Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 27 juin 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Bertrand Deloison

Jean-Michel Bazire : Eveil du Châtelet (2) n’est pas qu’un cheval de trot monté. Je me suis occupé de lui après sa tentative dans le GNT de Laval. Il est dur et sera à son affaire sur ce parcours. Je vais le munir d’artifices et le déferrer des quatre pieds. Il peut aller de l’avant et peut trotter 1’13’0 sur ce parcours. C’est amusant de tenter.

Gabriel Angel Pou Pou : Candidat d’Ortige (3) a longtemps été arrêté et il tarde à refaire parler de lui, mais il me paraît très bien à l’entraînement. Il n’a pas bénéficié de bons déroulements de course ces derniers temps. Dimanche, il affronte de sérieux clients. Je vais le driver sagement mais je suis persuadé qu’il va bien finir.

Jean-Michel Bazire : Freyja du Pont (4) n’est pas forcément sur une distance qui la favorise. Dernièrement, j’ai essayé au monté. Elle a fait son possible. Elle est en tête certes, mais elle aura fort à faire. Cette course ne constitue pas un objectif. Si elle prend la cinquième place, ce sera très bien.

Jean-Philippe Borodajko : Domingo d’Ela (5) est pimpant à l’entraînement depuis sa récente victoire. C’est la raison de sa présence ici. Il n’avait rien de très intéressant à son programme avant fin août quasiment. Il a montré qu’il avait récupéré. Il découvre un bel engagement en tête. Il est à même de confirmer même si l’opposition est plus forte cette fois, notamment à vingt-cinq mètres.

Dominik Locqueneux : Dona Viva (6) n’a pas été des plus heureuse lors de sa dernière sortie sans quoi elle aurait pu prétendre à une place sur le podium. Elle a parfaitement récupéré de ses efforts. Elle se présente au mieux. Je suis suspendu et ne pas la driver. Il lui faut un peu de réussite mais avec un parcours limpide, elle a sa place à l’arrivée.

Nos Tuyaux par mail !

Pour recevoir nos pronostics PMU dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Jean-Marie Monclin : Diva du Granit (7) répond présente à chaque fois et a bien récupéré de sa dernière prestation. On connaît ses limites et elle aussi d’ailleurs. Elle est bien placée au premier poteau mais il y a des concurrents de classe aux vingt-cinq mètres. Logiquement, elle a sa place dans le quinté gagnant.

Romain Derieux : Conchitana Jénilou (8) a fait une bêtise lors de sa dernière sortie à Paris-Vincennes. Dernièrement, elle a fourni sa valeur mais elle a dû se contenter de la sixième place. Face aux européens et aux plus jeunes, ce n’est pas facile. Elle rencontre des tâches plus difficiles que cet hiver. Physiquement, elle est prête à faire de son mieux mais avant coup, difficile d’envisager mieux qu’une petite place.

Alexandre Abrivard : Beppe Am (9) a manqué de tranchant dernièrement à Vichy et m’a déçu sans réelle explication. Mieux vaut le juger sur ses performances précédentes. Il est bien engagé à la limite du recul mais il affronte quelques sérieux clients. Il devra donc bénéficier de circonstances favorables pour terminer dans le quinté.

Thierry Duvaldestin : Carnaval du Vivier (10) est toujours en grande condition physique comme l’attestent ses derniers résultats. À Toulouse, je m’attendais à le voir finir plus vite mais il a bien tenu sa partie. Il se plaît à Vincennes et il bénéficie d’un engagement sur mesure à la limite du recul. Clément étant suspendu et Théo parti à Craon, je vais le driver. Sauf incident, il devrait encore prendre une part active à l’arrivée.

Nico D’Haenens : Cicero Noa (11) n’a pas couru depuis un petit moment, car il était un peu fatigué lors de sa dernière tentative. Cette petite absence peut lui nuire, d’autant qu’il a l’inconvénient de rendre vingt-cinq mètres. Il faut le voir pour un petit chèque.

Charles Cuiller : Elvis du Vallon (12) n’a été devancé que par le très bon Fire Cracker dernièrement, absent ce dimanche. Il a bien récupéré et va se présenter au top. Comme en dernier lieu, il doit rendre la distance mais il devrait pouvoir se faire ramener. Domingo d’Ela a l’avantage de s’élancer au premier échelon et apparaît comme un sérieux rival. Une chose est sûre, il va encore jouer les premiers rôles.

Jean-Loïc Claude Dersoir : Cash du Rib (13) est nettement plus à son affaire sur les pistes plates et l’a encore prouvé au printemps. Dernièrement à Laval dans le GNT, il n’a pas du tout démérité, au contraire. Je me laisse tenter par cette course. Il n’est pas plus mal à courir de façon régulière. Il a une course à Cagnes ensuite. Il est probable de se laisser tenter. Ici, à vingt-cinq mètres, il visera une petite place, pas mieux.

Christophe Martens : Alcoy (14) a été victime d’un abcès après sa dernière course et a dû être arrêté. Il paraît bien à l’entraînement mais il n’est pas spécialement affûté pour cette rentrée après plus de deux mois d’absence. Il ne sera donc pas pieds nus mais plaqué devant. Cette course va surtout lui permettre de gagner en condition en attendant son prochain objectif à Cagnes-sur-Mer.

Luc Roelens : Jerry Mom (15) n’a pas vraiment couru la dernière fois, car il a fait une faute en partant, qui lui a été préjudiciable ; il était sans enrênement. On va lui en remettre un, long, pour qu’il ne baisse pas trop sa tête. Avant, il avait bien couru plusieurs fois, tout en étant malheureux. Il est capable de finir à l’arrivée mais il y a de l’opposition en tête. Cela ne sera pas une mince affaire de revenir.

Dominique Chéradame : Blues des Landiers (16) a un peu manqué dans les cent derniers mètres dernièrement. Il fait toujours de son mieux et est extra au travail. Toutefois, il n’a pas de tâches faciles ; il faut raser les murs pour espérer prendre des petites places.  Je le laisse ferré, car je ne peux pas faire autrement.

Source : Geny courses

A lire également