Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 21 août 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix des Greniers à Sel à Deauville

Christophe Escuder : Electron Libre (1) : Ses dernières sorties sont bonnes, étant battu de peu pour de meilleurs classements. A cette valeur, il demeure compétitif et un terrain très souple serait un avantage pour lui. J’espère que les pluies annoncées arriveront avant dimanche, car si tel est le cas, il mérite d’être repris en confiance. Sa forme ne fait aucun doute.

Damien de Watrigant : Dernièrement, je trouve que Baikal (2) s’est bien défendu compte tenu qu’il devait s’élancer en dehors. Depuis, il est resté sur place et l’air marin lui plaît beaucoup, ayant un moral au beau fixe. Il mérite un rachat pour son retour sur le gazon, même si sa valeur a été revue à la hausse.

Simone Brogi : Out Of Time (3) est arrivé à l’écurie cet hiver et s’est toujours bien comporté, même en dernier lieu où il affrontait un lot de qualité. Maintenant, qu’il détient une valeur en France, je tente l’aventure dans ce handicap. Son résultat me guidera pour la suite. En Italie, il a réalisé de belles performances et il passait pour un cheval de pistes très assouplies. Dès lors, j’espère qu’il pleuvra un peu.

Didier Prod’homme : Shamsabad (5) aligne les bons résultats, notamment au niveau qui nous intéresse. Le matin, il est resté dans de belles dispositions et le lot, dans son ensemble, n’a rien d’exceptionnel. Avant le coup, il dispose, en toute logique, d’une bonne chance.

Mlle Anastasia Wattel : Ommeel (6) ne courra que s’il pleut beaucoup ! Il a sa chance à jouer, même s’il peut être délicat dans les courses fournies en partants. Il est bien placé au poids dans les handicaps et est très bien le matin.

Mme Corine Barande Barbe : Garlingari (7) est bien et j’espère qu’il va beaucoup pleuvoir sur Deauville, puisque l’on sait que cela lui convient mieux. Sur une ancienne valeur, il a une première chance. Sa place à la corde est correcte (ndlr : il a hérité de la stalle 11).

Henri-Alex Pantall : Rue des Irlandais (8) est bien mais va peut-être avoir besoin de cette course, car on lui a donné un petit break. Sachez qu’elle va apprécier le terrain un peu plus souple.

Sascha Smrczek : Ronaldo (9) n’a pas été très chanceux la dernière fois, avec son numéro à l’intérieur et pas beaucoup de rythme. Le matin, il va bien. Nous espérons du bon terrain. Jugé sur sa valeur, et si cela se passe mieux ce coup-ci, il a une bonne chance.

Edouard Monfort : Estoppel (10) a un profil assez atypique. Elle reste sur un net succès dans une course au déroulement singulier. Elle a rapidement pris du champ sur se rivaux, n’étant jamais revue. 2.000 mètres sur une piste comme celle de Deauville, c’est son sport. Reste à la voir à cette valeur, dans un gros handicap. Elle aborde cette course en pleine forme et sur la montante.

Frédéric Head : La dernière fois, il s’agit de la plus mauvaise performance de En Or (11), je ne sais pas ce qui s’est passé. Nous allons voir ce qu’il va faire ce coup-ci. Dès lors, j’ai un peu besoin qu’il me rassure, même si tout est en ordre au travail.

Grégoire Leenders : Dernièrement, on en espérait bien mieux de Trabuco (12). Il n’a été que l’ombre de lui-même. Mou dès la sortie des stalles, il était manifestement dans un “jour sans”. Les analyses effectuées depuis n’ont rien révélé. On a modifié son entraînement et effectué quelques ajustements. Jugé sur ses sorties précédentes, il est légitime d’espérer un rachat de sa part dimanche.

Eoghan-J. O’Neill : Je suis content de la dernière performance de My Kurkum (13), car la distance était un peu trop courte et le terrain trop léger. Avec quatre cents mètres de plus et une piste moins ferme, il sera mieux. Il peut être dans les cinq premiers.

Mme Myriam Bollack-Badel : Cogolin (14) : Je ne suis pas sûre que ce soit un grand amateur de la piste deauvillaise, on va voir. Le fait que le terrain soit un peu moins léger qu’à Dieppe dernièrement, ne sera pas gênant, bien au contraire. Il va devoir composer avec le 12 dans les stalles, mais c’est un attentiste. J’espère que cela se passera mieux qu’à Dieppe.

Gilles Barbarin : Letty’s Marvel (15) : J’ai déjà fait une erreur en le maintenant à Dieppe et j’espère ne pas en faire une autre en le présentant sur 2.000 mètres et sur une piste fatiguée. Il joue à domicile, est en forme et a prouvé sa compétitivité à cette valeur. Toutefois, j’aurais été plus confiant sur un 1.600 mètres. Nous verrons bien.

Source : Geny courses