’est pas toujours très sage mais s’il reste dans les bonnes allures d’un bout à l’autre du parcours, il ne semble pas incapable de conserver une quatrième ou cinquième place. Avant le coup, on lui accordera un certain crédit même s’il est loin de constituer un coup sûr à l’arrivée. Enfin, on s’intéressera à la candidature de CHARLY DE L’AUNAY (n°11), un protégé de Laurent-Michel David qui a de sérieux titres à faire valoir en province. Meilleur pistes plates, il mérite assurément une note de méfiance.

La dernière minute

BORIS DE KARA (n°7) n’a plus de marge de manoeuvre avec ses gains mais, si quelques chevaux ne fournissaient pas leur valeur, il pourrait éventuellement compléter la combinaison gagnante. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 17/04/2019 : 8 – 6 – 1 – 12 – 2 – 5 – 4 – 11

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Antoine Wiels (n°4) : 61% de réussite
  • Laurent-Michel David (n°11) : 50% de réussite
  • Arnaud Desmottes (n°16) : 46% de réussite
  • François Lagadeuc (n°7) : 45% de réussite
  • David Thomain (n°8) : 41% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°12) : 55% de réussite
  • Jean-Pierre Thomain (n°8) : 52% de réussite
  • Arnaud Desmottes (n°7) : 46% de réussite
  • Jean-Michel Baudouin (n°9) : 42% de réussite
  • Laurent-Michel David (n°11) : 33% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Calaska de Guez (n°12) : 1’11’2
  • Concerto Royal (n°6) : 1’11’9
  • Déesse Saint Bar (n°1) : 1’12’1
  • Vella Blue (n°13) : 1’12’3
  • Bona Fide (n°9) : 1’12’4

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Volcan du Garabin (n°14) : 1’14’5
  • Charly de l’Aunay (n°11) : 1’14’8
  • Boléro du Levant (n°18) : 1’15’3
  • Calaska de Guez (n°12) : 1’15’8
  • Concerto Royal (n°6) : 1’16’6

Les conditions de course

Course de trot attelé réservée à des mâles, femelles et hongres âgés de 6 à 10 ans 260000 € n’ayant pas gagné au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les chevaux ayant gagné 142000 € ou plus. Sont seuls admis à driver les pilotes ayant gagné au moins cinq courses pmu dont dix dans la discipline du trot attelé (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Distance à parcourir : 2825 mètres. Piste en sable. Bon terrain. Corde à gauche. 18 partants. Météo : Temps ensoleillé (16°). Allocations totales : 32000 € (Vainqueur : 14400 €, 1er accessit : 8000 €, 2ème accessit : 4480 €, 4ème place : 2560 €, 5ème place : 1600 €, 6ème place : 640 €, 7ème place : 320 €).

Les interviews des entraîneurs

Adrien Lamy (son driver) : Déesse Saint Bar (n°1) n’a pu fournir sa véritable valeur cet hiver. Son entourage l’a orientée au monté avec bonheur et cela lui a fait le plus grand bien. Elle est nettement mieux depuis dans ses allures. Dernièrement, à Angers, je ne pouvais la mener. Il n’y avait pas de rythme et elle n’a pas démérité dans l’ultime ligne droite. Elle avait bien gagné à Caen en courant cachée. Bien engagée au premier poteau de départ, elle est capable de terminer sur le podium de ce quinté du 17 avril.

Sébastien Ernault : Bol d’Or of Love (n°2) a été éloigné de la compétition après des problèmes de jambes mais il revient bien depuis quelques semaines. Il est inférieur sa compagne d’entraînement en qualité pure mais il n’est pas hors d’affaire pour une petite place. Il est pratique et bien placé en tête. De plus, j’en profite pour le déferrer des quatre pieds à nouveau. À Angers, Clara Maza (n°5) a très bien couru, d’autant qu’elle avait un numéro défavorable derrière l’autostart. Elle a très bien terminé son parcours. J’ai, finalement, décidé de la déferrer des quatre pieds pour ce tiercé. Elle est aussi meilleure à main gauche. Elle affronte encore les 6 ans mais partir en tête est un atout sur cette piste de Cordemais. Elle devrait confirmer ses derniers résultats.

Emmanuel Varin : Azelie de Neuvy (n°3) n’a pas mal couru pour son retour au trot monté à Rambouillet où, après avoir semblé perdue au début, elle a bien terminé son parcours. Complètement déferrée, elle aurait même obtenu un meilleur classement. Auparavant à Reims, sur un tracé à main droite qui n’était pas à son avantage, elle avait déjà très bien tenu sa partie. Elle est en pleine forme, pieds nus et part en tête ; je l’estime capable de s’octroyer un accessit dans ce quinté+.

Vincent Raimbault : À Angers, Balzac (n°4) est parti au trot, ce qui n’avait pas été le cas auparavant, et il est rentré aux balances. Même s’il n’a pas de marge, il est en bonne condition physique et disposera d’un engagement relativement favorable, sans la concurrence étrangère, mais avec quelques 6 ans tout de même. À l’issue d’un parcours favorable à la corde, il n’est pas incapable de compléter la combinaison gagnante.

Jean-Philippe Raffegeau : Concerto Royal (n°6) est en plein boum depuis qu’on a changé sa méthode de travail. Il fait beaucoup de natation, ce qui le transforme. Il a toujours montré de gros moyens mais il était surtout sur la retenue. On a attendu cet engagement à la limite du recul d’autant qu’il a déjà gagné sur cette piste. Avec un parcours à sa convenance, c’est-à-dire caché, il a encore son mot à dire dans ce Prix de la Ville de Cordemais. Il ne faudra cependant pas faire fi de l’opposition

Arnaud Desmottes : Dernièrement à Lisieux, Boris de Kara (n°7) s’est retrouvé trop loin des chevaux de tête au moment du sprint mais il a fourni une belle fin de course. Auparavant à Caen, il n’avait été battu que par Cocktail Desbois. Il est revenu aussi bien que l’an dernier où il avait aligné les bonnes performances. Il découvre un engagement sur mesure dans ce quinté du 17 avril. Même s’il est plus à l’aise corde à droite, il détient une première chance théorique.

David Thomain : Docteur d’Erable (n°8) s’est montré irréprochable tout au long de l’hiver et semble progresser gentiment. Il n’a pas réussi à gagner sa course, mais il a régulièrement affronté de bons chevaux. Mercredi, il est idéalement engagé à la limite du recul. Il sera plus à l’aise sur cette piste plate. Sauf incident, il ne devrait pas sortir des cinq premiers de ce tiercé.

Jean-Michel Baudouin : Bona Fide (n°9) n’a aucune marge de manœuvre mais elle sera plus à son affaire sur cette piste à main gauche. Mercredi, ma jument va participer à la dernière course de sa carrière avant d’entrer au haras. J’ai essayé de mettre tous les atouts de notre côté pour ce quinté+ car elle va bénéficier d’un bel engagement à la limite du recul. Cela dit, nos ambitions se limiteront aux petites places.

Gildas Donio : As Blue (n°10) n’a pas couru cet hiver sans pour autant être arrêté. Il s’est élancé au galop dernièrement à Laval où il n’a visiblement pas apprécié la piste ferme. Sa bonne forme ne fait aucun doute. Il a très bien travaillé récemment à la plage. Il a besoin d’une course rythmée pour donner sa pleine mesure. Selon moi , il a sa place à l’arrivée de ce Prix de la Ville de Cordemais. Son classement au passage du poteau d’arrivée dépendra du déroulement de la course.

Laurent-Michel David : La dernière sortie de Charly de l’Aunay (n°11) à Vincennes est à effacer. Après son heat, le cheval soufflait anormalement. Le lendemain de la course, il était fièvreux. Il a été sous antibiotique et arrêté bien entendu. Depuis qu’il a repris l’entraînement, il ne cesse de progresser. C’est un cheval très allant et je le trouve proche de son meilleur niveau. Il sera déferré des antérieurs et muni de plaques derrière. J’espère le voir obtenir un bon résultat dans ce quinté du 17 avril.

Jean-Michel Bazire : À Borely, Calaska de Guez (n°12) a été victime d’un problème d’harnachement. Dernièrement à Vincennes, j’ai vraiment démarré avec le 18, mais j’aurais dû ressortir de la corde quand nous avons été relayés, car elle n’a pu s’exprimer que trop tardivement dans la ligne d’arrivée. Elle est en plein dans sa catégorie et en super forme avant de courir ce tiercé. Certes, il est très difficile de rendre la distance à Cordemais, mais elle devrait réaliser une très bonne course.

Julien Sébastien Cormy : Vella Blue (n°13) est sujette aux coups de sang et elle a été éloignée de la compétition cet hiver. Il s’agit d’une rentrée et ses prétentions seront très, très limitées. Ma pensionnaire a des gains et, à mon avis, elle n’aura pas la partie facile pour sa dernière année de compétition. Dans ce quinté du 17 avril, il faut simplement la regarder courir. Vous pouvez l’écarter de votre prono.

Lorenzo Donati : Volcan du Garabin (n°14) a dû être longuement arrêté suite à des problèmes de jambe. Dernièrement à Laval, il a été mis hors course alors qu’il allait prendre une petite allocation. Ses deux courses de rentrée ont été encourageantes. Ce tiercé n’est pas un objectif. Nous voulions courir à Ecommoy, mais il allait être éliminé. Il faudra bénéficier d’un peu de chance pour accrocher une petite place.

Jean-Philippe Mary : Avec ses fers, Bambina Blue (n°15) a couru proprement pour sa rentrée à Angers. J’ai hésité entre ce quinté+ à Cordemais et un autre samedi prochain sous la selle à Enghien Soisy mais elle n’est pas encore assez prête pour effectuer son retour dans cette spécialité. En revanche, je vais la déferrer dans ce quinté pour lui donner un vrai parcours. Cette sortie lui sera encore nécessaire. Il faut la revoir lors de prochains engagements.

Gérard Rahault : Pour sa rentrée à Agen, Al Capone (n°16) a bouclé un parcours propre sans avoir à user d’artifices. Il a gagné en condition physique. Cela dit, cette sortie n’est pas un objectif et son partenaire aura les ordres de ne faire que la ligne droite. Il sera plus affûté pour la prochaine étape du GNT à Beaumont-de-Lomagne où il partira en tête. Comme il a été victime d’une fracture d’une phalange, il restera ferré pour ce Prix de la Ville de Cordemais.

Maxime Bézier : Les deux dernières performances de Végas des Prés (n°17) à Vincennes n’étaient pas bonnes. Il a été malade après cela et a dû être soigné. Il n’a pas été arrêté longtemps mais risque de manquer de rythme et de compétition pour cette petite rentrée. Revenir en province lui sera profitable. Ici, ce n’est pas une priorité. Il essayera d’accrocher au mieux la cinquième ou sixième place.

Daniel Béthouart : Boléro du Levant (n°18) a bénéficié d’un break à la sortie de l’hiver. Il n’a fait que du travail d’entretien mais il s’agira tout de même pour lui d’une rentrée. Même s’il est bien situé au plafond des gains, sa tâche ne sera pas évidente dans cette événement. Cette reprise de contact avec la compétition lui sera nécessaire et0 il sera plus compétitif au cours des semaines à venir.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (prono de Michel Pons, Sylvain Kerichard, Celestin Antunes ou Loïc Chaoudour), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Genybet et Geny courses (la rédaction : Bruno Diehl, Johan Gérard, Yann Daigneau, Christophe Meyer, Sébastien Longubardo ou Mario Putrino), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette1611812523
Turfomania.fr8169121125
Equidia1281161527
Geny Courses6811125213
Canalturf.com8151211672
Zeturf.fr8612115271
Radio Balances1281161527
Bilto1112856172
RTL8126191137
Tierce Mag.1211681952

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 17 avril 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs à grosse cote capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Cordemais. Les consultants : Paul-Roland Casabianca et Thierry Carosini.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mercredis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h50. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Cordemais. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, ce montant minimum s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, il vous faudra débourser 2 euros. Pour le couplé, cette somme atteint 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ces montants par deux en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE CORDEMAIS – Réunion premium n°1 – Course pmu n°4 (Prix de Terre d’Estuaire) – Femelles – Départ prévu aux alentours de 15h35 – Trot attelé – Allocations totales : 22000 € – Distance à parcourir : 2825 mètres – Piste en sable – 13 partants – Corde à gauche – Course réservée à des juments âgées de 6 ans inclus n’ayant pas gagné 121000 € au cours de leur carrière. Handicap de 25 mètres pour les concurrentes ayant gagné 67000 € ou plus. Les turfistes auront du pain sur la planche ce mercredi avec deux réunions premium réservées aux trotteurs très intéressantes mais riches en partants. La première se déroulera sur l’hippodrome de Cordemais en Loire-Atlantique (44) et la seconde aura lieu à Chartres. C’est sur les bords de la Loire que se produira DANAE DE CORBERY (n°8), le cheval du jour de FT. Cette représentante de l’entraînement de Yann Docquin disputera la quatrième épreuve du programme, une course au trot attelé n’ayant réuni que des femelles. Longtemps éloignée des pistes, elle vient d’effectuer une rentrée victorieuse sur la piste en herbe de Nort sur Erdre alors qu’elle n’avait pas couru depuis plus d’un an et demi. n’ayant couru qu’à 15 reprises, cette fille de Quel Amour Dudel et Riventosa doit certainement être en important retard de gains et elle va trouver une belle opportunité de gonfler son compte en banque à l’occasion de cet engagement de rêve à la limite du recul. De nouveau confiée à Olivier Raffin, il conviendra de suivra avec une grande attention sa performance.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant au jeu simple car c’est le pari qui possède le meilleur taux de retour joueur. Son TRJ est, en effet, de 85%. Jouez 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau d’arrivée en vainqueur.