Prix de l'Elevage - course pmu du 6 novembre 2018

Pronostic quinté du 6 novembre 2018 – Prix de l’Elevage

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 6 novembre 2018

Ce pronostic quinté du 6 novembre aura comme support le prix de l’Elevage, un gros handicap (référence +19,5 +22) inscrit au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Saint-Cloud. Cette course de plat dotée de 55000 € d’allocations a réuni 16 partants âgés de 3 ans et plus qui s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2500 mètres corde à gauche de la piste en gazon. A l’occasion de cette épreuve disputée en terrain très souple, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Jugée sur ses meilleurs titres, RUNNING WATERS (n°5) semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Dans l’ensemble, cette pensionnaire de l’écurie de Jérôme Reynier fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque sortie. En dernier lieu, elle s’est bien comportée dans un gros handicap plus huppé alors qu’elle courait sur une distance un peu courte pour ses aptitudes. Auparavant, cette fille de Makfi n’avait pas démérité à plusieurs reprises face aux mâles faisant jeu égal avec Linardo, Max la Fripouille, Makflawless, Mister Smart, Imago Jasius, Magnentius et Palmerino. Autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette épreuve. Mardi, cette jument de qualité s’élancera donc avec une première chance théorique à défendre dans ce lot à sa portée. On notera également qu’elle sera montée par Maxime Guyon, un jockey redoutable dans ce type d’épreuves et elle évoluera sur un tracé qui lui a déjà permis d’obtenir de bons classements (voir sa troisième place acquise au printemps dernier sur ce parcours). Avant le coup, elle aura donc de nombreux atouts dans son jeu et elle devrait logiquement franchir le poteau en tête. Elle sera la favorite de ce pronostic.

La base incontournable

En pleine possession de ses moyens à l’heure actuelle, GODERVILLE (n°4) constitue une base solide dans ce quinté+. Cette représentante de la casaque de Gérard Augustin-Normand vient d’obtenir deux accessits dans des gros handicaps disputés sur des distances similaires. A chaque fois, elle avait le désavantage d’affronter les mâles. Mardi, cette fille d’Air Chief Marshal évoluera sur un parcours à son entière convenance et l’assouplissement du terrain ne lui posera pas de problème particulier. De plus, elle n’affrontera que des femelles cette fois-ci. Malgré son mauvais numéro de corde, elle devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement d’autant qu’elle bénéficiera d’une certaine fraîcheur n’ayant couru qu’à 5 reprises cette saison. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

En dernier lieu, BRIGHT DINASTY (n°10) n’a pas démérité et, avant le coup, elle semble être le bon tocard de ce quinté du 6 novembre. Cette jument entraînée par Norbert Leenders vient, en effet, de fournir un honorable effort final dans un gros handicap d’un niveau plus relevé terminant non loin de notre préférée. Auparavant, elle s’était octroyée une bonne huitième place à ce niveau de la compétition après avoir longtemps fermé la marche du peloton. On notera, qu’à chaque fois, cette fille de Kandidate et Bright Ruler s’était élancée avec un mauvais numéro de corde et elle avait longtemps été contrainte de galoper à l’arrière-garde. Hors, cette fois-ci, elle partira avec un bon numéro de corde. Son jockey, Eddy Hardouin, devrait donc la maintenir plus près des chevaux de tête. Avantagée par l’allongement de la distance et l’assouplissement du terrain, cette bonne finisseuse ne semble pas incapable de pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Au cours de l’été, IMPATIENTE (n°3) avait fourni la lauréate d’une course pmu disputée sur ce champ de courses. Pénalisée de 4 kilos par le handicapeur pour cette victoire, elle n’a pas démérité par la suite. Lors de sa dernière sortie, cette élève de Sylvain Dehez a même prouvé qu’elle n’était pas incapable de gagner un gros handicap refaisant énormément de terrain dans la phase finale. Mardi, elle aura l’avantage de s’élancer avec un excellent numéro dans les stalles de départ et elle sera montée par Christophe Soumillon, un jockey toujours redoutable. De nouveau munie d’oeillères australiennes, elle pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix de l’Elevage. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

CHARMEY (n°7) vient de prouver l’excellence de sa condition physique en gagnant une course pmu qui se déroulait sur cet hippodrome de saint-Cloud. Mardi, son entraîneur, Fabrice Chappet, a encore fait appel à Pierre-Charles Boudot et elle sera de nouveau munie d’oeillères australiennes. Correctement placée dans les stalles de départ, cette fille de Motivator semble en mesure de tirer son épingle du jeu pour ses premiers pas dans les gros handicaps. Comme le montrent ses derniers résultats, ATLAMOUR (n°17) est en pleine forme actuellement. de plus, elle a des lignes intéressantes à faire valoir lorsque l’on analyse ses performances. Lors de son ultime tentative, elle s’est notamment intercalée entre Dounyapour et Linardo, deux chevaux confirmés en pareille société. Sa chance est donc bien réelle. Nantie du bottom-weight, cette protégée de Gaël Barbedette ne semble pas incapable de se révéler à ce niveau de la compétition malgré un numéro de corde peu enviable. MOST EMPOWERED (n°2) ne semble pas avoir beaucoup de marge sur l’échelle des valeurs mais elle n’a pas été ridicule le jour de sa rentrée. A la faveur de quelques progrès, elle pourrait éventuellement compléter la combinaison gagnante. Enfin, on s’intéressera à la candidature de PHEDRE (n°8), une représentante de l’entraînement d’Eric Libaud qui surprend de temps à autre. A l’issue d’un bon déroulement de course, elle pourrait causer une petite surprise. On aurait pu en citer d’autres car les possibilités sont nombreuses pour la quatrième et la cinquième place.

La dernière minute

FINATA (n°11) vient de jouer de malchance dans un gros handicap réservé aux pouliches de sa génération. Mardi, cette élève d’Henri-Alex Pantall va affronter ses aînées pour la première fois et la retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 06/11/2018 : 5 – 4 – 10 – 3 – 7 – 17 – 2 – 8

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs jockeys dans les gros handicaps :

  • Maxim Pecheur (n°8) : 50% de réussite
  • Théo Bachelot (n°4) : 47% de réussite
  • Maxime Guyon (n°5) : 41% de réussite
  • Pierre-Charles Boudot (n°7) : 40% de réussite
  • Christophe Soumillon (n°3) : 37% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les gros handicaps :

  • Stéphane Wattel (n°4) : 44% de réussite
  • Mauricio Delcher-Sanchez (n°2) : 42% de réussite
  • Fabrice Chappet (n°7) : 40% de réussite
  • Jérôme Reynier (n°5) : 30% de réussite
  • Sylvain Dehez (n°3) : 30% de réussite

Les évolutions de poids

Au gré des baisses de poids ou des pénalités infligées par le handicapeur, chaque cheval voit sa situation sur l’échelle des valeurs évoluer d’un handicap à l’autre. Retrouvez, ci-dessous, ces évolutions de poids.

  • Charmey (n°7) : +2,5 kilos
  • Atlamour (n°17) : +2,5 kilos
  • Most Empowered (n°2) : -0,5 kilo
  • Bright Dinasty (n°10) : -0,5 kilo
  • Luminosa (n°15) : -0,5 kilo
  • Mortrée (n°16) : -0,5 kilo
  • Meisho Felicity (n°12) : -1 kilo
  • Marcelle (n°13) : -1 kilo
  • Mer et Jardin (n°14) : -2 kilos

Les conditions de course

Gros handicap (référence +19,5 +22) réservé à des juments âgées de 3 ans et plus ayant couru depuis le 1er mai 2018 inclus. Après l’arrivée de cet événement, FRANCE GALOP offrira un souvenir au propriétaire du cheval gagnant. 17 partants. Piste en gazon. Corde à gauche. Etat du terrain : Très souple (Indice pénétrométrique : 4,0). Distance à parcourir : 2500 mètres. Allocations totales : 55000 € (Vainqueur : 27500 €, 1er accessit : 10450 €, 2ème accessit : 7700 €, 4ème place : 4400 €, 5ème place : 2200 €, 6ème place : 1650 €, 7ème place : 1100 €).

Les interviews des entraîneurs

Jérôme Reynier : Blue Hills (n°1) a été déclarée non partante lors d’un gros handicap qui se déroulait sur l’hippodrome de Marseille-Borély car, ce jour-là, le terrain était trop lourd. Il faut la juger sur sa victoire du Lion-d’Angers. La distance à parcourir va être bien plus longue cette fois-ci mais je ne suis pas inquiet et j’en espère un bon résultat dans ce quinté du 6 novembre. Running Waters (n°5), sa compagne de box, n’a franchi le poteau d’arrivée qu’en septième position lors de sa dernière tentative sur l’hippodrome de ParisLongchamp. J’espère qu’elle n’en a pas marre. Je la préférais sur 2000 mètres par terrain assoupli, à sa grande époque. Elle a vieilli, tout en restant belle, mais je la juge moins percutante. Malgré tout, je garde espoir.

Mauricio Delcher-Sanchez : Most Empowered (n°2) ne trouvait pas une tâche évidente le jour de sa rentrée. Elle s’est améliorée à l’entraînement depuis cette sortie. Cela serait aussi bien que le terrain soit pénible. Elle apprécierait beaucoup. Ma jument pourrait prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé.

Sylvain Dehez : Impatiente (n°3) vient d’être superbe deuxième d’un quinté+. Mardi, elle se présentera sur sa distance de prédilection en passant de 3000 à 2500 mètres. Elle apprécie le profil de l’hippodrome de Saint-Cloud. L’assouplissement des pistes ne sera pas un problème. J’espère qu’elle sera aussi motivée qu’en dernier lieu. Tous les feux sont au vert.

Stéphane Wattel : La récente prestation de Goderville (n°4) est plaisante puisqu’elle terminait deuxième d’un gros handicap. Je ne pouvais rien lui reprocher. L’hippodrome de Saint-Cloud lui convient parfaitement à ses réelles aptitudes et le terrain plus assoupli sera un atout non négligeable. Nous sommes en fin de saison mais elle affiche un bon degré de forme à l’entraînement avant de participer à ce prix de l’Elevage. Avant le coup, je vous conseille de lui accorder un large crédit.

Benjamin Legros : Shaslika (n°6) était moins bien la dernière fois, finalement. Elle doit avoir un déroulement de course à sa convenance. J’espère que cela sera le cas à l’occasion de ce quinté du 6 novembre. Selon moi, ma protégée est capable de tirer son épingle du jeu dans un gros handicap comme celui-ci. Sachez qu’elle se plaît par terrain assoupli, voire lourd.

Eric Libaud : Dans ce tiercé, Phèdre (n°8) évoluera en plein dans sa catégorie surtout face aux seules femelles ce qui rendra sa mission plus simple. Le terrain assoupli va également jouer en sa faveur. Elle a l’air d’être restée en forme cet automne. Nous aurons le verdict mardi.

Mathieu Brasme : Gaillefontaine (n°9) vient de débuter sous ma responsabilité et elle répondait parfaitement à mon attente, en terminant troisième d’une course pmu disputée sur cette piste. Je la juge assez bien placée sur l’échelle des valeurs dans les gros handicaps. Elle a aussi prouvé que le terrain plus assoupli ne la perturbait pas. A mon avis, elle a le droit de figurer à l’arrivée de ce quinté+.

Norbert Leenders : Bright Dinasty (n°10) vient de bien se comporter en terminant neuvième d’un événement qui se courait sur la piste de Longchamp. Ce jour-là, les 2000 mètres étaient un peu courts et le terrain était légèrement trop ferme pour ses réelles aptitudes. Ma jument sera mieux sur ce tracé de longue haleine. Elle est toujours en forme avant de courir ce prix de l’Elevage et je pense qu’elle va bien tenir sa partie.

Henri-Alex Pantall : Dernièrement, Finata (n°11) n’a jamais donné d’espoirs aux parieurs qui avaient misé sur ses chances mais elle a connu un très mauvais déroulement course n’ayant jamais eu trop la possibilité de s’exprimer dans la dernière ligne droite. Ce jour-là, ma pensionnaire n’a pas eu une sortie éprouvante. Elle affrontera certes ses aînées dans ce quinté du 6 novembre mais cela ne sera guère problématique. Les terrains assouplis ne la gênent pas. A mon avis, vous auriez tort de l’éliminer de votre prono.

Satoshi Kobayashi : Lors de sa plus récente sortie, Meisho Felicity (n°12) n’a jamais eu le moindre gaz. C’était sa deuxième course de rentrée, ce qui pourrait expliquer cette contre-performance. Elle a bien travaillé afin de préparer ce tiercé. Sachez toutefois qu’un net assouplissement du terrain ne servirait pas ses intérêts.

Jess Parize : Au printemps dernier, Mer et Jardin (n°14) avait eu une fracture en tombant sur l’hippodrome de Lyon-Parilly. Il lui a fallu du temps pour se remettre, évidemment. J’ai un peu de mal à la retrouver pleinement. Voilà plusieurs mois, Mortrée (n°16), sa compagne d’entraînement, avait enlevé un gros handicap. On sait qu’elle a le niveau pour se mettre en évidence à ce niveau de la compétition. Il va aussi sans doute être intéressant de la revoir sur un terrain assoupli. J’ai néanmoins besoin d’être rassuré d’autant que sa marge au poids sera mince. A mon avis, elle va avoir du mal à figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

David Smaga : Lors de sa dernière tentative, Luminosa (n°15) avait hérité d’un très mauvais numéro dans les stalles de départ, ce qui compromettait grandement ses chances. Elle finissait alors dernière et cette course ne compte donc pas.

Gaël Barbedette : Atlamour (n°17) vient d’être deuxième d’une course pmu faisant jeu égal avec deux bons chevaux. Ma pouliche s’endurcit au fil des sorties et elle est au top de sa forme à l’heure actuelle. Elle aurait certes été mieux en deuxième épreuve du handicap divisé mais si elle peut gagner ce prix de l’Elevage alors ce serait magnifique. Elle est meilleure lorsqu’elle peut courir caché dans un dos.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas Labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette4731195817
Turfomania.fr411178912516
Equidia4117103829
Geny Courses41189351210
Canalturf.com4387511912
Zeturf.fr3411281775
Radio Balances4837517211
Bilto421758317
RTL4231117785
Tierce Mag.4271711835

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 6 novembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Saint-Cloud. Les consultants : Philippe Thévenon et Ludovic Conio.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les mardis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°8 (Prix Merak) – Départ prévu aux alentours de 23h12 – Trot monté (Avantage au poids pour les chevaux montés par des apprentis et lads-jockeys) – Allocations totales : 37000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Petite piste – Mâchefer – 8 partants – Corde à gauche – Pour pouliches âgées de 3 ans n’ayant pas gagné 40000 € au cours de leur carrière : Qualifiée au trot monté sur le pied d’1’16’7 à Meslay du Maine, FLORE DE REGO (n°4) a rapidement justifié l’estime de son entourage en s’imposant dès sa deuxième sortie sous la selle. Cette fille de Torino d’Auvillier avait pris une honorable quatrième place sur l’hippodrome de Caen non sans avoir perdu une bonne cinquantaine de mètres au départ. Mise au repos après cette prestation, cette élève de Sébastien Paumard avait été disqualifiée au trot attelé le jour de sa rentrée avec son entraîneur au sulky. De retour dans sa discipline de prédilection, elle gagnait ensuite deux courses pmu dont une à Vincennes sur le parcours qui nous intéresse. De nouveau sanctionnée pour ses allures lors de sa dernière sortie au trot attelé, elle va retrouver sa véritable spécialité ce mardi et sera associée à Mathieu Mottier, un jockey qui va la découvrir pour l’occasion. Sûrement préparée avec soin, elle devrait logiquement poursuivre sur sa lancée à l’issue d’un parcours sans encombres.

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.