Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 22 avril 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix du Pavillon Royal

Frédéric Rossi : Bosioh (2) vient d’une nouvelle fois très bien se défendre dans un récent quinté. Perdant ensuite le bénéfice de ses efforts ensuite pour les raisons que vous connaissez… Le cheval est resté bien au travail depuis. Il découvre Paris Longchamp. Mais cela ne m’inquiète pas outre mesure.

Alessandro Botti : Sandyssime (3) n’a pu s’illustrer lors de sa rentrée. C’était sur la fibrée. Il n’a jamais très bien couru sur le parcours en sable de Chantilly. Cette course lui a fait du bien et je le trouve plus beau qu’avant sa dernière course. Désormais sa marge est mince, c’est sûr. Il a gagné en maturité avec le temps. Mais il faut toutefois le voir sur cette distance, lui qui est plus confirmé sur le mile.

Frédéric Rossi : My Charming Prince (4) est un cheval utile et bien connu. Il n’a pas ménagé ses efforts cet hiver. J’ai donc fait le choix de lui redonner de la fraîcheur depuis sa dernière sortie. Le cheval me paraît très bien le matin. Il se plaît en bon terrain et l’avantage d’avoir déjà vaincu sur cette piste. Mes deux pensionnaires au départ de cette course n’ont pas de marge mais ont leur place dans le quinté.

Carmen Bocksai : Kamaron (5) effectue une rentrée et généralement mes chevaux ont besoin d’une course avant d’être performants. Il a bien travaillé en vue de cette épreuve. Malheureusement il devra composer avec le numéro quinze dans les stalles…

Rodolphe Collet : Roberto Mount (6) a été castré. Il me paraît bien, mais ce n’est jamais évident de faire une rentrée dans de telles épreuves. C’est un cheval qui avait été décevant lors de sa dernière tentative, mais il n’a jamais été très performant sur le gazon. Le matin, il travaille bien sur le gazon, mais il se met en pression l’après-midi. Il a déjà montré de la qualité, mais je suis un peu dans le flou avec lui.

Yann Barberot : Go To Hollywood (7) vient de courir à plusieurs reprises dans des courses à conditions qui lui ont permis de baisser un peu en valeur. Il est en forme. Il est certainement mieux en terrain plus souple. On fait un essai sur une distance un peu plus longue. Je pense que c’est intéressant à tenter.

Jean-Pierre Gauvin : Bobydargent (8) court admirablement bien dernièrement car c’était tout de même une semi-rentrée ce jour-là. 1850 mètres sur le tracé de Paris-Longchamp, c’est quelque chose qui devrait parfaitement convenir à ses aptitudes. On est à 2 semaines d’intervalle mais il l’air très bien « rentré » de sa course.

Georgios Alimpinisis : Talap (10) reste sur une semi-rentrée correcte pour sa première sortie sous notre férule. Il n’a pas semblé à l’aise sur la piste souple. C’est un cheval qui avait montré des moyens à ce niveau. Cet adepte du bon terrain est enfin plus confirmé sur le mile. Mais je suis curieux de le voir sur cette distance plus longue où le rythme moins élevé devrait lui plaire.

Philippe Decouz : Hooking (11) st un cheval que j’ai toujours estimé et qui, actuellement, revient dans une condition physique quasi parfaite. Le fait de le rallonger ne me dérange pas et à cette valeur, jugé sur ce qui l’a fait de mieux, il peut encore avoir son mot à dire. A lui de nous le prouver.

Damien de Watrigant : Baikal (12) est un poulain tardif qui ne cesse de progresser maintenant jeudi, il doit monter de catégorie face aux aînés ce qui n’est pas une tâche toujours facile. Néanmoins, il est resté dans un très bel état de forme et j’esère qu’il nous fera encore plaisir même si je pense que le handicapeur a eu la main lourde dernièrement. C’est un essai et je sais qu’il fera de son mieux.

Stéphan Cerulis : Lettyt Fight (14) a bénéficié d’un bon break cet hiver. Il n’est pas à cent pour cent et va avoir besoin de courir. Je n’ai pas le choix des engagements avec lui. Je le présente sur le gazon car il commençait à en avoir un peu assez de la PSF.

François Monfort : Kanderas (16) est en forme. Il n’a pu courir dernièrement à Deauville, car il a eu un abcès à un pied. Il monte d’un cran et est rallongé pour l’occasion. S’il peut bénéficier d’un bon parcours, il peut espérer prendre une place.

Source : Geny courses

A lire également