Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 20 janvier 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix d’Erbray

Charley Mottier : Divine Monceau (1) a fourni des efforts en début de parcours à Pontchâteau et elle n’a pu prolonger son effort. Elle n’a demandé à souffler que dans les cent cinquante derniers mètres. Elle est en pleine forme. La grande piste n’est pas forcément un point fort, mais sur les 2.100 mètres, en courant battue, cela ne la gênera pas. Elle peut viser une place.

Philippe Daugeard : Coeur de Loup (2) a ses gains. Aujourd’hui, tout est compliqué, surtout sur les pistes en sable. Malgré tout, il donne toujours le meilleur de lui-même et va, une nouvelle fois, faire ce qu’il peut. Il me paraît en très bonne forme, le parcours va lui convenir et l’autostart l’avantage pour partir.

Bryan Coppens : Di Maggio (3) ne doit pas être condamné sur sa dernière tentative. Il n’avait pas couru depuis un mois et il abordait une longue distance. Sa forme n’est pas à mettre en doute. D’ailleurs, il a bien travaillé sur la plage. Il n’affronte que des vieux chevaux sur son parcours de prédilection. Je serais déçu qu’il ne termine pas dans les trois premiers.

Junior Guelpa : Daguet Normand (4) avait été arrêté onze mois et a logiquement mis du temps à revenir au mieux. Ses dernières courses lui ont fait du bien et il est extra à l’entraînement. Il est désormais revenu au top. L’engagement est idéal. Je vais être déçu s’il ne termine pas dans le quinté.

Vincent Martens : Deko de Tilou (5) est sur la montante après trois courses dans les jambes, mais n’a plus de marge. Il a hérité d’un numéro correct derrière l’autostart. À l’issue d’un parcours caché, comme d’habitude, il devrait être compétitif pour terminer dans la combinaison gagnante du quinté.

Luc Gaborit : De la Chenevière (6) avait sûrement besoin de ça la dernière fois. Elle n’était pas très propre et on l’a soignée depuis. Toutefois, elle faisait une bonne valeur. C’est un bon engagement avec un seul étranger au départ. Elle peut aller devant comme attendre. Dragster de Bomo est à craindre mais je la vois dans les trois premiers.

Alexis Philippe Grimault : Carlita Girl (7) aurait été mieux avec un numéro plus en dedans. Elle est capable de produire un effort mais pas deux. À Bordeaux, elle a payé sa débauche d’énergie. Elle retrouve un bel engagement. Il lui faudra se faire ramener et avoir un déroulement limpide. Elle aura du mal à jouer un premier rôle mais elle peut accrocher une place.

Damien Bonne : Dragster de Bomo (8) est en plein boum. Dans la foulée, il découvre un engagement sur mesure et n’a que des 9 et 10 ans à affronter. Il avait gagné en 1’11 »4 sur ce parcours au mois de juin. Je vais pouvoir le déferrer des quatre pieds, ce que je n’ai pas fait depuis cet été. Je serais déçu qu’il ne prenne pas une part active à l’arrivée.

Loïc Peschet : Domino Dream (9) a couru sous la selle dernièrement mais ce n’est pas réellement sa spécialité. Il ne faut pas le juger sur cette sortie. Physiquement, il est très bien. L’engagement est parfait. Il est prêt à se racheter pleinement. Il a joué un peu de malchance depuis quelques semaines. Ici, l’occasion est belle de se racheter malgré le numéro 9.

Matthieu Abrivard : Dick des Malberaux (10) avait été longuement arrêté et a déçu depuis son retour à la compétition. Il n’a pas son mordant habituel. Il travaille correctement et l’engagement est idéal car il n’a que des vieux à affronter. Il va se plaire sur ce parcours même s’il s’élance en seconde ligne. Cela dit, il est difficile à recommander. J’ai besoin qu’il me rassure.

Jean-Philippe Raffegeau : Concerto Royal (11) avait été arrêté après son passage dans le Sud, cet été. Il est depuis un mois à Grosbois et a du travail derrière lui. Il va se présenter affûté pour cette rentrée. J’avais repéré cet engagement, réservé uniquement à des 9 et 10 ans, depuis longtemps. Il peut manquer d’une course mais il n’est pas hors d’affaire pour la cinquième place.

Matthieu Varin : Cimarron (12) s’est retrouvé trop vite dans la bagarre en dehors en dernier lieu. Il n’a réellement que deux cents mètres pour finir. Il faut l’économiser. L’engagement est très bon. S’il peut se faire ramener, il est compétitif. Il avait très bien fait en septembre sur ce parcours et est aussi bien.

Romain Derieux : Dazzle Jet (13) répète ses valeurs. Je l’ai gardée pour cet engagement avec uniquement des chevaux d’âge. Elle va aborder cette course avec de la fraîcheur. Je suis retenu à Cagnes et ne serait pas son partenaire. Elle sait finir ses parcours. Il lui faut une course limpide mais elle est capable de disputer activement l’arrivée.

Fredrik Wallin : Millie Millionaire (14) vient de réaliser deux très bonnes sorties. Dernièrement, on a couru de façon offensive et elle s’est très bien comportée. Les 2.100 mètres et une position en seconde ligne ne seront pas un problème car elle a besoin d’un dos en début de parcours. Elle a repris un peu de fraîcheur. Son dernier travail a été excellent. J’y crois.

Source : Geny courses