Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 14 juillet 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 14 juillet 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Longines Handicap de la Fête Nationale

Olaf Profft : Simons King (1) est en forme et nous sommes satisfaits de sa préparation. Toutefois, nous aurions été plus optimistes si la piste avait été bien souple. Ce ne sera évidemment pas le cas avec la météo actuelle.

Hans-Albert Blume : Célestin (2) est très en forme et le mile est sa meilleure distance. Il a une bonne chance théorique à défendre jeudi. J’aurais cependant été beaucoup plus confiant si la piste avait été plus souple.

Mme Carmen Bocskai : Power Jack (3) est un super cheval. Cette saison, il est irréprochable. Après avoir remporté son quinté, il vient de nous montrer qu’il était toujours compétitif en valeur 42,5. Jeudi, faute d’engagements sur 1.400 mètres, on va tenter de le rallonger. Si le test est positif, il aura certainement un meilleur programme. Sur sa forme, j’en attends une bonne course.

Mme Carmen Bocskai : Vents Contraires (5) a trouvé une distance un peu trop longue dernièrement, mais j’avais besoin de le faire courir pour qu’il revienne au top de sa forme. Actuellement, il me semble très bien et arrive sur cet engagement dans une belle condition. De plus, il affectionne ce tracé et demeure compétitif à cette valeur. Avant le coup, j’espère le voir finir dans les cinq premiers.

Mme Erika Mäder : French Conte (6) va tenter sa chance sur 1600 mètres. Il a, en effet, pris l’habitude de concéder du terrain en début de course, étant totalement paresseux au départ. Il est en forme et apprécie le bon terrain. Nous espérons un bon classement jeudi.

David Smaga : Exciting (7) s’est, une nouvelle fois, très bien défendu dernièrement. Il n’a été remonté que tout à la fin par deux de ses rivaux. Jeudi, il est légèrement raccourci, mais cela ne m’inquiète pas outre mesure, d’autant qu’il est vite sur jambes. Il dispose, avant l’heure, d’une très bonne chance théorique.

Pascal Bary : Harper (8) ne gagne pas souvent mais il réalise de belles performances. Jeudi, il va disputer son premier handicap, il faut essayer à cette valeur. Ses dernières sorties sont bonnes et sa forme aussi. Il devrait bien courir.

Ion Elarre Alvarez : Nordeste (9) a désormais une marge de manoeuvre réduite. Sa dernière performance est excellente et, s’il répète cette valeur, il peut finir à l’arrivée. Avec un bon parcours, j’espère qu’il pourra accrocher une belle allocation.

Mme Jane Soubagné : Ascot Angel (10) a été battu du minimum à deux reprises, j’espère qu’il pourra s’octroyer un nouveau quinté. Pour cela, il faudra que tout se déroule au mieux. Espérons-le, car actuellement, il est en pleine forme et vient de nous montrer qu’il était désormais plus sage pour voyager.

Yann Lerner : San Cristobal (11) a fourni une course de rentrée très correcte dans une classe 2 bien composée. Jeudi, il découvre les handicaps avec toutes les interrogations que cela comporte. Il a toutefois, selon moi, le profil pour trouver sa voie à ce niveau. Je pense d’ailleurs qu’il peut très bien courir d’emblée.

Gavin Hernon : Memory Dream (12) a été baissé en valeur, et désormais en valeur 39, il faut tenter le coup à ce niveau de compétition. Il est également bien plus détendu maintenant dans un parcours. Certes, il y a des chevaux bien plus aguerris que lui à ce genre de courses, mais je pense qu’il peut bien faire. A l’avenir, il devrait être capable de s’y révéler.

Robin Schoof : Torpen (13) est aussi bien que lors de sa plus récente tentative, où il a terminé deuxième. Maintenant, il faut voir s’il tient la distance. Bien sûr, il faut espérer un parcours sans encombre.

Richard Chotard : Havoc (14) est un cheval que j’aime bien. Il est plutôt régulier dans l’effort et apprécie le tracé de ParisLongchamp. Sa marge au poids est mince, mais il devrait encore donner sa pleine mesure. Il a tiré un numéro de corde correct (N.D.L.R. : le 7) et me semble resté très bien le matin. A l’issue d’un bon déroulement de course, il a évidemment son mot à dire pour une place parmi les cinq premiers.

Jean-Marie Béguigné : Brouillard (15) s’est retrouvé enfermé dernièrement à 200 mètres du poteau et n’a pu s’exprimer. Il est dans un bel état de forme et bien placé à la corde (N.D.L.R. : le 4). Il a aussi pour lui d’apprécier le tracé de Longchamp. Il faut espérer que tout se passe bien cette fois.

Source : Geny courses