Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 11 mars 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de la Gascogne

David Smaga : Vilaro (1) n’a évidemment pas fourni sa juste valeur lors de sa plus récente sortie à Cagnes. Je pense qu’il n’avait pas bien « digéré » le voyage ce jour-là. Bref cette sortie est à radicalement effacer. Depuis tout va bien pour lui. Il est en belle condition le matin et il est logique d’espérer un rachat de sa part.

Jérôme Reynier : Lors de la rentrée de Champ de Mars (2), l’engagement n’était pas facile et la distance était un peu trop longue. On revient dans un handicap avec une valeur revue à la hausse et sa marge est minime. Il aura pour lui le fait de bénéficier d’un bon numéro de corde, un jockey qui le connaît, un terrain qui devrait lui plaire et je le préfère sur 2000 mètres. J’espère que ces atouts lui permettront de bien faire.

Eric Libaud : Dans l’ensemble, Combermere (3) a réalisé une bonne saison 2020, terminant par un franc succès. Jeudi, il effectue sa rentrée mais a déjà bien couru bien frais, affectionne Saint-Cloud et est nanti d’un bon numéro de corde. Maintenant, à lui de nous prouver qu’il peut réussir en 39,5 de valeur. Sachez qu’il n’aime pas les pistes trop pénibles.

Jean-Pierre Gauvin : Narcos (4) reste sur une sortie très correcte dans un précédent gros handicap. Il finissait aux portes du quinté sans excuses à invoquer. Sa marge de manoeuvre est vraiment mince en la valeur qui est la sienne. J’insiste toutefois à ce niveau. Je trouve en effet le cheval mieux le matin qu’avant sa dernière course…

Jean-Pierre Gauvin : Go With The Wind (5) vient d’enlever son quinté. Ce jour-là il a eu une course de rêve. Depuis physiquement le cheval a l’air de mieux en mieux. Il aurait certes apprécié une piste plus pénible que ce qu’elle sera jeudi et a été pénalisé au poids. Mais à l’issue d’un bon parcours, il me semble capable de confirmer ses bonnes dispositions.

Edouard Lyon : C’est une reprise de contact avec la compétition pour Gourel (6). Il adore Saint-Cloud mais c’est une distance beaucoup plus courte que d’habitude. C’est pour effectuer une bonne course de rentrée avant d’être compétitif par la suite. On ne l’empêchera pas de faire au mieux mais il rencontre des rivaux qui ont couru récemment et qui sont peut-être plus affûtés que lui.

Igor Endaltsev : Marrakech Express (7) est en bonne forme ; il a bien travaillé. Il n’a pas couru depuis sa victoire du 16 janvier mais c’est mieux quand il est un peu frais. A vrai dire, c’est juste une question de terrain le concernant. Si la piste n’est pas trop pénible, j’en attends une bonne performance.

Cédric Boutin : Dantes (8) avait connu un petit souci physique début janvier et est arrivé un peu juste de condition à Cagnes, sur une distance un peu limite pour lui. Il a bien progressé sur cette course. Il a déjà gagné sur 2.000 mètres, mais je le préfère sur un petit peu plus court. Il devrait bien tenir sa partie, mais il sera plus à son affaire une dizaine de jours plus tard à Compiègne sur 1.800 mètres.

Stéphane Wattel : En fin de saison, Cressida (10) nous a un peu déçu et a eu droit à quelques semaines de vacances. Elle a repris de la fraîcheur et sa course de rentrée a été satisfaisante, regagnant du terrain pour finir. Le matin, je la trouve au mieux. De plus, elle affectionne Saint-Cloud et sa valeur a été revue à la baisse. Je serais déçu de la voir mal courir, il faut la reprendre.

Edouard Thueux : En dernier lieu, Amarhalen (11) faisait une rentrée mais j’ai été déçu, je m’attendais à mieux. Elle a effectué une belle saison de 3 ans et je la crois en mesure de bien faire cette année à cette valeur. Cependant, il lui faudrait trouver une piste très souple qu’elle affectionne. Je tente l’aventure à ce niveau et cette sortie me guidera pour la suite.

Ronny Martens : Lors de sa dernière prestation, Isidro (12) a été victime de problèmes de trafic ; c’est une course à effacer. Auparavant, il avait très bien couru deux fois de suite à ce niveau. Il s’adapte à toutes les surfaces et terrains. Il profite de sa forme de Cagnes ; il est bien. Après, il faut voir l’opposition mais je m’attends à ce qu’il fournisse sa bonne valeur de l’hiver.

Frédéric Rossi : Lors de sa rentrée à Cagnes, Oyambre (13) n’a jamais eu d’influx, peut-être un jour « sans ». A l’entraînement, tout se passe bien et a déjà montré qu’il était compétitif à ce poids. J’espère le voir se racheter même s’il aura le désavantage de s’élancer tout en dehors. Sachez qu’il préfère les pistes bien souples.

Jean-Vincent Toux : Multamis (14) m’a fait plaisir dernièrement en s’imposant. Jeudi j’aurais été plus confiant s’il avait pris part à la seconde épreuve. Face à cette opposition on visera une petite place. Le cheval évolue toutefois positivement au fil des courses.

Mathieu Boutin : J’avais engagé Bene Bene (15) avec l’idée initiale de le voir au départ de la seconde épreuve. Il va se présenter en condition avancée ici, s’étant produit cet hiver à Cagnes. J’aurais préféré lui trouver un engagement sur la fibrée. Mais je compose avec le programme. Je suis toutefois content de voir la météo clémente et ainsi trouver une piste pas trop pénible jeudi.

Jean-Marie Béguigné : Kourkar (16) va effectuer son retour à la compétition, mais il est bien et a il déjà montré qu’il courait bien sur la fraîcheur. Il a déjà bien couru à Saint-Cloud, sera sur une distance à sa convenance et fait preuve d’une louable régularité. Il devrait pleuvoir d’ici là, ce qui sera un plus pour lui. Il devrait bien se comporter.

Source : Geny courses

Pour augmenter vos chances de gagner au PMU, n’hésitez pas à consulter aussi l’analyse et le pronostic de Fréquence Turf pour ce Prix de Montsoreau, le Tiercé Quarté Quinte du jeudi 11 mars 2021 qui se courra sur l’hippodrome de Vincennes.

A lire également