Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 25 avril 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix du Président de la République

Alain Couétil : Doctor Kaléo (1) a très bien couru en dernier lieu sous 73 kg. Ici, il n’a pas beaucoup de poids en moins à porter. Comme c’est un bon sauteur, je ne crains pas la piste extérieure. Je pense qu’il a encore progressé sur sa dernière sortie. Ce n’est pas une course facile. Il est très maniable, un avantage à ce niveau.

Mme Sophie Leech : Enfant Roi (2) est un très bon sauteur, je ne crains pas le parcours plus exigeant. Il a été pénalisé mais, vu le style de sa dernière victoire, on pense qu’il vaut 64,5. Nous aurions juste aimé de la pluie. C’est un objectif de longue date et, s’il répète sa dernière performance, tout le monde devra le craindre.

Guillaume Macaire : Gamin d’Oudairies (3) tente sa chance. Cela ne s’est pas passé comme j’aurais voulu ces derniers temps. Il ne s’est pas géré comme il le fallait. On a essayé de corriger ce qui n’allait pas. Honnêtement, je n’ai pas beaucoup d’engagements. On va essayer et on verra bien.

Patrice Quinton : D’Jango (4) va remettre son titre en jeu ce dimanche mais les conditions de poids ne seront pas les mêmes. Après sa brillante victoire l’an passé, il n’a plus de marge. Il arrive avec de la fraîcheur et un moral au beau fixe. On espère le voir bien se défendre. Je ne serais pas surpris de le voir s’octroyer une petite place.

Marcel Rolland : Irja Has (5) est une jument de lourd. Elle n’aura pas son terrain dimanche. La jument est en excellente condition, puisqu’elle a couru à deux reprises cette saison. Je m’attendais à un peu mieux de sa part dernièrement. Elle s’est retrouvée un peu loin et on va essayer de la monter de manière plus offensive.

Nos Tuyaux par mail !

Pour recevoir nos pronostics PMU dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Guillaume Macaire : Darling des Bordes (6) est en forme. La dernière fois, dans le Prix Lutteur III, l’épreuve de référence, il a montré qu’il pouvait bien se défendre dans cette catégorie. Le parcours plus sévère devrait lui convenir.

François Nicolle : Gaboriot (7) a été préservé en vue de cet engagement. Le cheval paraît très bien au travail. Il va découvrir ce tracé sélectif et ses obstacles de la piste extérieure. Cela reste évidemment un saut dans l’inconnu pour ce concurrent âgé de cinq ans. C’est toutefois un cheval froid qui devrait apprécier la distance.

Laurent Viel : Follow Me Soldier (8) est de mieux en mieux. Il est vrai que le fait de participer au « Président » avec ce cheval nous « trottait » dans la tête. Il a tellement bien pris sa dernière course qu’on se laisse tenter. Il tient la distance, est tenace et courageux. C’est sûrement un peu osé mais, appliqué, il est loin d’être hors d’affaire.

François Nicolle : Fou Délice (9) avait conclu bon troisième de l’édition précédente du « Président » malgré un terrain rapide à son goût ce jour-là. La piste s’annonce de nouveau assez « galopante » dimanche. Il lui faudra s’adapter. Ses sorties de l’année ne sont pas probantes mais elles sont à relativiser. Je le trouve beaucoup mieux le matin.

Patrice Quinton : Fanfaron Special (10) a pris la 4ème place de ce Groupe III l’an passé. On avait comme ambition de le faire gagner cette saison mais ce sera dur car il a été pénalisé suite à sa victoire dans le Prix Lutteur III. De plus, de nouveaux adversaires qui se sont inviter à la fête. Néanmoins, j’en escompte une belle performance.

Marcel Rolland : Hodois Has (11) a progressé sur sa course de rentrée en haies, dans un lot assez relevé. Il retrouve le steeple-chase, qui est plus sa spécialité. Comme Irja Has, il aurait préféré un terrain nettement plus souple.

Josef Vana Jr : Sternkranz (12) n’a pas eu de chance à Auteuil ces derniers temps, où il a dû évoluer sur un terrain trop rapide pour ses aptitudes. Cela devrait être encore le cas dimanche. C’est bien dommage. Dans ce contexte météorologique peu favorable pour lui, j’espère qu’il prendra la septième place.

Gabriel Leenders : Gentilhomme (13) a peut-être été monté de manière trop offensive la dernière fois. On espéré gagner avant l’heure. Il a progressé sur cette course. Tous les feux sont au vert. On va le monter de manière plus cool. Le terrain sera pour tout le monde pareil, mais il a déjà gagné sur un terrain rapide. Cela ne devrait pas le déranger.

Mlle Camille Peltier : Diffly River Ann (14) vient de bien courir. Le terrain ne sera pas forcément un problème, car ce n’est pas un cheval de terrain lourd. Il faut qu’il soit appliqué dans ses sauts, car il peut parfois être un peu brutal. Il faut que tout se passe bien. S’il est appliqué et qu’il ne consomme pas trop, il a le droit d’être à l’arrivée.

Mickaël Seror : No Risk For You (15) fait face à son objectif. Elle a pour elle son métier, sa forme et son aptitude au bon terrain. Elle avait montré sa compétitivité dans ce contexte l’an passé en concluant à l’arrivée de cette course. Elle est parfaite le matin, prête à chèrement défendre ses chances.

Mickaël Seror : Golden Park (16) sera mieux sur les gros obstacles. Dernièrement, sur les haies de Fontainebleau, elle a montré qu’elle manquait de rythme sur les « balais », d’où ce choix. Je n’ai pas de préférence entre mes pensionnaires même si No Risk For You offre plus de garanties dans ce contexte.

Yannick Fouin : Every Béré (17) vient de renouer avec le succès à Compiègne, malgré quelques fautes. Dimanche, le parcours change et l’opposition s’annonce bien plus sévère. Je mise toutefois sur sa forme pour le voir bien faire et sur l’adage qui rappelle qu’il y a très souvent un petit poids à l’arrivée du « Président » !

Luigi Maceli : Gudari (18) est un grand et beau cheval. Il a une grande action, va porter un petit poids et la longue distance va lui convenir. Maintenant, c’est un coup de poker car il va découvrir Auteuil et sa piste extérieure. Il ne détient pas l’une des premières chances mais avec un bon parcours, il y a de belles allocations à prendre.

Sylvain Dehez : Filovent (19) ne s’est pas plu à Strasbourg et préfère l’hippodrome d’Auteuil. Ce qui est, convenons-en, mieux que le contraire pour un cheval entraîné à Paris… Il est aussi bien le matin qu’avant sa bonne sortie dans le Prix Karcimont. Il n’a pas de marge mais peut viser une place selon moi.

Mlle Anne-Sophie Pacault : Bandero (20) vient de bien courir, d’autant que le terrain n’était pas assez souple pour ses aptitudes. Cela sera malheureusement encore le cas ici. Dans ces conditions, je vise plutôt une place, d’autant qu’il va découvrir le rail-ditch. De toute façon, je n’ai pas trop le choix des engagements avec lui.

Source : Geny courses

A lire également