Accueil > Interviews des pros > Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 27 octobre 2022

Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 27 octobre 2022

Donner une note

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Rieussec à ParisLongchamp

Patrice Cottier : Belgian Prince (2) reste sur une belle prestation à Lyon et arrive dans une très belle condition pour ce retour dans un handicap. Il n’a pas énormément de marge au poids, mais il demeure compétitif à cette valeur. De plus, si le terrain peut en déranger certains, cela ne sera pas un désavantage pour lui. On se déplace avec de logiques ambitions.

Mauricio Delcher-Sanchez : Berkane (3) n’a pas très bien couru la dernière fois, sans explication. Cela peut arriver. Il est resté en forme. Il n’a pas trop de marge en valeur 40, mais il peut être compétitif. La longue distance va lui faire du bien et le terrain souple ne le dérange pas du tout.

Julien Phelippon : Quick Flash (4) m’a évidemment bien plu pour sa première sortie sous ma responsabilité, car il s’est imposé. Il a animé la course avant de se montrer très courageux pour finir. Il me paraît être resté dans la même forme. A cette valeur, il devrait avoir son mot à dire dans cette catégorie. Pénalisé au poids, j’en attends une bonne prestation.

Gordan Batistic : Mykiss (5) s’est imposé facilement la dernière fois, n’ayant pas eu à puiser dans ses ressources. Il est en bonne forme et bénéficiera d’un terrain souple qu’il aime. Je pense qu’il est compétitif à la valeur qui est la sienne. Il sera monté dans le groupe de tête.

Yann Lerner : Breath of Fire (6) vient de nous montrer un regain de forme. Il est revenu à une valeur où il peut être compétitif et le terrain très souple est un atout. De plus, ParisLongchamp est le théâtre de son dernier succès. Avec un bon déroulement de course, il devrait pouvoir lutter pour la victoire.

Didier Prod’homme : Barbadin (7) vient de prouver sa forme dans une course à conditions. Son passage sur les obstacles lui a fait prendre de la force. Le lot s’est creusé et il a beaucoup de fond. C’est un quatrième ou cinquième possible selon moi.

Bruno Audouin : Penclaudjeangreen (8) est un cheval assez émotif, qui a encore besoin de se façonner et de s’endurcir. Il est tardif et je pense qu’il sera mieux l’année prochaine. Ici, il est compétitif à cette valeur, mais cela me paraît compliqué pour le succès. Maintenant, une place est à sa portée.

Guido Schmitt : Alkuin (9) est en bonne forme et aime le terrain pénible. Il aurait gagné s’il n’était pas resté en dedans. Avec lui, c’est avant tout une question de bon vouloir, car il n’a pas toujours envie. C’est donc une affaire d’impression. S’il est décidé, il peut gagner une telle épreuve.

Stéphane Wattel : Moon Wolf (10) vient de réaliser une bonne performance. Comme il aime les pistes souples, sa tâche est évidemment plus facile pour lui en fin d’année. Il court assez rapproché et on a juste fait de l’entretien. Je le trouve dans le même état que la dernière fois. Il aime bien les longues distances. J’en attends une confirmation.

Markus Nigge : Masterpower (11) n’a pas mal couru en dernier lieu, finissant bien. Le terrain bien souple et l’allongement de la distance vont servir ses intérêts. Il a montré, cet été à Deauville, qu’il avait le niveau d’une telle épreuve. J’en attends une bonne prestation.

Nicolas Guilbert : Salsa Queen (12) aurait été mieux dans la deuxième épreuve. Elle avait bien couru cet été dans un quinté à Vichy, mais cette épreuve est un peu plus relevée. La troisième ou la quatrième place me satisferait.

Mikel Delzangles : Sweetest Thing (13) a eu un problème de selle pour son premier essai dans un handicap et n’a pu fournir sa réelle valeur. Je pense qu’elle peut bien faire à cette valeur et dans un tel terrain, mais avant le coup, elle manque d’expérience face à de tels adversaires. Elle aurait été mieux située en deuxième épreuve. Une place me satisferait.

Rodolphe Collet : Mac la Tambouille (14) s’est très bien comporté dernièrement mais la distance était trop courte pour lui. On suit le programme et, cette fois, la distance sera plus à sa convenance. Sa forme est excellente et la piste assouplie ne le gênera pas. Il mettra à profit son petit poids pour tenter de brouiller les cartes. Je suis confiant.

Jehan Bertran de Balanda : Bonaparte Sizing (15) n’a pas été très heureux à mi-ligne droite dernièrement, puis est venu bien finir. Je pensais le voir en deuxième épreuve, mais à ce poids, je tente le coup, car il n’y a plus trop de courses. Les terrains bien souples lui conviennent et il est très bien. Dans un tel lot, il n’a pas beaucoup de marge, mais il est courageux et désormais bien endurci.

Source : Geny courses