Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 3 février 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Langeais à Vincennes

Philippe Daugeard : Erasme Williams (1) s’est très bien comporté la dernière fois, finissant dans une belle action, tout en n’ayant pas eu un parcours des plus faciles. Comme il ne s’élance pas très vite, il est, par la force des choses, obligé de venir de derrière. Il est en forme. Le lot étant assez relevé, cela ne va pas être facile. Il va falloir que cela se passe bien. Si tel est le cas, il doit pouvoir finir à l’arrivée.

Franck Leblanc : Flamme Vive (2) s’est rapidement montrée fautive, dimanche, sur les 2.100 mètres du Prix Helen Johansson. Je n’ai donc pas hésité à la présenter de façon rapprochée. Toutes ses sorties précédentes étaient bonnes. Jeudi, il y a des sérieux clients au second échelon. Elle reste, malgré tout, en mesure d’accrocher une place.

Christian Bigeon : El Santo Haufor (3) s’est précipité dernièrement à l’entrée de la ligne droite où il s’est montré fautif. Je pense qu’il était en mesure de prendre le second accessit. Jeudi, il est contraint d’affronter de très bons chevaux. Il s’est bien défendu, cet hiver, mais cette fois, il devra bénéficier de circonstances favorables pour accrocher la cinquième place.

Hughes Levesque : Favori de l’Iton (4) a des soucis de santé et on a du mal à trouver ce qui le chagrine depuis pratiquement le mois de septembre. On a l’impression de l’avoir mieux à l’entraînement et j’espérais le voir en progrès la dernière fois mais ce n’était pas formidable, même s’il n’a pas eu un parcours favorable. On ne peut pas refuser un si bel engagement mais je suis dans le doute. J’ai besoin qu’il me rassure.

Björn Goop : Dandy de Godrel (5) revient en forme comme l’attestent ses dernières tentatives. Ici, il est bien engagé au premier échelon mais l’opposition est très relevée au deuxième poteau. Il faudra vraiment que tout se passe bien pour accrocher un petit « chèque ».

Jean-Michel Baudouin : Epsom d’Herfraie (6) a certes déçu dans le Prix de Brest mais à sa décharge, il est allé un peu trop vite dans le parcours. Je l’ai gardé à Grosbois depuis cette sortie. Il est resté super bien physiquement. Ils ne sont pas nombreux en tête et pourra venir de bonne heure. Il a ma préférence de cœur, mais Décoloration me paraît un peu au-dessus.

Jean-Michel Baudouin : Dreamer de Chenu (7) est retourné à la campagne depuis sa victoire du Prix de Brest. Il a confirmé sa très bonne forme depuis le début du meeting d’hiver. À l’inverse de ses compagnons d’entraînement, il doit subir le déroulement de course. Il faudra une course limpide comme en dernier lieu. Avant coup, c’est plutôt un placé mais les courses, il faut les disputer, on a pu le voir.

Jean-François Senet : Crescendis (8) découvre des tâches compliquées à Vincennes. Cette course va uniquement me permettre de lui redonner du moral. Je vais la driver sagement. Elle n’aura pas la partie facile face à de tels rivaux.

Jean-Luc Bigeon : For You Madrik (9) a décroché une excellente quatrième place dans le Prix du Forez. Il trottait 1’11 »5 sur les 2.700 mètres et n’était devancé que par de très bons chevaux. Il est resté au mieux. Je ne peux pas le déferrer mais il a déjà réalisé quelques bonnes performances en étant plaqué devant. Avec Epsom d’Herfraie au départ, le rythme devrait être soutenu. Je le crois capable d’accrocher une place.

Franck Blandin : Flore de Janeiro (10) n’a pas pu s’exprimer en dedans dans la phase finale la dernière fois, alors qu’elle était pleine de ressources. D’évidence, elle aurait été deuxième. Elle a besoin d’un rythme sélectif pour ne pas tirer, ce qui est peut-être moins garanti sur cette longue distance. Elle va essayer de prendre une allocation. Elle a un 2.100 mètres dans une dizaine de jours.

Romain Congard : Fairplay d’Urzy (11) n’a pas fourni sa valeur à Cagnes fin décembre. Il ne s’est pas adapté à l’environnement sur place. Il s’est reposé une quinzaine de jours ensuite avant d’être repris. Il court toujours bien sur la fraîcheur. Il peut avoir besoin d’une vraie course pour jouer un premier rôle. Les « Baudouin » sont à craindre en priorité.

William Bigeon : Diablo du Noyer (12) est en parfaite condition et a renoué avec la victoire à Agen. Dans la foulée, je n’ai pas trop d’engagements en province pour le moment. Aussi, on revient dans la capitale. Il rend la distance mais il n’a ni les 6 ans, ni les étrangers à affronter. Je crains en priorité les « Baudouin » mais il doit terminer à l’arrivée.

Mathieu Mottier : Delfino (13) s’est retrouvé loin, dans le Prix du Forez mais il est revenu terminer correctement en retrait. Cet hiver, il a pris des places mais il n’est pas aussi tranchant que cet été. Cela dit, son chrono était bon dernièrement. L’engagement est très correct même s’il doit rendre la distance. Il est suffisamment bien pour accrocher une place.

Jean-Michel Baudouin : Décoloration (14) est vraiment très bien. L’engagement est idéal. Je vais demander à mes drivers de ne pas se faire de « guerre » inutile. Elle est capable de renouer avec la victoire.

Source : Geny courses