Prix d’Amérique 2017
Vidéo du prix d'amérique 2017 et compte-rendu de la course

Le résultat de la course

Lauréat : BOLD EAGLE – 2ème : BELINA JOSSELYN – 3ème : LIONEL

C’est le crack Bold Eagle qui remporte à nouveau le prix d’Amérique en ce dimanche 29 janvier 2017 sur l’hippodrome de Vincennes. Le champion de Pierre Pilarski, entraîné par Sébastien Guarato et drivé par Franck Nivard, s’impose de très belle manière une nouvelle fois et bat au passage le record de l’épreuve faisant afficher la réduction kilométrique finale d’1’11’2. Cette année, la course aura tenu toutes ses promesses avec un scénario incroyable dès le départ. Le premier coup de théâtre fût le forfait d’Anna Mix pour insubordination aux ordres du starter. La partenaire de Mathieu Mottier retombait, en effet, dans ses travers en refusant de se rendre au départ. Ensuite, ce fût au tour du fils de Ready Cash de donner quelques sueurs froides à son entourage en esquissant quelques foulées de galop au départ se retrouvant rapidement parmi les derniers du peloton. Au passage devant les tribunes, tout le monde avait pris sa place et la course était bien lancée avec un Bjorn Goop offensif au sulky de Timoko, lequel n’allait pas avoir de moment de répit avec plusieurs attaques à contrer notamment celle d’Univers de Pan et Call Me Keeper. Dans la montée, les affaires du champion s’arrangeaient quelque peu car il se retrouvait dans le dos de Belina Josselyn, drivée en confiance par un Jean-Michel Bazire des grands jours. Lionel, quant à lui, suivait sur un troisième rang préservé par Mathieu Abrivard. En haut de la côte, Belina Josselyn accélérait et débordait Timoko fatigué tout en emmenant son plus grand rival sur un plateau. A ce moment, Lionel, quelque peu pris de vitesse sur le démarrage, essayait tant bien que mal de suivre les deux chevaux de tête avec à son extérieur Propulsion et Örjan Kihlström. A l’entrée de la ligne droite, les deux meilleurs drivers français faisaient la différence mais l’issue du duel ne faisait plus aucun doute. Bold Eagle prenait définitivement son envol à 150 mètres du poteau et débordait la fille de Love You dont le driver semblait admiratif en voyant la facilité avec laquelle le gagnant l’emportait. Derrière, la lutte faisait rage pour la troisième place et c’est Lionel qui dominait Propulsion. Briac Dark, drivé au millimètre par David Thomain, complétait l’arrivée du quinté+ et laissait même quelques regrets à ses preneurs. Ce Prix d’Amérique 2017 fût certainement, de par son scénario hitchcockien, l’un des plus beaux depuis la victoire de Général du Pommeau devant Varenne en 2000.

La vidéo de l’épreuve

La dernière ligne droite en compagnie de l’entourage du crack

3 commentaires
  1. Un résumé complet sur cette course légendaire . A ne pas oublier ,l’image forte à quelques métres du poteau , quand Nivard chambre Bazire ! Deux grands et intelligents drivers .

    René - Marc
    1. Oui, tout à fait, belle image entre deux hommes qui se respectent

      Frequence Turf
  2. Une superbe analyse c’est vrai qu’au final timoko n’avait plus le même tranchant que d habitude et qu’il a fait beaucoup d effort et que dire de bold eagle un grand crack qui n’est pas près de s arrêter dans ses moissons

    Jonathan

Comments are closed.