Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 12 juin 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 12 juin 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de la Place Vendôme à ParisLongchamp

Didier Prod’homme : Khochenko (1) n’a pas démérité sur une piste un peu légère pour ses aptitudes ce jour-là. Le matin il est resté bien. Il est certes plus confirmé sur la fibrée. Mais si l’épreuve est sélective dimanche, ce bon finisseur n’est pas hors d’affaire pour une place ici.

Philippe Decouz : Hooking (2) va devoir encore composer avec un mauvais numéro à la corde. Certes, c’est un attentiste, mais j’aurais préféré le voir attendre au sein du peloton qu’à l’arrière. On le rallonge un peu et cela peut l’aider. Il est très bien physiquement. Les feux sont au vert. Tout sera une question de parcours.

Christophe Ferland : Sagano (3) fait toutes ses courses. Même s’il est assez maniable dans un parcours, il faut que celui-ci soit le plus fluide possible car il ne dispose d’aucune marge de manoeuvre en 39 de valeur. Le moindre petit accroc peut lui coûter des places. Cependant, à l’issue d’un bon déroulement de course, nul doute que sa place soit encore dans la bonne combinaison.

Marian-Falk Weissmeier : Have Dancer (4) a maintes fois prouvé sa compétitivité à ce niveau de compétition. Dernièrement, il n’a pas démérité sur un terrain qui n’était pas à sa convenance. Adepte des terrains souples, il ne faudrait pas que la piste sèche trop d’ici dimanche. S’il peut trouver un terrain à sa convenance, il a sa place à l’arrivée.

Mathieu Pitart : Tonnencourt (5) va retrouver une distance qu’il lui a déjà réussi et un hippodrome où il s’est toujours bien défendu. Dès lors, j’en attends un rachat au moins pour une place. Mme Pia Brandt : Mirage Rêve (6) est dans un bel état de forme. Maintenant, il reste sur deux succès dans les handicaps et il faut voir s’il peut encore franchir un palier ou pas.

Mathieu Boutin : By The Way (7) a pris pas mal de coups dernièrement durant la course et ne s’est probablement pas parfaitement oxygéné ce jour-là. J’insiste dans les quintés faute de courses à réclamer à son programme. J’espère apprendre plus sur sa compétitivité actuelle à ce niveau dimanche.

Maxime Cesandri : Captain de Cerisy (8) reste sur une sortie correcte dans un lot similaire à Marseille. Il a conclu ce jour-là aux portes du quinté sans excuses apparentes. Sa marge est ténue sur l’échelle des valeurs. Mais à l’issue d’un bon parcours il n’est pas hors d’affaire dimanche. Il découvre le tracé de Longchamp mais doit pouvoir s’adapter à celui-ci. Un terrain pas trop souple serait enfin le bienvenu.

Carmen Bocksai : Santurin (9) a bien couru dans un quinté. Il n’a pas une ligne droite très limpide et je pense que si cela s’était mieux passé, il aurait terminé plus près. Il est resté bien depuis et sera mieux corde à droite. S’il peut bénéficier d’un parcours sans encombre, il a le droit de terminer dans les cinq premiers.

Sascha Smrczek : Ronaldo (10) court admirablement bien dernièrement face à une opposition similaire. Il se présente de façon assez rapprochée. Mais semble avoir bien récupéré. Affichant fraîcheur et gaieté le matin lors de ses exercices. Il a enfin besoin de bon terrain pour fournir sa meilleure valeur. Je suis ravi du retour du soleil en région parisienne pour cet adepte du bon terrain.

David Smaga : Vilaro (11) retrouve une bonne situation au poids, j’ai bon espoir de le voir renouer avec le cours de ses bons résultats. A la condition expresse que son partenaire parvienne à se tirer de la corde 16…

Mikel Delzangles : The Charmer (12) reste sur une bonne tentative à ce niveau de compétition et l’état du terrain lui importe peu. Il est bien placé à la corde et avec un bon parcours, il devrait avoir une chance.

Henri-François Devin : Théorème (13) nous a montré ses compétences en 36 de valeur. Il est compétitif sans marge. Pour essayer de mieux faire, il sera muni d’un paire d’oeillères australiennes. Maintenant, il est nanti d’un mauvais numéro de corde ce qui complique un peu plus sa tâche. Avant le coup, il tentera de finir une nouvelle fois dans la bonne combinaison.

Yann Lerner : Astrologia (14) va effectuer une rentrée. Cependant, elle a du travail derrière et a déjà bien couru sur sa fraîcheur. Le seul paramètre qui change est qu’elle a été saillie ce printemps et dans ces conditions, il m’est difficile de m’avancer. Il me paraît en bonne forme et devrait bien courir. La voir terminer dans la bonne combinaison nous satisferait.

Alessandro Botti : Dreams (16) s’est montré trop brillant la dernière fois pour bien finir sa course. Cette fois, on va le monter plus patiemment et sera mieux sur 2.000 mètres. Néanmoins, il monte de catégorie et affrontera un lot de qualité. Dans ces conditions, il m’est difficile de le recommander chaudement mais je le crois en mesure d’accrocher une place.

Source : Geny courses