Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 13 novembre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 13 novembre 2022

4.8/5 - (9 votes)

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Count Schomberg à Auteuil

Daniela Mele : Happyday (1) était contracté la dernière fois et je pense qu’il n’a pas dû bien respirer. Il aura des bouchons dans les oreilles pour être dans sa bulle et des œillères australiennes pour se concentrer un peu plus sur son travail. C’est compliqué de lui trouver des engagements vu sa valeur, mais il est bien et capable d’être dans les cinq premiers, s’il respire bien.

Joel Boisnard : Denomedenuo (2) ne court pas souvent en raison de problèmes de jambes. Je pense qu’il a bien récupéré de sa rentrée après une longue absence, mais la fameuse deuxième course est à craindre. Cela dit, je n’ai pas trop le choix des engagements. On essaye. Si tout va bien, je le vois pour une place, pas mieux, car il est trop haut en valeur. Je ne pense pas que les 4.300 mètres le dérangent.

François Nicolle : Galopin de Balme (3) revient du steeple et effectue une semi-rentrée. Il peut manquer d’un petit quelque chose, mais je n’en suis pas certain. Il a déjà montré qu’il avait le niveau d’une course comme celle-ci.

Yannick Fouin : King of Run (4) reste sur une très bonne course de rentrée. C’est un cheval qui court bien frais. Il est resté en belle condition physique le matin. Il se plaît sur cette distance. Il aime attendre et venir sur les autres, ce qui comporte d’évidents aléas. Confirmé à ce niveau, il devrait, de nouveau, défendre chèrement ses chances. Sa marge au poids est toutefois assez mince.

Pascal Adda : Folly Foot (5) court très correctement dernièrement, d’autant qu’il s’était retrouvé un peu loin des premiers dans la ligne d’en face. Il est resté en belle condition en cette fin d’année et a relativement peu couru. Il est confirmé dans cette catégorie et devrait, de nouveau, bien se défendre. Il a enfin l’avantage d’avoir déjà bien fait sur le parcours du jour.

Yannick Fouin : Monty Saga (6) a effectué une rentrée discrète et décevante. Il faisait ses débuts en steeple. Il revient en haies dimanche, une discipline dans laquelle il n’a plus à faire ses preuves. L’opposition est dense dimanche et il a besoin de rassurer. Je n’ai pas trop le choix du programme avec lui à la valeur qui est la sienne.

Yannick Fouin : Anouma Freedom (7) s’est imposé avec désinvolture dernièrement. Ce jour-là, l’opposition était bien inférieure et son partenaire l’a soutenu jusqu’au poteau. Cela explique la distance avec son dauphin du jour. Il a onze ans et je juge très sévère la pénalisation qu’il vient de subir. Il ne faut pas confondre pénalisation et punition. Ceci dit, le cheval est resté bien et fera de son mieux.

Mlle Anne-Sophie Crombez : Papille d’Or (8) revient dans une spécialité qu’il connaît bien et sur un hippodrome où il a déjà gagné. Comme c’est un cheval d’âge, c’est aussi en fonction de son bon vouloir. Cependant, il est bien et une place est envisageable, malgré une situation au poids moins favorable depuis son dernier succès du printemps.

Mathieu Pitart : Halo On Fire (9) est resté en bonne forme, mais à cette valeur, il m’est difficile d’affirmer qu’il puisse jouer les premiers rôles. Une troisième, quatrième, ou cinquième place reste à sa portée.

François Nicolle : Six One (10) aligne les bons résultats et les accessits d’honneur, étant à chaque fois devancé par un pensionnaire de Robert Collet. J’espère que l’on pourra prendre notre revanche cette fois. Pour en revenir au cheval, tout va bien pour lui. Il devrait, de nouveau, défendre chèrement ses chances.

Philippe Peltier : Grand Oncle (12) a bien couru la dernière fois mais j’ai trouvé que son jockey avait été un peu chaud. Dommage, car il aurait pu être deuxième ou troisième. Il est en bonne forme et la distance plus longue n’est pas un problème, au contraire. Un terrain plus lourd serait encore mieux. Je compte sur lui.

Erwan Grall : Black Boa (13) a fait tomber son jockey dernièrement à Compiègne. Je ne lui en tiens pas rigueur, d’autant qu’il est mieux à Auteuil. Je ne pensais pas le voir au départ de la première épreuve de ce divisé. Il va mettre à profit le petit poids, la longue distance et sa forme pour essayer de conserver le meilleur classement possible.

Source : Geny courses