Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 17 novembre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 17 novembre 2022

4/5 - (3 votes)

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de la Vallée de Chevreuse à Saint-Cloud

Guido-Werner Hermann-Schmitt : Kabir (2) est en forme. Les deux dernières fois, on lui a mis les œillères et c’était mieux. Il a bien lutté. Cela sera sa dernière course de l’année et nous espérons le voir terminer dans les cinq premiers. Il aime le terrain bien souple.

Nicolas Guilbert : Duke of Conker (4) a eu un très mauvais parcours à l’extérieur en dernier lieu. Je n’ai jamais pu le cacher et il s’est usé sur le mors, ne pouvant pas accélérer dans la ligne droite. Il faut effacer cet échec. Comme il n’a plus de marge, il faut un très bon parcours. Il est avantagé par le terrain bien souple et est très bien. Il peut être vu en fin de combinaison.

Mathieu Brasme : Highbari (5) est un cheval bien connu à ce niveau. Il a bien couru dernièrement, mais il s’est retrouvé loin du leader et a refait beaucoup de terrain pour finir. Il est en belle forme. On a attendu cette course, il a repris de la fraîcheur. Il devrait bien courir.

Eric Libaud : Equus Vincit (6) était mou en dernier lieu, pas à son niveau. Il ne soufflait d’ailleurs pas beaucoup après la course. C’est un faux pas, il ne faut peut-être pas le condamner. Il paraît très bien, adore le terrain souple et a montré qu’il était compétitif à la valeur qui est la sienne.

Mme Pia Brandt : Woot City (7) a très bien couru dernièrement. Il n’a pas de marge au poids et il faut que tout se passe bien. Récemment, il a pris l’avantage un peu tôt, il n’est pas très volontaire. Il est resté dans un très bel état de forme et adore ce terrain. J’en attends un bon comportement.

Sylvain Dehez : Anctot (8) reste sur un succès à ce niveau face à ses contemporains. Il a été pénalisé au poids et affronte cette fois ses aînés. Bref, les conditions changent. Le poulain est resté en belle condition, prêt à une nouvelle fois bien se défendre. C’est l’une de ses dernières opportunités de se produire sur le gazon, voire la dernière. Je n’ai pas envie de le présenter sur le sable.

Julien Phelippon : Plain Beau (9) mérite d’être repris. Cela s’est mal passé en dernier lieu. Il vaut mieux que la valeur réalisée ce jour-là. 2.000 mètres, sur un tracé sélectif comme celui de Saint-Cloud, cela sera parfait pour lui. Avec le 5 dans les stalles, on va peut-être tenter de le monter non loin de la tête, en espérant le voir détendu. Les pistes souples ne le gênent pas.

Henri-Alex Pantall : Rue des Irlandais (11) aime bien ce parcours et l’état du terrain va être pour elle. Aussi, j’espère qu’elle va finir par trouver son jour.

Didier Prod’homme : Shamsabad (12) est bien connu à ce niveau. On raccourcit la distance eu égard à ses plus récentes sorties, mais ce n’est pas dérangeant. Il a déjà bien couru en terrain lourd par le passé. L’as dans les stalles n’est pas très dérangeant avec cet attentiste. Il ne gagne que très rarement, mais devrait, une nouvelle fois, faire sa course.

Gavin Hernon : London Royal (13) n’a pas eu ses aises au moment opportun, avant de bien finir dernièrement. Tous les feux sont au vert. On va le monter de manière un peu plus offensive. Il a fait ses preuves sur 2.000 mètres en terrain souple. Là, cela va être très profond et il va falloir avoir la tenue d’un cheval de 2.400 mètres. C’est un point d’interrogation, mais il tourne autour du pot…

Augustin Madamet : Haute Volée (14) s’est retrouvée un peu en épaisseur en dernier lieu, sur une distance un peu longue pour elle. Elle a juste craqué pour finir, courant néanmoins très bien. Je pense qu’elle sera beaucoup plus à son affaire sur 2.000 mètres et avec le 4 dans les stalles. J’espère avoir un bon parcours. Si tel est le cas, je pense qu’elle va lutter pour les premières places.

Yann Lerner : Queen Lady (15) reste sur plusieurs bonnes sorties à ce niveau. Dernièrement, elle a trouvé le temps un peu long pour finir. 2.000 mètres jeudi, ce sera parfait pour elle. Le terrain lourd n’est pas fait pour la déranger. J’en attends logiquement un nouveau bon comportement.

Mme Hélène Mennessier Martinez : Créative (16) reste sur des tentatives en demi-teinte, mais elle retrouve une valeur qui lui permet d’être compétitive. Elle aura aussi un terrain qu’elle apprécie. Je pense donc qu’elle devrait mieux se comporter.

Source : Geny courses