Prix de Cognac - course pmu du 8 novembre 2018

Pronostic quinté du 8 novembre 2018 – Prix Marcel Laurent

L’analyse de la course avec le tocard et la base du quinté

pronostic pour le quinté+ du 8 novembre 2018

Ce pronostic quinté du 8 novembre aura comme support le prix Marcel Laurent, une course de trot attelé inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Cette compétition européenne dotée de 120000 € d’allocations a réuni 15 partants âgés de 4 et 5 ans ayant gagné au moins 54000 € au cours de leur carrière. Tous ces concurrents s’affronteront aux alentours de 13h47 sur le parcours des 2100 mètres corde à gauche de la grande piste avec un départ donné derrière les ailes de l’autostart (9 chevaux en première ligne). A l’occasion de cette prestigieuse épreuve de vitesse, le PMU met en jeu une tirelire d’1 million d’euros. Pour toucher ce rapport spéculatif, les parieurs qui auront la chance d’avoir trouvé les 5 premiers chevaux composant la combinaison gagnante du quinté+ dans l’ordre devront également avoir le Numéro Plus sur leur ticket de jeu (1 chance sur 3000).

Le favori du pronostic

Jeudi, DAVIDSON DU PONT (n°5) sera de loin le meilleur cheval du lot et, avant le coup, il semble largement capable de terminer à l’arrivée de ce tiercé. Comme le montre sa victoire en 1’12’5 dans le Critérium des 5 ans, ce pur produit de l’élevage de la famille Rayon est actuellement le leader de sa génération. Suite à cette brillante victoire, il avait fait forte impression dans la prix de l’Etoile alors qu’il avait le handicap de rendre 50 mètres. Ce jour-là, il faisait afficher 1’10’8 départ volté, une réduction kilométrique digne des meilleurs. Mis ensuite au repos durant deux mois, cet élève de Jean-Michel Bazire va effectuer son retour en piste à l’occasion de cet événement. On notera toutefois qu’il a déjà bien couru sur la fraîcheur et cela ne devrait donc pas le pénaliser. D’ailleurs, son entraîneur le déferre des postérieurs d’entrée de jeu. Il faut sûrement y voir un signe de confiance. Idéalement placé derrière l’autostart, il devrait logiquement lutter pour la victoire avant d’affronter Bold Eagle lors des préparatoires au prochain prix d’Amérique. Il sera le favori de ce pronostic.

La base incontournable

Meilleure jument de sa génération, DELIA DU POMMEREUX (n°4) constitue une base solide dans ce quinté+. Cette élève de Sylvain Roger fût la dauphine du protégé de Jean-Michel Bazire lors du dernier critérium des 5 ans. Ce jour-là, elle n’avait rien lâché jusqu’au poteau d’arrivée et le fils de Pacha du Pont avait du mettre son coeur sur la piste pour s’imposer. Mise de côté suite à cette tentative éprouvante, cette représentante de la casaque de Noël Lolic va effectuer son retour en piste ce jeudi. D’entrée de jeu, son entraîneur la présentera déferré des 4 pieds, signe qu’elle doit être prête à fournir sa meilleure valeur. Bien placée derrière l’autostart et très à l’aise sur les parcours de vitesse, cette bonne jument aura des arguments de poids à faire valoir et elle devrait logiquement s’octroyer l’une des cinq premières places à l’arrivée de cet événement. Les amateurs de paris combinés en formule champ réduit pourront donc s’appuyer sur sa candidature sans prendre trop de risques.

Le tocard du quinté

Jugée sur ses meilleurs titres, DARLING DE REUX (n°12) semble être le bon tocard de ce quinté du 8 novembre. En début de carrière, alors qu’elle était entraînée par Sébastien Guarato, cette fille de Prodigious avait laissé entrevoir de sérieuses capacités. Elle avait notamment gagné le Critérium des 4 Ans devant Draft Life, une pensionnaire de l’écurie de Louis Baudron qui s’est classé à la deuxième place du dernier prix de Cornulier. Ce jour-là, elle s’imposait facilement en 1’12’2, un chrono remarquable. Elle eu ensuite énormément de mal à digérer cette course accumulant les échecs et les disqualifications pour allures irrégulières. Désormais entraînée par Laurent-Claude Abrivard, elle semble progressivement retrouver du poil de la bête. Dans cette épreuve de vitesse, elle aura certes le handicap de s’élancer en deuxième ligne mais c’est une concurrente qui a absolument besoin de courir cachée pour donner sa pleine mesure. C’est donc un mal pour un bien. Déferrée des 4 pieds cette fois-ci, elle pourrait pimenter les rapports en cas de défaillance des favoris.

L’outsider spéculatif

Sur la brèche depuis son plus jeune âge, DJANGO RIFF (n°3) a longtemps dominé ses contemporains dans les premiers semi-classiques réservés à cette génération. Ce rejeton de Ready Cash et Rasta Perrine avait notamment remporté le critérium des jeunes avant de prendre la deuxième place du Critérium des 3 ans. Moins en verve par la suite, il a souvent montré ses limites en pareille société se contentant de places d’honneur sans toutefois démériter. Jeudi, il sera encore déferré des 4 pieds et s’élancera avec une chance régulière pour les accessits. Drivé par le très en forme Yoann Lebourgeois et sûrement préparé avec soin par son entraîneur, le redoutable Philippe Allaire, il pourrait parfaitement jouer les trouble-fête à l’arrivée de ce prix Marcel Laurent s’il bénéficie d’un parcours à sa convenance. Les amateurs de bons outsiders pourront donc s’intéresser à sa candidature.

Les autres chevaux à jouer

Auréolée d’une flatteuse réputation, DARLING MEARAS (n°1) va découvrir l’hippodrome de Vincennes ce jeudi. En Suède, cette fille de Cantab Hall a déjà batu une certaine Ranch Kelly, récente lauréate d’une course pmu en 1’10’6 !… Elle a donc des lignes intéressantes à faire valoir lorsque l’on analyse ses performances. Bien entendu, avant le coup, il n’est pas évident de savoir si elle va s’adapter au profil sélectif de la grande piste. On notera néanmoins qu’elle évoluera sur une distance qui correspondra parfaitement à ses aptitudes et qu’elle s’élancera avec un numéro avantageux côté corde en étant déferrée des 4 pieds. Voilà qui incite à la plus grande méfiance d’autant qu’elle sera associée à l’habile Bjorn Goop. ERIDAN (n°7) n’a vraiment pas été gâté par le tirage a sort des places derrière la voiture. Ce protégé de Sébastien Guarato va, en effet, devoir s’élancer à l’extérieur de la piste. Son driver, David Thomain, va donc devoir produire un effort prématuré dans la descente pour se rapprocher des chevaux de tête et cela pourrait lui coûter cher dans la phase finale. On se méfiera néanmoins de sa candidature car c’est un bon finisseur et, s’il peut trouver un dos pour souffler jusqu’à l’entrée de l’ultime ligne droite, il semble parfaitement capable de figurer dans la combinaison gagnante. INGA IN HEAVEN (n°11) et MONI VIKING (n°10) ont quelques titres à faire valoir. Ces deux juments suédoises auront certes le handicap de partir en deuxième ligne mais elles auront quelques arguments à faire valoir. A l’issue d’un déroulement de course limpide, une quatrième ou cinquième place pourrait leur revenir.

La dernière minute

Estimé par son entourage, VIVID WISE AS (n°3) n’a, pour le moment, pas totalement convaincu étant souvent dominé à la régulière. Jeudi, il aura l’avantage d’être drivé par Eric Raffin et de courir pieds nus. Avant le coup, le retenir ou non dans une sélection sera surtout une affaire d’impression.

Le pronostic quinté gratuit

Pronostic en huit chevaux pour ce quinté du 08/11/2018 : 5 – 4 – 12 – 2 – 1 – 7 – 11 – 10

A la recherche des meilleurs pros

Statistiques des 5 meilleurs drivers dans les événements :

  • Jean-Michel Bazire (n°5) : 53% de réussite
  • Alessandro Gocciadoro (n°9) : 50% de réussite
  • Franck Nivard (n°8) : 50% de réussite
  • Matthieu Abrivard(n°15) : 45% de réussite
  • Björn Goop (n°1) : 42% de réussite

Statistiques des 5 meilleurs entraîneurs dans les événements :

  • Philippe Allaire (n°2) : 59% de réussite
  • Alessandro Gocciadoro (n°9) : 50% de réussite
  • Jean-Michel Bazire (n°5) : 47% de réussite
  • Jarmo Niskanen (n°6) : 45% de réussite
  • Laurent-Claude Abrivard (n°12) : 37% de réussite

Les meilleures réductions kilométriques

Les 5 chevaux possédant le meilleur record absolu :

  • Délia du Pommereux (n°4) : 1’10’8
  • Davidson du Pont (n°5) : 1’10’8
  • Django Riff (n°2) : 1’11’0
  • Inga In Heaven (n°11) : 1’11’2
  • Vivid Wise As (n°3) : 1’11’3

Les 5 chevaux possédant le meilleur chrono sur le parcours :

  • Délia du Pommereux (n°4) : 1’10’8
  • Davidson du Pont (n°5) : 1’10’8
  • Django Riff (n°2) : 1’11’0
  • Inga In Heaven (n°11) : 1’11’2
  • Darling de Reux (n°12) : 1’11’4

Les conditions de course

Course européenne de trot attelé s’adressant à des chevaux âgés de 4 et 5 ans, hongres exclus, ayant gagné au moins 54000 € au cours de leur carrière. Sont seules admises à driver les personnes ayant gagné au moins 35 courses pmu dont dix dans la discipline du trot attelé (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel). Groupe II. Distance à parcourir : 2100 mètres. Départ à l’autostart (9 chevaux en première ligne). Corde à gauche. Grande piste. Mâchefer. 15 partants. Allocations totales : 120000 € (Vainqueur : 54000 €, 1er accessit : 30000 €, 2ème accessit : 16800 €, 4ème place : 9600 €, 5ème place : 6000 €, 6ème place : 2400 €, 7ème place : 1200 €).

Les interviews des entraîneurs

Stefan Persson : Pour la première fois de sa carrière, Darling Mearas (n°1) va passer des nuits ailleurs que chez nous. C’est une interrogation car c’est une jument qui a ses habitudes. Sa forme est sûre avant de participer à ce quinté du 8 novembre. C’est le bon moment pour effectuer ce test au plus haut niveau. Je n’ai pas de repères sur l’hippodrome de Vincennes. Notez que c’est Björn Goop la drivera. Quoiqu’il se passe, elle rentrera en Suède après avoir couru cette épreuve au trot attelé.

Sébastien Guarato : Voilà deux mois, Vivid Wise As (n°3) avait déçu lors d’une course pmu qui se courait sur la petite piste de Vincennes. Ce jour-là, mon cheval était malade, ce qui explique cette contre-performance. Il a été soigné et tout est désormais rentré dans l’ordre. C’est un trotteur qui apprécie les parcours de vitesse. A mon avis, il a sa place dans les trois premiers chevaux à l’arrivée de ce tiercé.

Sylvain Roger : Délia du Pommereux (n°4) a un peu décompressé après le Critérium des 5 ans avant de reprendre l’entraînement depuis plusieurs semaines. Ma pensionnaire a l’air d’être en bonne condition physique, sans être spécialement affûtée. Ce n’est pas une mauvaise course. Avec le n° 4 derrière l’autostart, elle doit être capable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Jean-Michel Bazire : Davidson du Pont (n°5) a décompressé pendant trois semaines puis il a repris l’entraînement normalement. La semaine dernière, il a effectué un travail poussé. Lundi matin, tout était OK. Il avait beaucoup de fraîcheur. Je le juge capable de fournir sa meilleure valeur dans ce prix Marcel Laurent. Tous les feux sont au vert.

Jarmo Niskanen : Earl Simon (n°6) a l’air bien. Évidemment, ce quinté du 8 novembre n’est pas un objectif. Il va tomber sur chevaux âgés de 5 ans plus endurcis que lui. En revanche, il ne sera pas gêné par les 2100 mètres corde à gauche de la grande piste. Son driver ne lui demandera pas l’impossible, c’est certain.

Sébastien Guarato : Voilà quelques semaines, Eridan (n°7) avait très bien couru pour sa rentrée en prenant la deuxième place d’une course pmu. Dans la Finale de l’U.E.T., il n’a pas bénéficié d’un bon déroulement de course. Il s’agit d’un cheval a besoin d’être bien placé à la corde et de patienter jusqu’à la sortie du tournant final. Avec son numéro 7 derrière les ailes de l’autostart, il aura peut-être du mal à prendre une part active à l’arrivée de ce tiercé.

Franck Nivard (son driver) : Erminig d’Oliverie (n°8) avait bien gagné pour sa rentrée début septembre mais, ce jour-là, elle n’affrontait que les femelles. Cette épreuve n’est pas un objectif visé de longue date. Ma jument aura des engagements plus faciles à son programme par la suite. Ferrée, elle va venir sur les chevaux de tête dans la ligne droite et essayer de figurer dans la combinaison gagnante de ce quinté+.

Alessandro Gocciadoro : Vitruvio (n°9) a tout gagné en Italie. C’est le meilleur cheval de sa génération. Mon protégé effectuera son retour sur l’hippodrome de Vincennes à l’occasion de ce prix Marcel Laurent. Il se présentera en pleine possession de ses moyens. Le seul truc qui m’embête, c’est son n°9 à l’extérieur. Si besoin, il sait partir vite mais je ne veux pas lui faire mal car son objectif demeure le Critérium Continental à Vincennes le mois prochain.

Jan Lyng : Moni Viking (n°10) s’est bien comporté dans le Championnat Européen des 5 Ans. Cet hiver, il fera le meeting tout en étant stationné au centre d’entraînement de Grosbois. Dans ce quinté du 8 novembre, mon élève aura sûrement du mal à tirer son épingle du jeu. Son driver, Pierre Vercruysse, aura donc les ordres de courir à l’économie le long de la corde. Cependant, faites tout de même attention à lui car il possède une bonne pointe de vitesse finale lorsqu’il a la parcours parfait.

Fredrik Wallin : En dernier lieu, Inga In Heaven (n°11) a parfaitement rempli son contrat en s’imposant de belle manière sur la petite piste de Vincennes. À son arrivée en France, je la savais prête à défendre ses chances mais elle est partie au galop lors d’une course pmu qui se courait sur l’hippodrome d’Enghien soisy. Cette fois, l’opposition n’a rien à voir et elle aura le handicap de s’élancer en seconde ligne derrière la voiture. Il faudra être fort pour gagner cette course. Avant le coup, je serai déjà très content d’être dans les cinq premiers chevaux à l’arrivée de ce tiercé.

Alexandre Abrivard : Darling de Reux (n°12) s’est souvent montrée très tendue lors de ses dernières sorties. À l’entraînement, ma jument est calme et elle affiche une condition physique optimale. Elle possède beaucoup de vitesse et sera plus à l’aise à s’élancer dans un dos. A mon avis, elle n’est pas incapable d’obtenir un bon résultat dans ce quinté+.

Bruno Bourgoin : Elisione Mag (n°14) avait réalisé quelques bonnes performances lors du premier semestre 2018 mais elle a ensuite connu des problèmes respiratoires. Depuis son retour à la compétition, elle tarde à retrouver la bonne carburation. Elle va affronter de très bons chevaux dans ce prix Marcel Laurent. Je vais donc la driver sagement  l’arrière-garde et attendre l’ouverture dans la ligne d’arrivée. Vous pouvez l’écarter sans risques de votre prono.

Sylvain Roger : Enino du Pommereux (n°15) aura des échéances importantes le mois prochain dont un groupe II. Je tiens à le voir prêt pour cet objectif. Il doit faire sa rentrée dans cet événement. Il aura le handicap de s’élancer avec le n°15 et il aura surement du mal à se mettre en évidence. Je ne tiens pas à ce qu’il ait une course dure. Selon moi, il risque de manquer de rythme.

Source : Geny courses

Les meilleurs pronostics de la presse et du web

Gros handicap en plat ou gros handicap en obstacles organisé par France Galop, course de trot attelé organisée par la SECF (Société d’encouragement du Cheval Français)… Quelle que soit la discipline retenue, ces quotidiens de la presse hippique et ces quelques sites de turf gratuit vous offrent les pronos de leur spécialiste pour le tiercé quarté quinté+ du jour proposé par le PMU. Retrouvez, ci-dessous, la synthèse des meilleurs pronostiqueurs de la presse hippique et des pronostics quinté gratuits des meilleurs sites de turf : Equidia (la chaîne des courses hippiques), Turfomania.fr (le site pour gagner plus souvent aux courses), Canalturf.com (Prono de Stéphane Davy ou Nicolas labourasse), Geny Courses (d’où Genybet, site spécialisé en paris sportifs et paris hippiques en ligne), Zeturf.fr (Le bookmaker qui vous promet les plus belles cotes et les meilleurs rapports), La Gazette des Courses, Radio Balances (Guillaume Covès), Bilto, RTL (On refait les courses avec Bernard Glass, Claude Piersanti, Dominique Cordier), Tierce Magazine (Prono Vérité).

La Gazette31592648
Turfomania.fr6751291124
Equidia95164823
Geny Courses58369412
Canalturf.com56143982
Zeturf.fr541982126
Radio Balances514269157
Bilto52649381
RTL52463891
Tierce Mag.58924631

L’analyse de Paris Turf

Analyse et pronostic gratuit de Paris Turf pour cette course support du tiercé quarté quinté du 8 novembre 2018 avec le défilé des partants, la course référence, les chevaux de base incontournables et les outsiders spéculatifs capables de pimenter les rapports. Ne manquez pas également le cheval repéré pour une autre course pmu inscrite au programme de la réunion premium qui aura lieu sur l’hippodrome de Vincennes. Les consultants : Philippe Thévenon et Benjamin Nisol.

Comment regarder ce tiercé quarté quinté en direct ?

Comme tous les jeudis, le départ de l’épreuve événement support du quinté+ sera donné en début d’après-midi aux alentours de 13h47. Sur votre téléviseur, il existe deux solutions pour regarder cette course pmu en direct. Vous avez le choix entre Equidia, la chaîne des courses hippiques, et LCI (canal 26 de la TNT). Pour les parieurs qui préfèrent regarder les courses de chevaux sur internet, il existe plusieurs manières de procéder. Sachez que la plupart des opérateurs de paris hippiques dont le PMU propose, sur leur site web, un live de toutes les courses du jour. En général, ils prennent l’antenne 3 minutes avant le départ de chaque compétition. A noter que le trot.com et france-galop.com proposent également aux turfistes un service de streaming en live pour certains hippodromes.

Combien coûtera votre pari PMU ?

Retrouvez, ci-dessous, les tarifs de vos jeux en formule combiné. Les montants sont indiqués en fonction de la mise de base pour chaque pari. Au tiercé, la mise de base est de 1 euro. Au quarté, elle s’élève à 1.30 euro. Si vous jouez au quinté, elle passe à 2 euros. Pour le couplé, elle est fixée à 1.50 euro. A noter qu’il est possible de diviser ce montant par 2 en pariant suivant la formule Flexi proposée par le PMU (50% de la mise de base). Les parieurs qui jouent au quinté+ peuvent même diviser le coût de leur jeu par 4 en jouant à 25% de la mise de base.

Nombre de chevaux désignésMontant du pari (en euros)
TiercéQuartéQuinté+Couplé
314.50
441.309
5106.50215
62019.501222.50
73545.504231.50
8569111242
984163.8025254

Le cheval du jour

Ce prono exclusif et gratuit s’adresse aux turfistes qui aiment parier en ligne au jeu simple gagnant ou placé. Ce n’est pas forcément une base solide ni un coup sûr gagnant à l’arrivée car il s’élance souvent à une cote spéculative. Cet outsider capable de générer de beaux rapports possède toutefois une belle chance théorique à défendre lorsque l’on analyse ses résultats. Pariez en ligne sur les chances de ce cheval en jeu simple gagnant et jeu simple placé. Vous pouvez également l’inclure dans vos paris combinés Trios, Couplés, Multi, 2 sur 4 ou Pick 5 si la course est support de ce jeu.

HIPPODROME DE VINCENNES – Réunion premium n°1 – Course pmu n°2 – Départ prévu aux alentours de 14h20 – Trot attelé – Allocations totales : 55000 € – Distance à parcourir : 2850 mètres – Grande piste – Mâchefer – 18 partants – Corde à gauche – Pour chevaux entiers et hongres âgés de 6 à 10 ans inclus n’ayant pas gagné 240000 € au cours de leur carrière : COCKTAIL JULINO (n°9) est un trotteur qui fait preuve d’une louable régularité dans ses résultats rentrant aux balances quasiment après chaque tentative. Lors du précédent meeting d’hiver de Vincennes, ce fils de Pagalor et Lady de Beauregard avait aligné les bons résultats dans des lots bien composés. On l’avait notamment vu faire jeu égal avec des chevaux de la trempe de Caprice du Lupin, Copernic de Play, Colt des Essarts, Tinamo Jet,  Cyriel d’Atom, Cicero Noa. Autant de chevaux qui auraient été plébiscités par les parieurs s’ils avaient été déclarés partants dans cette compétition au trot attelé. Ce pensionnaire de l’écurie de Loïc Bernard Martin avait également devancé à la régulière Cobra Ar Carac, Clyde de la Roche et Christo, des trotteurs qu’il retrouvera ici. Il s’élancera donc avec une chance théorique de premier ordre ce jeudi. En grande forme comme le montrent ses derniers résultats dans des courses pmu disputées en province et confié à Matthieu Abrivard, un driver qui le connaît parfaitement, ce bon cheval devrait logiquement participer activement à l’arrivée de cette épreuve si son driver parvient à préserver sa pointe de vitesse jusqu’à l’entrée de la dernière ligne droite.On suivra donc sa prestation avec un grand intérêt.

Comment jouer ce prono ?

Le conseil de jeu de Fréquence turf pour gagner : Pariez au PMU sur ce cheval en jouant 1/3 de votre mise en jeu simple gagnant et 2/3 de votre mise en jeu simple placé. En misant de cette manière, vous toucherez un rapport lucratif même s’il ne franchit pas le poteau en vainqueur.