Avis des entraîneurs pour le Quinté du dimanche 3 juillet 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Handicap des Hauts de Seine à Saint-Cloud

Christophe Escuder : Good Question (1) voit sa valeur handicap revue un peu à la baisse, je tente le coup de le ramener dans un handicap. Certes, il doit porter du poids, mais je le crois capable de très bien courir. Au regard de ses performances, il est rarement décevant et affectionne les tracés corde à gauche, notamment celui de Saint-Cloud. Avant le coup, j’espère le voir finir à l’arrivée.

Stefan Richter : Mika d’O (2) n’a pas été revu en compétition depuis trois mois mais il est prêt. Il a très bien travaillé. En outre, il reste compétitif malgré les trois kilos de pénalisation.

Alain Couétil : Santa Zoo (3) est en pleine forme. Après sa belle victoire nantaise, on est revenu dans un gros handicap et elle s’est de nouveau imposée. C’est une jument qui a toujours montré des moyens et, en ce moment, tout va bien pour elle. Pénalisée de quatre kilos, elle va devoir surmonter une nouvelle surcharge, mais comme sa forme est excellente, on y va !

Gilles Barbarin : Panjaman (4) a observé une période de repos puis a été décevant à Moulins et Angers. Par la suite, à Saint-Cloud, il a gagné mais n’a pas fait 40 de valeur. Il est bien, pratique dans un parcours et à l’aise sur ce tracé. Le lot n’a pas l’air exceptionnel… On verra bien.

Stéphane Gouyette : Saam (5) nous a fait très plaisir dernièrement en enlevant son quinté. Depuis, tout va bien pour lui. Il semble même être un peu « monté » sur sa course. Il aborde cette épreuve avec beaucoup de moral. Il faudra néanmoins composer avec ce numéro de corde pas très favorable (ndlr: il s’élance de la stalle 14).

Yann Lerner : Breath of Fire (6) arrive au mieux pour cette course. On l’a supplémenté avec des ambitions. Il a hélas tiré la corde 16, ce qui évidemment est contrariant avec la lice à zéro dimanche. A son jockey d’en tirer la quintessence et de se sortir de ce numéro de corde compliqué.

Bruno Audouin : Srifanelogreen (7) a été nettement remonté au poids, mais en dernier lieu, il n’a pas eu un bon déroulement de course en étant le nez au vent et a beaucoup consommé. Je vous conseille de le reprendre, car, même si sa marge de manœuvre est réduite, je pense qu’une place est encore possible.

Stéphane Wattel : Baratin (8) a été un peu décevant la dernière fois mais a eu un petit souci de santé que l’on a traité. J’espère que cela fera la différence et qu’on va retrouver un cheval compétitif, d’autant que sa situation au poids est désormais plus intéressante. Toutefois, comme mes autres pensionnaires présents au départ de cette épreuve, ce n’est pas un choix prioritaire.

Sylvain Dehez : Calaconta (9) est une jument à la valeur bien établie. Elle nous a fait plaisir ce printemps en enlevant deux handicaps. Ces victoires n’ont pas été sans conséquences sur sa situation sur l’échelle des valeurs. Désormais, sa marge est réduite. Elle est en forme et à l’aise en bon terrain. Elle fera donc de son mieux puis bénéficiera d’un break.

Markus Nigge : Masterpower (10) ne doit pas être radicalement condamné sur ses deux récents échecs, dans des lots similaires. Il n’a, en effet, pas pu être caché lors des sorties en question. Avec l’as dans les stalles, ce cheval qui a besoin d’être détendu durant le parcours devrait être dans son élément. Sa marge au poids est mince, mais une place en fin de combinaison n’est pas exclue.

Stéphane Wattel : Baden Rocks (11) effectue sa rentrée et a besoin de courir. En outre, il sera mieux sur les longues distances.

Joeri Goossens : Mydavi (12) a effectué une belle course de rentrée, pour sa première expérience sur 2.400 mètres. Cependant, c’était à un niveau inférieur. Là, elle monte de catégorie et sa tâche ne sera pas facile dans ce Quinté. J’aurais d’ailleurs préféré la voir en deuxième épreuve. Toutefois, elle est restée bien.

Stéphane Wattel : Flyingbeauty (13) doit avoir son mot à dire à ce niveau, mais cette sortie est comparable à une course de rentrée car sa partenaire est tombée à la sortie des boîtes le jour de sa réapparition.

David Windrif : Zarica (14) a bénéficié d’un petit peu vacances. Elle va faire ici sa rentrée et risque peut-être de manquer un petit peu, même si elle court généralement bien sur la fraîcheur. Elle monte de catégorie, mais il faut tout de même s’en méfier. On ne l’empêchera de rien.

Romain Le Gal : Combermere (15) nous a fait plaisir pour sa première sortie sous ma férule. Dimanche, il retrouve un contexte similaire à celui dans lequel il vient de se produire. Cet engagement est une suite logique dans son programme. Le retour du soleil en région parisienne est une bonne chose pour cet adepte du bon terrain.

Source : Geny courses