Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 17 juillet 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 17 juillet 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix du Château Neuf

Philippe Decouz : On connaît parfaitement Hooking (1) à ce niveau. Ses dernières performances sont bonnes, il s’est très bien défendu. En valeur 40,5, il demeure compétitif. Avec un bon déroulement de course, nul doute qu’il soit en mesure de jouer les premiers rôles.

Stéphane Wattel : Dernièrement, My Charming Prince (3) s’est une nouvelle fois bien défendu dans un lot similaire. Ce jour-là, il a conclu troisième, se relançant bien pour finir, après avoir été pris de vitesse au moment de l’accélération. Il est régulièrement débordé lors de l’emballage final. Il n’a pas de marge au poids, c’est évident, mais il devrait de nouveau faire sa course dimanche, muni d’oeillères comme dernièrement.

Olaf Profft : Have Dancer (4) n’a, certes, pu jouer les premiers rôles ces derniers temps, mais n’a cependant pas démérité. Il est un peu plus confirmé en terrain plus souple et sa marge est mince à ce niveau. Le cheval est vraiment au mieux au travail.

Tony Piccone : Cosmas (5) n’a pas démérité dernièrement, mais il est vrai qu’on pouvait en espérer un peu mieux, car on a eu un bon parcours ce jour-là. On a tiré un bon numéro de corde dimanche (N.D.L.R. : il a hérité de la stalle 4) et le lot ne semble pas exceptionnel. Il a, intrinsèquement, sa place dans les trois premiers.

Sascha Smrczek : Ronaldo (8) reste sur deux accessits au niveau qui nous intéresse. Il a repris de la fraîcheur depuis sa dernière sortie, sa préparation s’est bien déroulée en vue de cette course. Il s’entend bien avec son jockey du jour et s’annonce compétitif, à condition évidemment de bien s’adapter aux fortes températures actuelles.

David Smaga : El Manifico (9) reste sur une sortie meilleure que ne l’indique le résultat. Il a longtemps été bloqué dans la phase finale ce jour-là. C’était sur 1.600 mètres. Il revient sur 2.100 mètres dimanche, ce qui ne sera pas un souci pour lui. Il est resté en bonne forme depuis et s’annonce compétitif, à condition de bénéficier cette fois d’une fin de course plus limpide.

Mme Carmen Bocskai : Santurin (10) : Ses dernières sorties comportent des excuses, je pense qu’il mérite d’être racheté. Après sa course de rentrée, je pensais qu’en valeur 37, il serait compétitif dans les gros handicap, mais il a joué de malchance. La corde à droite sera à son avantage, terrain et distance seront aussi à sa convenance. Il a besoin de rassurer, mais je pense qu’il faut le reprendre pour une place.

Frédéric Head : En Or (11) : Dernièrement, il m’a rassuré. Avec un bon déroulement de course, il peut, à cette valeur, s’octroyer une place, mais pour la victoire cela me semble plus difficile, car sa marge au poids est minime. Comme sa forme ne fait aucun doute, j’espère le voir terminer dans la bonne combinaison.

Nicolas Guilbert : Duke of Conker (12) C’est un cheval qui possède des moyens, mais il n’est pas facile dans sa tête. Cette saison, j’ai fait le choix de le faire dormir au paddock, une solution qui fonctionne, comme en attestent ses dernières prestations. Actuellement, il est en pleine forme. Au regard de sa nouvelle valeur, je n’ai plus le choix, il faut tenter les quintés. Avant le coup, une place me satisferait.

Romain Le Gal : On Y Va (13) se retrouve finalement en première épreuve. J’aurais eu plus de garanties quant à sa compétitivité s’il avait pris part à la seconde épreuve. Là, je demande à voir. Il a pour lui d’apprécier le bon terrain et d’avoir tiré un bon numéro de corde (N.D.L.R. : il s’élance de la stalle 3). J’espère qu’il ne fera pas trop chaud dimanche, car il n’apprécie pas beaucoup les fortes températures.

Source : Geny courses