Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 24 octobre 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 24 octobre 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Grand Handicap de ParisLongchamp (Prix Le Parisien)

David Smaga : Vilaro (1) reste sur une très bonne sortie sur cette piste et à ce niveau, échouant d’ailleurs de très peu pour un meilleur classement. Depuis, tout va bien pour lui. Une confirmation est donc attendue, malgré ce numéro de corde en dehors.

Stéphan Cerulis : Lettyt Fight (3) reste sur une bonne tentative. Il est bien, cependant, je trouve que cette distance est un peu le bout du monde pour lui.

Michael Figge Anatello (4) s’est montré très courageux pour gagner en dernier lieu. Ici, dans ce handicap, en valeur 39, il ne lui sera pas facile de s’imposer mais une place est possible. Il ne faut pas un terrain trop dur.

Yann Lerner : Breath of Fire (5) reste sur d’excellentes tentatives où il a prouvé que son jour était proche. Il est resté en parfaite condition et on en escompte bien évidemment le meilleur pour dimanche. Il fait logiquement partie des premières chances de l’épreuve.

Michael Figge : Jacksun (6) reste sur une très bonne prestation sur cette piste et dans cette catégorie. Normalement, je le vois compétitif pour les places. Le terrain ne doit pas être trop ferme.

Recevez nos pronostics dans votre boîte mail

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Christophe Lotoux : King Cobra (7) vient de mettre à profit un engagement favorable à Pornichet pour renouer avec le succès face à des adversaires à la valeur nettement inférieure à la sienne. Il revient dans les handicaps dimanche. Son partenaire le connaît et un terrain souple serait une bonne chose pour lui. Il devrait une nouvelle fois chèrement défendre ses chances.

Jean-Pierre Gauvin : Go With The Wind (9) a été un peu allant en dernier lieu. On l’a monté un peu plus offensif que d’habitude, car il n’a pas trop de pointe de vitesse. Il a aussi montré qu’il n’a pas de marge. On peut penser qu’il peut monter en condition après un break. Il baisse aussi au poids progressivement. J’espère qu’il va pouvoir se distinguer à nouveau dans ce genre d’épreuves. Il aurait préféré une piste très souple.

Stéphane Gouyette : Saam (10) est très régulier. Ici, il doit subir une double pénalité : 2,5 kg pour sa récente victoire et le fait de ne pas avoir la décharge de sa cavalière. Il est bien et reste compétitif, même s’il aurait été mieux sur la PSF.

Hiroo Shimizu : Vesinaba (12) a bien couru pour sa rentrée et a progressé là-desssus. Il est rallongé, ce qui ne devrait pas être un souci. Il apprécie les terrains souples, voire lourds. Maintenant, sa tâche à ce niveau n’est pas simple, le haut du tableau étant bien composé. J’aurais préféré le voir en seconde épreuve. C’est un cheval généreux, qui peut se montrer un peu froid en sortant des stalles.

Edouard Monfort : Vega Magic (13) a montré son mauvais visage en se montrant très allant. Il n’a jamais respiré. Il ne faut pas le condamner là-dessus. Il est capable de se réhabiliter et de courir aussi bien que lorsqu’il avait fini troisième à Longchamp, début septembre.

Mathieu Boutin : Akyo (14) reste sur un plaisant succès à Saint-Cloud. Il aborde cette arrière saison en pleine forme, lui qui se plaît tout particulièrement sur des pistes pénibles. Pénalisé au poids, il monte de catégorie dimanche sans avoir, de plus, l’aide d’une décharge féminine…

Elias Mikhalides : Four Generations (15) monte de catégorie, mais elle s’est montrée très régulière tout au long de l’année, hormis quelques courses. Elle vient de s’imposer. On tente le coup ici, car elle est restée très bien, est en bas de tableau, aura son terrain et sera sur sa distance. Si jamais elle doit faire l’arrivée de ce quinté, cela devrait être celui-là.

Hedi Ghabri : Nightdance Man (16) reste sur une sortie en demi-teinte. Je ne lui en tiens pas rigueur, car il a accusé la répétition des efforts ce jour-là. Je lui ai depuis redonné de la fraîcheur. On arrive en fin de saison mais il me paraît resté bien. Le fait d’être en première épreuve ne me gêne pas particulièrement. J’espère juste une piste pas trop collante dimanche.

Source : Geny courses