Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 20 octobre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 20 octobre 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix du Port du Havre à Deauville

Nicolas Caullery : Au regard de ses dernières sorties, je ne peux évidemment rien reprocher à King Gold (1). Il fait toutes ses courses et a prouvé sa compétitivité à cette valeur. Le fait que la piste soit plus souple ne sera pas un problème non plus. Sa forme étant toujours excellente, on court. Seul un mauvais déroulement de course pourrait l’empêcher de ne pas finir dans les cinq premiers. Il peut s’imposer.

Mlle Anne-Sophie Crombez : En dernier lieu, Baileys Blues (2) a été victime du terrain abimé dans le tournant, d’autant que c’est un adepte des parcours en ligne droite. Il revient dans un registre plus classique pour lui. Il vaut mieux le juger sur sa tentative précédente à Dieppe. Comme il a du poids, il faut le voir pour une place.

François Monfort : Après une rentrée un peu décevante, il y avait du mieux dernièrement. Cependant, son jockey a dû toujours la solliciter pour rester dans le bon tempo. Pour cette raison, jeudi, je vais munir Be Ahead (4) d’oeillères australiennes pour l’aider dans sa tâche. Compétitive à cette valeur et à l’aise dans ce type de terrain, j’espère la voir terminer dans la bonne combinaison.

Mme Corine Barande Barbe : La dernière fois, cela ne s’est pas très bien passé car, en rentrant, on s’est rendu compte que White Platin (5) avait une petite atteinte. Cela n’est plus qu’un mauvais souvenir, car il est très bien. On fait une expérience sur la ligne droite. Comme il a pas mal plu, cela rallonge un peu la distance. On va voir comment il se comporte mais, au niveau valeur, je pense que cela reste jouable.

Jean-Vincent Toux : Il serait probablement imprudent de condamner hâtivement Mubaalegh (6) sur sa plus récente sortie. Il ne manifeste en effet aucun signe de lassitude ou de baisse de régime en cette fin de saison. Sur 1.200 mètres, distance qui représente un peu le bout du monde pour lui, il lui faut juste bénéficier d’un parcours sur mesure, en étant caché un maximum. Un terrain trop souple le défavoriserait sensiblement.

Mlle Victoria Head : C’est dommage d’être encore battu dernièrement, mais je ne peux rien reprocher à Raysteve (7), donnant toujours le meilleur en compétition. Cette fois, j’espère que le terrain ne sera pas trop lourd, car je n’ai pas de repères avec lui. Une piste très souple ne le dérangera pas, mais il ne faut pas aller vers l’extrême. Sa forme étant toujours au beau fixe, j’en attends logiquement le meilleur

Henri-Alex Pantall : Before Dawn (9) a bien couru en dernier lieu à Vichy mais elle est un peu limitée. J’ai peur qu’à la valeur qui est la sienne, elle soit prise peut-être un peu trop haut. Pour l’instant, elle a mieux réussi dans les courses à conditions que dans les handicaps.

Sébastien Morineau : Pile Ou Face (12) est un concurrent que je connais encore fort peu. Jeudi, il va en effet courir pour la première fois sous ma férule. Il me donne satisfaction le matin et s’est bien acclimaté à son nouvel environnement. J’espère qu’il va confirmer tout le bien que je pense de lui pour sa première sortie sous mon entraînement.

Source : Geny courses