Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 24 juin 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 24 juin 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix du Palais des Glaces

Yann Barberot : Ficelle du Houley (1) a eu droit à quelques semaines de vacances. Elle a repris de la fraîcheur et semble en bonne forme pour effectuer sa rentrée. Elle sera montée patiemment comme à son habitude et avec un parcours fluide, elle sait finir ses courses. Certes, elle doit porter du poids mais je la crois capable d’accrocher une belle allocation.

Mathieu Brasme : San Valentina (2) revient en très bonne forme. Dernièrement, pour son retour dans un handicap, elle s’est bien défendue sur une distance peut-être un peu longue pour ses réelles aptitudes. Compétitive à cette valeur, j’en escompte une belle performance d’autant que les 1.850 mètres lui conviendront parfaitement. Sachez qu’elle est indifférente à l’état du terrain.

Henri-Alex Pantall : Episodia (3) est bien. Elle est un peu raccourcie, ce qui n’est peut-être pas plus mal. Elle est un peu juste à ce poids-là, n’ayant pas trop de marge.

Mme Pauline Menges : Golden Rajsa (4) avait, peut-être, besoin de retrouver le rythme de la compétition après avoir été saillie. Elle me semble en parfaite condition au travail et va retrouver Christophe Soumillon qui la connaît parfaitement. A ce poids, elle demeure compétitive et j’espère la voir renouer avec les bonnes performances. Pour cela, il ne faudrait pas que le terrain soit trop souple.

Romain Le Dren Doleuze : Sinilga (5) a réalisé un bel hiver, ce qui lui a valu de voir sa situation sur l’échelle des valeurs se détériorer. Jeudi, elle n’affronte que les femelles et on allonge la distance pour la circonstance. On a effectué des réglages avec elle. Je crains juste l’état du terrain ; une piste trop souple serait particulièrement contrariant.

Jean-Pierre Gauvin : Papua (6) reste sur un succès à ce niveau de compétition. Depuis, tout va bien pour elle. Cet engagement est une suite logique dans son programme. Elle a été évidemment pénalisée au poids et sa tâche se complique naturellement. Sachez toutefois que des pluies seraient perçues d’un bon oeil.

Mme Pia Brandt : Layla (7) subit une pénalisation de 3,5 kg mais a gagné avec un peu de facilité en dernier lieu. Il faut que cela se passe bien dans le parcours, car c’est une attentiste. La dernière fois, cela s’est bien déroulé et on espère que cela sera la même chose ce jeudi. Si tout va bien, elle peut encore être à l’arrivée, à condition que le terrain ne soit pas trop lourd.

Recevez nos pronostics dans votre boîte mail

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Yann Lerner : Tara (10) a déçu dernièrement, on y comptait. Hélas, la piste était trop ferme pour ses aptitudes. Les pluies de mardi sont une aubaine pour elle. J’espère que la piste sera bien souple jeudi. Si tel est le cas, un bon comportement de sa part est attendu d’autant que sa bonne condition physique est indéniable.

Nicolas Clément : Assigned (14) est dirigée vers les handicaps, où elle semble prise à une valeur correcte. Là, ce que j’aime bien, c’est qu’il n’y a que des femelles. C’est peut-être un peu court et, concernant l’état du terrain, il ne faut pas les extrêmes. Elle peut se révéler à ce niveau.

Sylvain Dehez : Calaconta (15) s’est une nouvelle fois bien défendue dernièrement. C’était face aux mâles et elle retrouve cette fois uniquement les femelles. Sa forme est sûre et elle adore la piste de ParisLongchamp. Afin d’avoir tous les atouts dans son jeu, il faut souhaiter pour elle une piste pas trop souple jeudi.

Rodolphe Collet : Vivi Bonnebouille (16) reste sur plusieurs bonnes sorties au niveau qui nous intéresse. Elle avait connu un contre-temps à Saint-Cloud le 19 avril dernier dans les stalles de départ, s’y cognant la tête à l’ouverture de celles-ci. Dernièrement, elle a semblé moins appréhender le moment du départ. Le matin elle est très bien et un terrain juste souple l’aiderait dans sa tâche.

Source : Geny courses

A lire également