Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 19 juin 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 19 juin 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Diane Longines

Hiroo Shimizu : Fall In Love (1) n’est évidemment pas une première chance. Mais cela fait plaisir à ses propriétaires de voir leurs couleurs au départ de cette prestigieuse épreuve. Sa course de rentrée lui a profité. Et elle a travaillé mardi matin en vue de la course. Elle apprécie le bon terrain et fera de son mieux.

Olivier Peslier : Agave (2) s’est bien comportée la dernière fois. Le rythme n’a peut-être pas été assez rapide mais on n’a pas été battus par un imposteur non plus, car Onesto a ensuite produit une très bonne valeur dans le « Jockey-Club ». Elle retrouve un lot uniquement composé de pouliches. Elle n’a qu’à répéter cette performance pour être compétitive. Elle a un bon mental, elle est calme, un atout important.

John & Thady Gosden : Nashwa (4) revient sur une distance qu’elle aime. Le Prix de Diane est toujours difficile à gagner mais elle a un bon numéro à la corde et nous espérons un bon départ. Elle a beaucoup de vitesse. Elle a gagné sur un terrain léger à Haydock. Donc, elle devrait pouvoir gérer, même si elle aurait peut-être préféré une piste légèrement plus souple.

Rupert Pritchard-Gordon : Place du Carrousel (5) est une pouliche irréprochable ou presque. Cet engagement du Diane est une suite logique dans son programme. Sa préparation s’est bien déroulée. Elle a l’avantage d’être maniable et robuste physiquement. Des atouts pour bien faire dans un peloton touffu comme celui du jour.

Christophe Ferland : Times Square (7) a suivi le programme que l’on s’était fixé. Bien nous en a pris puisqu’elle s’est complètement réhabilitée dans la “Poule” où elle s’est remarquablement défendue. Elle détient un fort tempérament et semble au mieux actuellement. La distance ne devrait pas la déranger et, logiquement, on en attend le meilleur.

Yann Lerner : La Parisienne (8) a abordé sa dernière sortie invaincue. Ce jour-là elle a été plus contrariée par l’absence de rythme de l’épreuve que dominée. Je ne lui tiens donc pas rigueur de ce relatif échec. Depuis je suis très satisfait de sa préparation. Dimanche la course s’annonce plus rythmée avec la probable présence de leaders. Elle sera beaucoup plus dans son élément cette fois…

Yann Lerner : Queen Trezy (9) reste sur une troisième place dans le Prix Saint Alary. Elle avait pas mal couru à l’âge de deux ans (à trois reprises). On a donc pris notre temps ce printemps avec elle. Elle monte en condition au fil des courses et n’a à prouver ni sa qualité ni sa tenue. Pour elle (Queen Trezy) comme pour La Parisienne si la pluie venait à s’inviter dimanche, cela ne serait que mieux…

Yann Barberot : Daisy Maisy (10) s’est bien comportée dans la Poule d’Essai. Car sur une piste assez légère ce jour-là, elle a été prise de vitesse. Après avoir suivi Mangoustine, la future lauréate, elle a été prise de vitesse par celle-ci. Avant d’admirablement bien se relancer. Sa façon de conclure sa course ce jour-là me laisse à penser qu’elle doit pouvoir s’adapter à l’allongement de la distance ici.

Stéphane Wattel : Galla (11) sert les intérêts de Rosacea.

Stéphane Wattel : Rosacea (12) a été montée plus près que d’habitude et était un peu plus tendue dans le parcours en dernier lieu. Elle a fini quatrième, un peu décevante par rapport à sa course préparatoire. Elle a montré à l’entraînement qu’elle devrait apprécier la distance proposée. Tout s’est bien passé dans sa préparation. En revanche, elle a hérité d’un numéro à la corde exécrable, une très mauvaise nouvelle.

Gaël Barbedette : Beauté Cachée (13) apprécie le tracé de Chantilly. Ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Je n’ai pas beaucoup de chevaux à l’entraînement. Et souhaite avant tout me me faire plaisir en l’alignant dans cette très belle course. Elle a de l’expérience.? Alors pourquoi-pas?

David Menuisier : Ottilien (14) a beaucoup tiré pendant le parcours à Goodwood. C’est une performance à effacer. Si le terrain venait à s’assouplir, elle cocherait beaucoup de cases. Elle a déjà gagné à Chantilly et peut aller de l’avant, ce qui est un sérieux atout sur cette piste. On verra au niveau de la qualité mais elle a des performances qui plaident en sa faveur pour prendre une place ce dimanche.

Aidan O’Brien : Toy (15) a progressé et nous avons hâte de la voir sur 2.100 mètres. Son jockey n’a pas été dur la dernière fois quand il a vu que la course ne se déroulait pas comme il fallait. Elle a eu une petite pause depuis mais sa préparation s’est très bien passée. Comme elle a la corde 16, j’imagine qu’elle va tenter d’animer l’épreuve. Elle peut gérer tous les terrains.

Romain Le Dren Doleuze : Nadette (16) reste sur un net succès. Ce jour-là elle était allongée. Et cela s’est avéré concluant. Je ne dis qu’elle tiendra la distance classique. Mais les distances dites intermédiaires sont parfaites pour elle. Tout se présente bien : forme, numéro de corde et terrain. Elle était en chaleur la semaine passée. Nous n’aurons pas de souci dimanche. Elle me semble encore montée sur sa dernière course

Pierre-Yves Bureau : Babala (17) a bien gagné en dernier lieu lors de sa rentrée. Toutefois, c’est un grand pas en avant qu’elle doit accomplir en cette occasion. Elle est bien et on se laisse tenter mais on y va évidemment en outsider par rapport à beaucoup de pouliches qui sont confirmées à ce niveau-là. C’est quand même un pari intéressant à tenter.

Jean-Claude Rouget : Yukata (18) est née pour être une pouliche de Diane et qu’on a essayé d’amener au mieux pour ce grand rendez-vous en évitant pour elle les courses dures. Elle va bien courir, ça j’en suis presque sûr. Quant à sa position dans les stalles de départ, à Cristian (Demuro) de lui donner le bon parcours qui va lui permettre de finir.

Source : Geny courses