Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 18 août 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix du Vieux Bassin à Deauville

Olivier De Montzey : Lordrecord (1) devait courir une course à conditions, mais il n’y avait pas grand chose qui me plaisait. Je me rabats sur ce handicap où il doit porter du poids. Il a besoin de terrain souple. Des pluies sont annoncées, c’est l’une des raisons qui m’a fait pencher vers Deauville. C’est un bon poulain, j’espère qu’il me fera plaisir. Ses derniers travaux sont excellents.

Mikel Delzangles : Ashghar (2) est bien. Il reste sur un net succès dans un maiden. Le fait d’être rallongé ne sera pas un problème. Maintenant, cela serait bien pour lui qu’il pleuve d’ici jeudi.

Christophe Ferland : Aude (3) n’est pas une championne, mais elle se défend bien à chacune de ses courses. Dernièrement, pour son premier essai à ce niveau, elle s’est bien comportée et j’espère qu’elle pourra répéter cette performance. Jugée sur ce que l’on vient de voir, elle devrait pouvoir remporter un handicap de cet acabit, mais il faudra bénéficier d’un bon parcours, ce qui n’est jamais acquis dans les quintés.

Richard Chotard : La Fille du Sud (5) vient de laisser la meilleure des impressions lors de son récent succès. Ce jour-là, elle a ouvert son palmarès avec un réel brio. Jeudi, elle monte de catégorie en étant pénalisée au poids, mais vu sa forme actuelle, je la pense capable de franchir ce nouveau palier avec bonheur.

Alessandro Botti : Circo Massimo (6) m’a ravi pour sa course de rentrée à Compiègne. Remonté au poids suite à sa victoire dans un maiden, je le trouve un peu chargé pour son premier handicap. Cependant, je n’ai pas beaucoup de choix pour lui alors je tente. La distance ne le dérangera pas, en revanche, c’est un poulain de bon terrain et j’espère que ce ne sera pas trop souple. Avant le coup, une place me satisferait.

Rodolphe Collet : Bob la Bidouille (7) est un poulain tout neuf, qui a rapidement dévoilé du potentiel. Dernièrement, sur 2.900 mètres, il en a trop fait. Voilà pourquoi je rectifie le tir ici. Il est correctement placé au poids pour son premier handicap. J’espère qu’il ne pleuvra pas de trop d’ici jeudi.

Pascal Bary : Abondant (8) n’a pas beaucoup de métier et c’est son premier handicap. Le poulain est bien. Il a un bon numéro à la corde, mais sur ce parcours, ce n’est pas forcément un détail très important.

François Rohaut : Shimura (10) a prouvé en dernier lieu à Vichy qu’elle demeurait compétitive. Sa façon de finir m’a bien plu et j’espère, à nouveau, la voir bien se comporter. Elle est restée en bonne forme et son jockey la connaît. Dès lors, il n’y a pas de raison pour que cela se passe mal. Elle partira avec ma confiance.

Nicolas Clément : Rosetta Stone (11) est un poulain assez froid le matin. Il n’est pas simple de juger son réel état de forme, mais il me paraît bien. Il a été pénalisé au poids pour son récent succès. Savoir s’il reste compétitif est un point d’interrogation. Il affronte aussi un lot plus relevé que la dernière fois.

Ludovic Gadbin : Greyval (12) est une pouliche à qui on ne peut reprocher quoi que ce soit. Son seul relatif échec ayant eu pour raison une distance un peu longue pour ses aptitudes. Abordant cette épreuve avec beaucoup de fraîcheur et confirmée autour de 2.400 mètres, elle aura de légitimes ambitions.

Jérôme Reynier : Counteractor (14) avait bien débuté puis a gagné récemment son maiden à Marseille. Je pense qu’elle n’a pas trop de marge au poids. Elle a beaucoup de tenue, mais elle risque de manquer d’expérience. Je serais surpris de la voir participer à l’arrivée, d’entrée de jeu dans les handicaps. On va voir si elle est compétitive jeudi.

Mathieu Brasme : Aljanah (15) s’est retrouvée trop loin dans le parcours la dernière fois, puis elle a très bien terminé. Cette fois, j’espère que cela se passera mieux, car elle monte de catégorie. A ce niveau, il faut bénéficier de bonnes circonstances pour espérer finir à l’arrivée. Maintenant, elle progresse et peut se placer à cette valeur.

Henk Grewe : Bardolino (16) va se présenter en pleine forme ici. Maintenant, en première épreuve, sa tâche s’annonce compliquée à mes yeux.

Source : Geny courses