Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 28 novembre 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Jean Laumain

Louisa Carberry : Gran Diose (2) n’avait pas démérité pour sa rentrée, même s’il avait été monté de façon un peu offensive ce jour-là. Dernièrement c’était mieux car les chevaux qui l’ont précédé pour la circonstance sont des éléments de qualité. Le matin, tout va bien pour lui. Il a le physique pour porter le poids. Il est peut-être mieux sur plus long. Mais en terrain lourd, il doit pouvoir s’adapter.

Arnaud Chaillé-Chaillé : Avec Drop Flight (3) tout va se jouer au départ. S’il ne nous embête pas lors de sa mise en jambes, cela devrait aller. Il n’aime pas être derrière les autres, il faut donc qu’il puisse aller devant. S’il se retrouve derrière, cela va être compliqué, surtout sur ce parcours.

Mickaël Seror : Futbolisto (4) est un cheval bien connu. Il n’a plus à faire ses preuves à ce niveau. Sa rentrée est difficile à juger. Le matin, il est bien. Maintenant, je n’ai pas beaucoup de certitudes quant à sa compétitivité dimanche. Sa marge au poids est mince et il n’a pas ménagé ses efforts au niveau quinté, une catégorie éprouvante pour les chevaux notamment mentalement.

Laurent Viel : Grand Clermont (5) est bien. Il a effectué une bonne rentrée dernièrement à Auteuil et fait partie des chevaux à suivre pour la fin de l’année. Il va dans le terrain lourd et sera sur une distance à sa convenance. Il devrait être capable de bien se comporter. Je pars avec des ambitions ici.

François Nicolle : Elvis de Balme (6) s’est retrouvé « dans le coup » tôt dernièrement, sur une distance assez longue et a un peu coincé pour finir… On arrive en fin de saison. Mais le cheval me paraît resté très bien. Il est à l’aise dans les deux disciplines. Sa seule sortie sur le steeple d’Auteuil s’étant soldée par un succès, j’appréhende cet engagement avec un certain optimisme.

Recevez nos pronostics dans votre boîte mail

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Arnaud Chaillé-Chaillé : Genesis As (9) est parfait. Ce n’est peut-être pas un cheval d’Auteuil, mais le fait que l’épreuve se dispute sur 3.500 mètres me fait tenter le coup.

Pierre-Jean Fertillet : Beryl Baie (10) reste sur deux cinquièmes places au niveau qui nous intéresse. Depuis sa dernière sortie, tout va bien. Ce cheval généreux devrait d’ailleurs apprécier la distance moins longue que dernièrement. Certes sa marge au poids est mince mais il devrait une nouvelle fois très bien se défendre

Sylvain Dehez : Filup (11) découvre son dernier engagement de l’année. Je pense que le parcours coulant de 3.500 mètres est plus dans ses aptitudes que les tracés de longue haleine. Les pluies annoncées devraient nous permettre d’avoir un vrai « lourd » et pas un terrain collant, qui n’est pas sa tasse de thé. Le cheval est bien. J’espère le voir se réhabiliter.

Marcel Rolland : Espoir Royal (12) vient de terminer sixième du Prix Cacao. J’ai cru qu’il allait pouvoir finir quatrième, mais les autres lui sont tombés un peu dessus à la fin. S’il pleut, cela sera un plus pour lui. Il devrait être capable de terminer dans la combinaison gagnante du quinté.

Mlle Giada Menato : Ediboum (13) a longtemps galopé aux avant-postes avant de logiquement coincer dernièrement. La distance plus courte ne va pas le gêner. Je le monte tous les matins et le trouve très bien, voilà pourquoi je l’aligne ici avant de le diriger vers Pau cet hiver, un profil qu’il affectionne tout particulièrement.

François Nicolle : Ephedrine (14) fut la note de la dernière course qu’elle a disputée. Prise de vitesse d’un bout à l’autre du parcours, elle a effectué un rapproché final aussi tardif que remarqué. Sur sa lancée, il est légitime d’en espérer une confirmation d’autant que le terrain lourd va jouer en sa faveur.Je vais essayer de la faire monter moins loin de la tête sur cette distance assez courte.

Jean-Luc Beaunez : Galet des Fosses (15) revient dans une catégorie qui est plus la sienne et il s’est déjà bien comporté à ce niveau. On va tenter de lui donner un parcours fluide de derrière, puis on saura à quoi s’en tenir pour l’année prochaine.

Arnaud Chaillé-Chaillé : Fighter Jet (16) n’a pas été revu depuis le Prix Violon II. J’espère qu’il ne va pas manquer un peu. Le matin, il me paraît très bien. Il ne doit pas être sous-estimé.

Source : Geny courses