Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 19 septembre 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 19 septembre 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix d’Avallon

Benjamin Goetz : Guérande (1) découvre ici un bel engagement avec les seules juments. Elle évolue en bonne forme. Les 2.100 mètres lui conviennent bien. On a un numéro favorable en dedans. Il faut la courir cachée. Elle est capable de terminer sur le podium à l’issue d’une course limpide.

Vitale Ciotola: Zante Breed (2) a effectué une bonne rentrée, où elle a bien fini après un parcours caché. Cependant, il s’agit ici de la deuxième course. Elle n’est pas encore à 100 % mais c’est un lot dans ses cordes. Avec l’aide d’un bon parcours, elle peut conclure dans les cinq premières.

Pierre Belloche : Gagnante Mesloise (3) est très bien engagée mais il y a les européennes. Les 2.100 mètres de la grande piste ne sont pas pour lui déplaire. Elle est brave et s’adapte au niveau du déroulement de course en fonction des circonstances. Avec l’aide de son bon numéro derrière l’autostart, sa place est dans les trois premières.

Théo Duvaldestin : Ghalie du Goutier (4) est bien engagée au niveau des gains mais il y a les européennes. Elle aime bien Vincennes. Elle est peut-être un peu mieux sur les longues distances mais, comme elle n’a que ça à courir en ce moment, on y va. Normalement, elle devrait finir dans les trois-quatre premières. Elle peut employer toutes les tactiques.

Xavier Thevenet : Flicka Lucaxélo (5) est de mieux en mieux au fil des courses, étant même surprenante ; elle a encore des choses à nous montrer. On va voir si elle a le niveau d’une telle épreuve ou s’il faut redescendre dans le Sud. L’engagement est bon mais il y a de la concurrence. Elle est très brave, s’adapte à tout et est meilleure en attendant.

Recevez nos pronostics dans votre boîte mail

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Romain Derieux : Favorite Darling (6) répète toutes ses courses et a réalisé un bel été. La grande piste de Paris-Vincennes et ses 2.100 mètres lui conviennent bien. Il faut la cacher. Sur le papier, la course est belle mais il faut tout de même affronter une opposition de qualité avec les 5 ans mais aussi les juments étrangères. Elle reste capable de se placer.

Sébastien Leblond : Grande Prêtresse (7) est une spécialiste des courtes distances. Je la cours principalement derrière l’autostart, car elle est assez compliquée pour prendre les départs à la volte. On ne l’a pas revue depuis le mois de juin, faute d’engagements derrière la voiture. Elle a du travail. Il faut la cacher. Elle est capable de finir en fin de combinaison.

Jean-Michel Bazire : Aura Sl (8) s’est précipitée en dernier lieu alors qu’elle avait des ressources. Elle affronte les seules femelles, en première ligne. C’est un très bel engagement. Elle fait bien les 2.100 mètres. Elle n’a pas forcément été très rassurante jeudi matin au travail mais sur le papier elle dispose d’une première chance.

Sylvain Roger : Fougue du Dollar (9) avait eu quelques courses dures avant Abbeville. Je voulais la courir à l’économie et la faire finir. Malheureusement, il n’y avait pas de rythme et on était trop loin avant de subir le déroulement de course. Il ne faut pas la juger là-dessus. Elle est en bonne forme. Avec le 9, il va falloir innover car elle n’a pas les moyens de faire le tour.

Kévin Leblanc : Folie de Houelle (10) a cassé son enrênement à la volte pour son retour à Paris-Vincennes dernièrement. Elle a rapidement perdu toute chance. De condition, elle est très bien. Les 2.100 mètres de la grande piste lui conviennent. On a le 10 en dedans mais ce n’est pas plus mal car il faut la cacher. Elle est capable de terminer parmi les cinq premières.

Franck Nivard : Adeline (11) fait toutes ses courses mais n’a peut-être pas une marge énorme. Elle monte un peu de catégorie mais je la vois bien courir. Elle devrait être dans le quinté gagnant. Elle est mieux cachée.

Vitale Ciotola : A Sexygirl Par (12) va se produire en France pour la première fois. Je vais voir ce que cela va donner. Je ne vais faire que la ligne droite. Elle n’a pas travaillé dur. Cela va être compliqué.

Rickard Svanstedt : Argbiggan (13) n’avait pas de courses très intéressantes en Suède. Aussi, je l’ai envoyée à Grosbois chez Ron Kuiper. Elle est sur la montante. Elle dispose d’une très bonne pointe de vitesse quand elle peut être préservée. La grande piste de Paris-Vincennes ne sera pas un souci. Elle s’élance en seconde ligne mais elle a le droit de figurer à l’arrivée.

Jean-Philippe Raffegeau : Gaïa d’Occagnes (14) manquait de compétition et l’herbe n’est pas forcément pour l’avantager pour sa première à la maison. Elle a couru en amélioration ensuite et s’est imposée le mois dernier. Elle est en pleine forme. C’est l’occasion d’essayer sur la grande piste où elle n’a pas réussi jusqu’à maintenant. Je lui ai retiré l’enrênement.

Source : Geny courses

A lire également