Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 29 août 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 29 août 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Casino Barrière Deauville

Carmen Bocskai (entraîneur de Darshano n°1) : C’est un super cheval qui fait pratiquement toutes ses courses. Dernièrement, il a montré qu’il était toujours compétitif pour le succès. A cette valeur, il faut, tout de même, que tout se déroule au mieux durant le parcours car il n’a pas énormément de marge de manoeuvre mais assez pour remporter un nouveau handicap. Je le préfère sur le mile et j’espère qu’il nous fera encore plaisir dimanche.

E. Montfort (entraîneur de Tonnencourt n°2) : Tonnencourt vient de sauter un engagement. Il n’a en effet hélas pu prendre part au Grand Handicap de Deauville. On a fait le choix de la sagesse. Le cheval ayant fait un début de coliques. Tout est rapidement rentré dans l’ordre et le cheval va se présenter en très belle condition dimanche. L’inconnue concerne toutefois son adaptation à la piste en sable fibrée. Lui qui est beaucoup plus confirmé sur le gazon.

Mme Pia Brandt (entraîneur de Shoal of Time n°3) : En dernier lieu, la distance s’est avérée un peu courte et il sera plus à son affaire sur 1.500 mètres. Je conseille de le racheter car je le crois capable de bien faire à ce niveau. Sa marge au poids est restreinte mais il a les moyens d’obtenir une place. Dimanche, je ne serais pas surprise de le voir finir à l’arrivée.

Andreas Bolte (entraîneur de Spiorad n°4) : La distance est beaucoup mieux que la dernière fois. La PSF, c’est parfait ; il connait cette surface pour y avoir réussi en Angleterre. On est très confiant pour qu’il prenne de l’argent. Il peut être dans les cinq premiers.

Nos Tuyaux par mail !

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Alessandro Botti (entraîneur de Sandyssime n°6) : Dernièrement il a trouvé les 1800 mètres longs pour ses aptitudes. Sandyssime est en forme et je me voyais une bonne chance avant le tirage au sort des stalles. La corde 16 refroidit évidemment mon enthousiasme.

Charley Rossi (entraîneur de Droit de Parole n°7) : Depuis son arrivée à l’écurie, il ne m’a jamais déçu. Sa contre-performance à Saint-Cloud était causée par une piste trop souple pour lui. Maintenant, il faut reconnaître qu’avec ses deux succès obtenus courant mai, sa marge de manoeuvre est désormais plus réduite. Mon cheval étant en très belle forme actuellement, on effectue le déplacement avec des prétentions, au moins pour une place.

Yann Lerner (entraîneur de The Champ n°8) : Ces derniers temps, le raccourcissement de la distance lui a été profitable. Dernièrement sur 1.300 mètres, il s’est remarquablement défendu et pour son retour sur 1.500 mètres, on peut en attendre une belle prestation. Cependant, à cette valeur, il faut reconnaître que sa marge est réduite et il lui faudra bénéficier d’un bon déroulement de course car il est nanti d’un mauvais numéro de corde.

Andrew Hollinshead (entraîneur de Stranger n°10) : Il a été un peu décevant en dernier lieu mais je pense que la ligne droite de Deauville était un peu trop longue. Il a un peu tiré et sera mieux sur 1.500 mètres, PSF. Il a besoin d’être un peu caché. Comme ça, il va finir. Il est bien. J’en attends une assez bonne performance, car il a baissé en valeur. S’il a un bon parcours, il peut finir à l’arrivée.

Mario Baratti (entraîneur de Saga Timgad n°11) : Dernièrement il s’est une nouvelle fois très bien comporté. C’est un cheval très confirmé au niveau qui nous intéresse. Il en garde toujours un peu sous le pied et ne se donne pas toujours à fond. Le matin il est resté très bien. Dimanche, il a un bon numéro de corde et retrouve la fibrée de Deauville qu’il affectionne. Car elle est bien souple. Je suis confiant pour un nouveau bon résultat.

Mlle Anastasia Wattel (entraîneur de Coronado Beach n°12) : On a attaqué les handicaps en 41 ou 42 de valeur et c’était un peut haut. Là, il revient dans une zone de poids plus favorable et devrait désormais être beaucoup plus compétitif. Il adore la PSF et la distance est bien pour lui. Il sera muni d’oeillères pour la première fois, car il n’est pas toujours très généreux. Donc, il a pas mal d’atouts dans ses jeux, en espérant un bon numéro à la corde.

Stéphane Wattel (entraîneur de Spring Street n°13) : Elle n’a pas mal couru en dernier lieu, où elle avait un numéro en dehors. Elle a plongé en dedans et cela ne lui a pas mal réussi. L’allongement de la distance n’est pas en sa faveur mais c’est le programme qui veut ça. :

Stéphane Wattel (entraîneur de Magic Vati n°16) : Il a mal couru lors de sa rentrée. Je crois qu’il a encore besoin de se remettre dans le bain, car j’ai du mal à le régler. Je l’avais eu très bien en fin d’année dernière, avant de le laisser se reposer. Pour l’instant, il n’est pas plaisant à l’entraînement. Je pense qu’il vaut mieux le regarder courir et attendre d’autres objectifs, d’autant qu’il n’est pas sur sa distance de prédilection.

Source : Geny courses

A lire également