Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 13 mars 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Grand Critérium de Vitesse de la Côte d’Azur à Cagnes-sur-Mer

Holger Klaus Ehlert : Zacon Gio (1) est revenu en pleine forme à l’écurie. Le mile sera un avantage pour lui. Il sait démarrer vite mais le numéro 1 peut être un piège à Cagnes. Mais c’est mieux que le 8. Le rêve, c’est de gagner mais tout dépendra du déroulement. Et il y a aussi de l’opposition. Il y a un cheval comme Vivid Wise As. Cela dit, je suis confiant pour finir dans les trois

Junior Guelpa : Bahia Quesnot (2) avait fait un coup de sang entre le Prix de l’Ile de France et le Prix de France. Comme elle a été arrêtée quinze jours, je n’ai pas juger bon de la présenter dans le Prix de Paris. Depuis, je la trouve extra au travail et ses jambes sont nickel. Il y a un très bon lot dimanche, mais elle devrait répondre présent, même si j’aurai préféré qu’elle ait un parcours de plus dans les jambes.

Eric Hansen Bondo : Cokstile (3) a fait trop d’efforts la dernière fois. Il l’a payé pour finir. Il vaut mieux oublier cette prestation. Je pense qu’il a l’air mieux désormais. Cette fois-ci, il a hérité d’un bon numéro. Il faut qu’il soit caché, près de la tête. Le mile va servir ses intérêts.

Sébastien Guarato : Billie de Montfort (4) est partie très vite en dernier lieu puis n’a pas été heureuse dans la phase finale. Elle a un super numéro et l’objectif est de s’élancer vite à nouveau puis d’avoir le dos de Vivid Wise As. Elle est super bien et évolue sur sa meilleure distance. On peut être dans les trois-quatre premiers.

Sylvain Roger : Délia du Pommereux (5) avait besoin de rassurer la dernière fois et elle a été superbe. Ici, c’est un bel engagement. Je suis satisfait de son numéro et elle est parfaite au travail. L’an dernier, elle a été battue de peu par Vivid Wise As. On va essayer de prendre notre revanche, à l’issue d’un parcours à l’économie qui lui est nécessaire. Elle peut toutefois faire les derniers cinq cents mètres.

Richard Westerink : Etonnant (6) a très bien tenu sa partie dans le Prix de Paris d’autant qu’il a tiré dans le parcours. Il est en Mayenne depuis pour la saison de monte. Je l’ai trotté au haras lundi. Il était parfait. Je le déferre des quatre pieds. Il va falloir assurer les premiers deux cents mètres. Par contre après le premier tournant, il est capable d’accélérer. Il ne va pas caler. J’ai confiance en lui.

Alessandro Gocciadoro : Vitruvio (7) n’a pas tiré un bon numéro (7). Il sait partir et on va essayer de prendre un dos. Avec le bon déroulement, il est capable de se placer. Comme « Vivid », il a travaillé jeudi. Et il est en super forme. Il va découvrir Cagnes, ce qui ne va pas le déranger, tout comme la distance. Il peut répéter sa performance dans le Prix de France, où il se classait cinquième.

Alessandro Gocciadoro : Vivid Wise As (8) a tiré le 8 derrière l’autostart, ce qui est le plus mauvais numéro. Je ne sais pas encore la tactique à adopter. Mais ce qui est sûr, c’est qu’il est capable de tout faire. Il est resté en belle forme après sa belle victoire dans le Prix de France. Il a très bien travaillé jeudi. Cagnes, c’est sa piste et la distance est parfaite pour lui. J’y crois pour le succès. Il peut préserver son titre.

Claus Ernst Hollmann : Dreammoko (9) vient de faire une très bonne rentrée à Milan. Il est vraiment bien désormais. La distance et la piste plate sont à son avantage. Il a hérité d’un petit numéro en seconde ligne. Il lui est possible de prendre une place avec évidement l’aide d’un déroulement de course favorable.

Nicolas Ensch : Elsa de Belfonds (10) manquait d’une course, en dernier lieu, pour être troisième. Elle a bien travaillé depuis. Cinquième l’hiver dernier, et troisième cet été à ce niveau, elle va faire ce qu’elle peut en deuxième ligne. Avant le coup, on signe pour une cinquième place, qu’elle nous fasse une belle course d’adieu.

Holger Klaus Ehlert : Bleff Dipa (11) n’a pas d’engagement à venir donc je me laisse tenter par ce groupe I. Ce sera un premier test intéressant face aux vieux. Pour sa découverte de la France, il a bien couru par deux fois, l’hiver dernier, à Vincennes, face aux meilleurs. Il aborde cette course en forme. En courant battu, il est capable de finir très vite. Il peut prendre la quatrième, cinquième ou sixième place.

Nicolas Ensch : Désir de Bannes (12) est depuis peu dans mes boxes, et je le présente pour voir son comportement en course. Je n’ai pas fait grand chose au travail, car il est arrivé en bonne condition. Il gardera ses fers et affronte une opposition très relevée. Avant le coup, ses ambitions seront très minces. Il sera de nouveau en piste samedi prochain à Marseille-Borély.

Vincent Martens : Alcoy (13) a vraiment bien gagné dernièrement face à Ecureuil Jénilou. Depuis, il « vole » littéralement au travail, et je ne l’ai jamais eu comme ça. Nous avons tiré le 13 en deuxième ligne, mais cela peut bien se « goupiller » et on peut se retrouver dans un bon wagon. Le lot est de grande qualité, mais je le crois capable de finir dans le quinté, vu sa forme étincelante.

Source : Geny courses