Prix de Breteuil - course pmu du 5 janvier 2019

Pronostic quinté du 5 janvier 2019 – Prix de Breteuil

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 5 janvier 2019

Ce pronostic quinté du 5 janvier aura comme support le prix de Breteuil, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition dotée de 48000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 8, 9 et 10 ans n’ayant pas gagné 239000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 15h15 sur le parcours des 2100 mètres corde à gauche de la grande piste avec un départ donné derrière l’autostart (9 chevaux en première ligne). A l’occasion de cette modeste épreuve, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Idéalement placé en première ligne derrière l’autostart, BRASIL DE BAILLY (n°5) semble tout à fait capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Contrairement à ses dernières sorties sur le parcours qui nous intéresse, ce cheval entraîné par Bruno Bourgoin s’élancera, en effet, avec un bon numéro ce samedi. Son driver, Mathieu Mottier, devrait donc pouvoir le positionner rapidement derrière les chevaux de tête et attendre l’entrée de la ligne droite pour lui demander son effort. S’il peut ensuite bénéficier d’un parcours limpide, il devrait logiquement lutter pour les premières places. L’opposition n’ayant vraiment rien d’extraordinaire, ce fils de Baccarat du Pont et Quokine de Chavot pourrait même renouer avec la victoire. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Très à l’aise sur ce parcours de vitesse, AS DE GODISSON (n°17) constitue une base solide dans ce quinté+. En deux sorties sur ce tracé, ce représentant de l’entraînement de Julien Grumetz compte, en effet, 1 victoire et une deuxième place pour un record d’1’11’9, un excellent chrono pour cette catégorie de chevaux. Son aptitude au parcours est donc largement avérée. Samedi, ce rejeton de Gai Brillant et Déesse de Godisson aura certes le handicap de partir en deuxième ligne mais il sera drivé par l’habile David Thomain et sera déferré des 4 pieds, une configuration qui l’améliore beaucoup. A l’issue d’un parcours sans encombres, il devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugée sur ce qu’elle a réalisé de mieux au cours de sa carrière, VEDETTE AMERICAINE (n°14) semble être le bon tocard de ce quinté du 5 janvier. Bon nombre de concurrents n’ayant plus beaucoup de marge, ils sont nombreux à pouvoir espérer pimenter les rapports de cet événement en cas de défaillance des favoris. C’est donc sans trop de certitudes qu’on s’intéressera à la candidature de cette jument entraînée par Gabriel Angel Pou Pou. On notera toutefois qu’elle avait trotté 1’11’9 sur ce tracé au printemps dernier en étant déferrée, ce qui sera le cas cette fois-ci. Dès lors, si elle répète ce chrono, elle devrait figurer dans la combinaison gagnante.

L’outsider spéculatif

Samedi, BYRON DU KLAU (n°2) n’évoluera pas sur son parcours de prédilection car il est sûrement meilleur sur les parcours de tenue. On notera toutefois qu’il a déjà bien tenu sa partie à plusieurs reprises sur ce tracé corde à gauche des 2100 mètres autostart de la grande piste de Vincennes. Lors du précédent meeting d’hiver, ce pensionnaire de l’écurie de Jean-Pierre Lecourt avait notamment obtenu une probante troisième place en 1’12’3 sur ce parcours. Ce jour-là, il n’était battu que par Boy Dancer et Abydos du Vivier, deux chevaux qui auraient été plébiscités par les turfistes s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve au trot attelé. Sa chance est donc bien réelle d’autant plus qu’il n’aura pas les trotteurs étrangers sur sa route cette fois-ci. Il pourrait donc parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de Breteuil si son driver, Matthieu Abrivard, parvient à préserver sa pointe de vitesse jusqu’à la sortie du tournant final. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

BIP BIP DE GUEZ (n°18) n’est pas un champion, loin s’en faut, mais il fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances très souvent. Samedi, ce représentant de la casaque de René Guézille sera certainement plébiscité par les parieurs malgré un numéro peu enviable derrière les ailes de l’autostart et sa cote ne sera donc pas très spéculative. Ayant certainement été préparé avec soin par son redoutable entraîneur, Jean-Michel Bazire, il mérite assurément qu’on le surveille de près. ALCIBIADE (n°1) est un cheval régulier dans ses résultats et, lorsque l’on analyse ses performances, on peut s’apercevoir qu’il possède des lignes intéressantes avec des chevaux de la trempe de Cocktail Julino, Usain Henna, Colonel, Be One des Thirons, Cross Dairpet. Autant de concurrents qui auraient figuré parmi les favoris s’ils avaient été engagé dans cette compétition. Sa chance théorique est donc de premier ordre. Ce protégé de Kader Yemeloun a toutefois hérité d’un numéro un peu piège le long de la corde et il risque de se retrouver rapidement enfermé. Néanmoins, si Anthony Barrier parvient à trouver l’ouverture, il n’y aurait rien d’étonnant à le voir tirer son épingle du jeu. AMOUR ORAGEUX (n°3) est en forme et il sera bien placé derrière la voiture. Contrairement à sa plus récente sortie, ce fils de Prince d’Espace et Marjolaine Witt restera ferré mais il mérite, tout de même, qu’on lui accorde un large crédit malgré une marge de manoeuvre réduite. Enfin, on s’intéressera à la candidature d’ALTIUS FORTIS (n°15), un élève de Mme Gilbert Masschaele. Comme le montrent ses deux récents succès, ce fils de Ganymède et Neila Fortis est en pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle mais il va toutefois devoir améliorer ses chronos s’il veut participer activement à l’arrivée de cette épreuve de vitesse. De plus, il ne sera pas associé au sulky d’or, Jean-Michel Bazire, mais à Philippe Masschaele. Malgré tout, il aurait été hasardeux de ne pas l’inclure dans ce prono vu l’excellence de sa condition physique du moment.

La dernière minute

AIMEE DE PERVENCHE (n°8) est en forme mais elle doit absolument courir cachée pour donner sa pleine mesure. Contrainte de s’élancer à l’extérieur, cette bonne finisseuse n’a vraiment pas été gâtée par le tirage au sort des places derrière les ailes de l’autostart. Son driver, Marius Coignard, devra donc faire preuve de maestria pour qu’elle obtienne un bon classement. Dans ces conditions, la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 05/01/2019 : 5 – 17 – 14 – 2 – 18 – 1 – 3 – 15

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Philippe Masschaele (n°15) : 66% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°18) : 63% de réussite
  • Franck Nivard (n°4) : 51% de réussite
  • Thibaut Le Floch (n°12) : 50% de réussite
  • Patrice Pacaud (n°11) : 50% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Mme Gilbert Masschaele (n°15) : 100% de réussite
  • Gilles Lefebvre (n°3) : 60% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°18) : 53% de réussite
  • Jean-Pierre Lecourt (n°2) : 50% de réussite
  • Patrice Pacaud (n°11) : 42% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Bel Air (n°13) : 1’11’5
  • Vedette Américaine (n°14) : 1’11’9
  • As de Godisson (n°17) : 1’11’9
  • Brasil de Bailly (n°5) : 1’12’1
  • Altius Fortis (n°15) : 1’12’4

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Bel Air (n°13) : 1’11’5
  • Vedette Américaine (n°14) : 1’11’9
  • As de Godisson (n°17) : 1’11’9
  • Brasil de Bailly (n°5) : 1’12’1
  • Arrival de Ginai (n°11) : 1’12’5

Les conditions de course

Course de trot attelé s’adressant à des mâles, femelles et hongres âgées de 8, 9 et 10 ans (B, A et V) n’ayant pas gagné 239000 € au cours de leur carrière. Distance à parcourir : 2100 mètres. Départ à l’autostart (9 chevaux en première ligne). Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 16 partants. Allocations totales : 48000 € (Vainqueur : 21600 €, 1er accessit : 12000 €, 2ème accessit : 6720 €, 4ème place : 3840 €, 5ème place : 2400 €, 6ème place : 960 €, 7ème place : 480 €).

Les interviews des entraîneurs

Jean-Pierre Lecourt : Lors de sa dernière tentative sur l’hippodrome de Pontchâteau, Byron du Klau (n°2) n’a fait que reculer et il s’est ensuite retrouvé trop loin des chevaux de tête à l’entrée de l’ultime ligne droite. Cette sortie est à effacer mais cela lui a donné un parcours en vue de cet événement. Auparavant, à Vincennes, il avait eu le handicap de s’élancer avec le numéro 8 derrière l’autostart. Malgré cela, il courait proprement. Dans ce quinté du 5 janvier, mon cheval va bénéficier de son plus bel engagement de l’hiver car il n’y a que des vieux chevaux et aucun trotteur étranger. Selon moi, vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Gilles Lefebvre : Lors d’un récent tiercé à Vincennes, Amour Orageux (n°3) aurait certainement pu s’imposer s’il ‘avait pas fait la faute au départ. En tout cas, il a réalisé une grande performance à mes yeux. Mon pensionnaire ne soufflait pas à son retour aux balances. Il est allé au paddock le lendemain et il était fringant. A 9 ans, il tient vraiment une forme étincelante. Il sera juste muni de quatre alus ultra légers. Avant le coup, je l’estime capable de tirer son épingle du jeu.

Vincent Collard : En dernier lieu, Atout du Hainaut (n°4) ne soufflait pas après la course. Je pense qu’il ne s’est pas livré à fond ce jour-là. Pourtant, je vous assure qu’il était extra au heat puis lors des canters. Je l’ai déclaré partant ce samedi dans l’espoir qu’il soit plus réveillé, plus motivé. A mon avis, il n’est pas incapable de s’octroyer la quatrième ou cinquième place de ce quinté+ à l’issue d’un bon déroulement de course le long de la corde,.

Bruno Bourgoin : Dernièrement, Brasil de Bailly (n°5) n’a jamais pu s’exprimer dans la ligne d’arrivée alors qu’il possédait des ressources. Il affrontait ce jour-là des 6 ans et des étrangers, ce qui ne sera pas le cas dans ce prix de Breteuil. Mon cheval est certes beaucoup plus performant sur les longues distances mais avec cet excellent numéro derrière l’autostart, il peut s’immiscer dans la combinaison gagnante.

Eric Lambertz : Lors de sa plus récente sortie sur cet hippodrome du Plateau de Gravelle, Aura Normande (n°6) n’a jamais eu de gaz durant le parcours. Elle reste meilleure piste plate ou à la rigueur sur les 2100 mètres de la grande piste. C’est d’ailleurs pour cette raison que je me suis laissé tenter par cet engagement si rapproché. Avec une course sur mesure côté corde, ma jument va essayer de se glisser à l’arrivée de ce quinté du 5 janvier mais, avant le coup, j’ai le sentiment que sa carrière touche à sa fin.

Pierre Belloche : La semaine dernière, je n’ai pas drivée Breeder’s Cup (n°7) au mieux de ses intérêts. J’ai voulu la rapprocher en montant mais nous avons été contrés par les chevaux de tête. Ensuite, ma partenaire a logiquement marqué le pas. Elle a gagné en condition physique et elle découvre dans la foulée un engagement favorable dans ce tiercé où elle affrontera beaucoup de vieux chevaux. Elle n’apprécie pas trop la montée de la grande piste mais la distance réduite va jour en sa faveur. J’ai avant tout besoin qu’elle me rassure.

Peter Derycke : Pour son retour à l’attelage, Aimée de Pervenche (n°8) s’est bien défendue sur les 2100 mètres alors qu’elle avait le handicap de partir avec un numéro un peu à l’extérieur. Précédemment, ma jument avait bien tenu sa partie au trot monté. Elle répète ses courses et me semble encore en bonne condition physique lors des séances d’entraînement. Elle ne détient pas de marge de manoeuvre à ce niveau et a besoin d’un déroulement favorable pour donner sa pleine mesure. Si tel est le cas, elle est capable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Emmanuel Raulline : Vertiginous (n°9) me laisse une impression de plus en plus favorable après avoir connu un problème de santé lors de son déplacement à Toulouse. Pour sa rentrée, mon pensionnaire a demandé à souffler à seulement 100 mètres de l’arrivée. Il a très bien travaillé à l’entraînement depuis cette sortie au trot attelé. Samedi, il ne sera pas déferré dans ce prix de Breteuil mais, avec un parcours le long du rail, il n’est pas hors d’affaire pour un accessit.

Christophe Martens : Bering (n°10) a connu une baisse de régime après son bon été sur la Côte d’Azur. Dernièrement, à Grenade-sur-Garonne, il se rapprochait bien lorsqu’il a fait la faute dans le tournant final. Il est sur la montante. Certes, il doit encore faire ses preuves sur l’hippodrome de Vincennes mais ce parcours de vitesse devrait convenir à ses réelles aptitudes. A mon avis, il n’est pas incapable de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté du 5 janvier.

Pascal Plassais : Lors d’un récent tiercé à Vincennes, Arrival de Ginai (n°11) a joué de malchance dans le tournant final mais je m’attendais tout de même à une meilleure performance de sa part. Peut-être est-elle au bout du rouleau ?… Samedi, il s’agira de sa dernière course avant de partir au haras et elle sera déferrée des quatre pieds. J’espère être agréablement surpris.

Thibaut Le Floch : Baccarat de Niro (n°12) ne doit pas être condamné sur sa dernière sortie en demi-teinte sur l’hippodrome de Cabourg où il n’avait pas un mors adapté. Dernièrement, au trot monté, mon cheval a été très bon. Il aura certes le handicap de partir en seconde ligne mais ce n’est pas un désavantage car il ne faut pas chercher à le mettre dans le rouge au départ. Il est capable de finir très vite lorsqu’il peut courir caché. Il sera déferré des quatre pieds et je vais protéger ses pieds avec de la résine. Avec un déroulement de course limpide, je pense qu’il devrait obtenir un bon classement à l’arrivée de ce quinté+.

Franck Boismartel : Bel Air (n°13) a été malade au printemps et il a ensuite mis beaucoup de temps à retrouver la bonne carburation. Il avait bien couru au mois d’octobre à Reims. Depuis, il n’a pas toujours bénéficié de bons engagements ou de bons déroulements de course. Cette fois, il se présente sur une distance à son entière convenance. Dans ce prix de Breteuil, il pourrait accrocher une petite place parmi les cinq premiers si le rythme est suffisamment sélectif.

Gabriel Angel Pou Pou : Malgré ses 10 ans, je sens Vedette Américaine (n°14) en pleine possession de ses moyens. Dernièrement, ma jument a pris un très bon départ et on est allé de l’avant. Elle a juste subi les attaques dans la dernière ligne droite. Samedi, je la déferre des quatre pieds mais, comme elle aura e handicap de s’élancer de la seconde ligne, on va essayer de venir sur les chevaux de tête dans la phase finale. Pour la gagne, ce sera dur mais elle n’est pas incapable de disputer l’arrivée de cet événement.

Philippe Masschaele : En décembre, les engagements se sont parfaitement enchaînés pour Altius Fortis (n°15). Je n’ai rien inventé de spécial. Il a bien gagné récemment, mieux que la fois précédente, toujours associé Jean-Michel Bazire. Je ne peux l’avoir avec moi cette fois. Mon cheval n’a pas pris dur et il a bien récupéré de ses efforts. Il semble donc apte à donner le meilleur de lui-même. Maintenant, il a besoin d’un bon parcours pour donner sa pleine mesure.

Alain Laurent : En dernier lieu, Aguero de Joudes (n°16) s’est mis au galop à la suite d’un ralentissement. C’est dommage car son driver, Pierre-Yves Verva, avait de bonnes sensations avec lui. Comme il n’a pas pris dur, je l’ai laissé au départ de cette course. Il faudra toutefois que tout se passe bien car il va devoir s’élancer en deuxième ligne derrière l’autostart. Par le passé, mon cheval a déjà eu l’occasion de prouver sa vitesse.

Julien Grumetz : Lors de sa dernière sortie au trot attelé, As de Godisson (n°17) a couru sans enrênement, ce qui explique sa faute. Cette course lui était nécessaire et il est sur la montante à l’entraînement. J’ai repéré cet engagement mais, en seconde ligne derrière les ailes de l’autostart, il faudra compter sur un déroulement de course favorable car il est nettement meilleur en trottant aux avant-postes. En tout cas, il me paraît aussi bien que fin septembre lorsqu’il battait son record sur ce parcours de vitesse. Je vous conseille donc de lui accorder un large crédit.

Jean-Michel Bazire : Bip Bip de Guez (n°18) a bien tenu sa partie lors d’un récent événement à Vincennes. Cette sortie lui aura permis d’améliorer sa condition physique en vue de cet engagement. Il affronte ainsi un lot similaire avec seulement des 8, 9 et 10 ans au départ et sans les trotteurs étrangers. Mon protégé évoluera en plein dans sa catégorie. En seconde ligne, il faudra néanmoins que tout se passe bien mais, avant le coup, il devrait pouvoir finir dans les trois ou quatre premiers. Tous les feux sont au vert.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette17253115187
Turfomania.fr1271118171510
Equidia172151851312
Geny Courses317215571811
Canalturf.com18171552317
Zeturf.fr171821512371
Radio Balances21775181513
Bilto21835171571
RTL215181117653
Tierce Mag.1821516351712

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 5 janvier 2019 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Damien Bazerque et Jonathan Macé.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les samedis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en milieu d’après-midi aux alentours de 15h15. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct depuis l’hippodrome de Vincennes. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°4 (Prix d’Epinal) – Départ prévu aux alentours de 15h50 – Trot attelé – Mâles – Allocations totales : 39000 € – Distance à parcourir : 2700 mètres – Grande piste – Mâchefer – 15 partants – Corde à gauche – Pour chevaux entiers et hongres de 6 ans (D) n’ayant pas gagné 106000 € au cours de leur carrière. Une seule réunion premium réservée aux trotteurs sera au programme sur Equidia ce samedi et elle se déroulera sur la piste de Vincennes. C’est donc sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle que se produira DERBY BOX (n°9), le cheval du jour de FT. Ce cheval de qualité entraîné par Franck Harel disputera la quatrième épreuve du programme, une course au trot attelé réservée aux chevaux de sa génération. En cette occasion, il découvrira le tracé sélectif des 2700 mètres de la grande piste et, avant le coup, il n’est pas évident de savoir s’il va passer la montée sans encombres. On notera toutefois qu’il a déjà gagner sur la petite piste. Il a donc le niveau des courses pmu disputées en région parisienne. On notera également qu’il est actuellement en pleine possession de ses moyens. Il a notamment remporté deux de ses trois plus récentes sorties et il aurait même pu s’imposer en dernier lieu s’il n’avait fait la faute à l’entrée de la dernière ligne droite. Confié à Pierre-Yves Verva, un driver qui le connaît bien, ce rejeton de Ouragan de Celland et Quinine du Relais pourrait retrouver le chemin de la victoire à l’occasion de ce bel engagement face à une opposition dans ses cordes. On suivra donc sa performance avec un certain intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.