Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 10 novembre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 10 novembre 2022

4.1/5 - (7 votes)

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Marcel Laurent à Vincennes

Clément Duvaldestin : Idao de Tillard (1) a bien couru en dernier lieu, où on lui avait remis sa ferrure confortable, comme il aime. Il a très bien fini et c’est de bon augure. 2.100 mètres, c’est sa distance de prédilection. Normalement, c’est une bonne chance, mais ce n’est pas un gros objectif pour lui. Cela dit, cela vient bien dans son programme. On préfère le courir caché.

Jean-François Senet : Inès des Rioults (2) est allée se reposer à la mer pendant trois semaines, sans être arrêtée, avant de revenir à Grosbois depuis trois semaines. L’objectif est de lui redonner un parcours avant une course au trot monté le 20 novembre sur les 2.700 mètres. Face à une telle opposition, elle peut être éliminée.

Alexandre Abrivard : Hanna des Molles (7) vient de faire des débuts très concluants sous la selle. Cela dit, on ne va la présenter qu’à bon escient au monté, raison pour laquelle elle revient à l’attelé. Elle est super bien et déferrée. Elle a un numéro un peu à l’extérieur, mais on a connu pire. Il y a sûrement deux-trois chevaux qui lui sont supérieurs, mais elle peut terminer dans le quinté.

Léo Abrivard : Inmarosa (9) n’a pas couru depuis sa très belle deuxième place dans le Critérium des 4 Ans. Elle a été ralentie, mais jamais vraiment arrêtée. Donc, je pense qu’elle devrait être suffisamment prête. Déjà que c’était une tâche difficile face aux 5 ans, elle a malheureusement hérité d’un mauvais numéro derrière la voiture. Ce n’est que le début du meeting et on ne lui fera pas mal.

Jean-Michel Bazire : Chandelles (10) affronte une redoutable opposition pour son retour à Vincennes. Il faut aussi se frotter aux 4 ans. Elle va conserver ses fers et n’aura pas la partie facile. Elle aura des engagements plus faciles au cours des prochaines semaines.

Romain-Christian Larue : Berenice Bi (11) est repartie en Suède cet été, mais cela ne s’est pas forcément très bien passé. Elle dispute cette épreuve en seconde ligne pour lui redonner un parcours avant des engagements plus fermés. Elle est italienne et n’a pas beaucoup de courses à sa disposition dans l’immédiat. À ce niveau, ce sera très difficile. Elle va tenter d’accrocher une allocation.

Arnold Mollema : Keytothehill (12) avait l’inconvénient de partir en seconde ligne et a eu beaucoup de problèmes de trafic en dernier lieu. Mais il a fait un très bon dernier kilomètre. C’est la première fois qu’il court à ce niveau, mais c’est un très bon cheval. Je suis très curieux de le voir à l’œuvre face à de tels chevaux. Il va se plaire sur la grande piste, car plus les parcours sont difficiles mieux il est.

Jean-Michel Bazire : Héraut d’Armes (13) enchaîne les courses ces derniers temps. Ce n’est pas forcément volontaire, mais il s’en accommode bien. Il est monté à Grosbois depuis sa dernière sortie et est resté en très bonne condition. En seconde ligne, il faudra de la réussite. Néanmoins, il a montré, dans le Championnat Européen des 5 Ans qu’il savait se sortir de ce genre de situation. Il va faire de son mieux.

Jean-Michel Bazire : First Blood (14) a pleinement profité de son numéro 1 et très bien tenu sa partie dans le Championnat Européen des 5 Ans. Ici, les données sont différentes. Il restera ferré et s’élance en seconde ligne. Il doit aussi affronter les 4 ans. Dans ces conditions, il aura du mal à se glisser à l’arrivée.

Jean-Michel Bazire : Cresus Di Poggio (15) n’a qu’une course dans les jambes et n’est pas encore assez prêt. Cette sortie lui sera nécessaire pour la suite. En attendant, il est ferré et affronte une très solide opposition. Il est préférable de le revoir.

Source : Geny courses