Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu

Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 4 mars 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix Emile Allix Courboy

Jean-Michel Bazire : Sobel Conway (2) a déçu lors de ses deux dernières sorties. Malheureusement, je n’ai aucune explication. A l’entraînement, il ne montre pourtant aucun signe de faiblesse. Jeudi, l’engagement reste favorable. J’espère qu’il va se racheter et surtout me rassurer.

Anders Lindqvist : Hard Times (3) a été excité par les faux-départs dans le Prix de Paris et a fini par se mettre au galop. Il n’est pas toujours évident « dans la bouche » et il y a encore quelques réglages à effectuer au niveau de son embouchure. Sur le plan physique, il est vraiment au mieux. Dans un jour faste, il n’est pas incapable de surprendre à ce niveau. En classe pure, Wild Love lui est supérieure.

Christian Bigeon : Classic Haufor (4) est nettement moins performant l’hiver et sera mieux aux beaux jours. Il n’est pas encore revenu à son meilleur niveau mais il n’est pas hors d’affaire pour la cinquième place. Il faut le retenir dans une combinaison élargie.

Jean-Michel Baudouin : Décoloration (5) n’a fait qu’un peu plus d’un tour dans le Prix de Paris dimanche. Aussi, elle n’a pas été marquée par ses efforts. Bien sûr, j’ai beaucoup de regrets. Si on avait eu la corde, cela aurait changé la donne. Ici, Fire Cracker est le concurrent à battre. C’est sa dernière de l’éhiver. On va essayer de finir en beauté. Ensuite, elle se reposera un peu.

Christophe de Groote: Coeur Baroque (6) a un peu retrouvé le moral et répète ses courses. Cet engagement ne se présente pas mal. Ces derniers temps, il a juste été battu par Cyriel d’Atom, qui a réussi à Vincennes cet hiver. Du coup, on tente notre chance et je ne pense pas qu’il sera ridicule. Si on peut lui cacher l’effort jusqu’à 500-600 mètres de l’arrivée, il peut finir sur un drôle de pied.

Benjamin Noël : Bachar (7) vient d’arriver il y a à peu près un mois à la maison. Il a eu des problèmes de santé. Il n’est pas mal à l’entraînement mais ne travaille pas dur ; ça va toujours bien quand c’est comme ça. Cette première sortie pour mon compte va me permettre de voir son comportement pour la suite. Il a une petite ferrure, pas trop lourde, aux antérieurs et sera déferré des postérieurs.

Melvin Kondritz : Boston Terrie (8) a été éloigné des pistes pendant plusieurs mois à la suite d’un problème de jambe. Tout est rentré dans l’ordre et à l’entraînement, je commence à avoir de bonnes sensations avec lui. Evidemment, il s’agira pour lui d’une reprise de contact avec la compétition. Il n’a aucune chance. Il disposera d’un engagement sous la selle le 15 mars à Bordeaux.

Michel Lenoir : Christo (9) m’a déçu le mois dernier à Cagnes-sur-Mer. Dès le départ, j’ai senti qu’il n’avait pas de gaz. Il a fini correctement mais il n’était pas dans un grand jour. Depuis, il a très bien travaillé. Cette course va surtout lui permettre de se maintenir en condition en attendant un prochain engagement sur la Côte d’Azur. Il sera déferré mais résiné pour faire un essai. Il n’aura pas la partie facile.

Grégory Thorel : Fire Cracker (10) redescendait un peu de catégorie lors de ses dernières courses et en a profité pour aligner deux plaisants succès. Dans la foulée, il fait face à un engagement favorable face à ses aînés. Il a eu le temps de récupérer et a bien travaillé en vue de cet objectif. Ce n’est jamais fait d’avance mais c’est vrai que, sur le papier, tout se présente bien.

Cyril Chenu : Baron Daidou (11) a eu un bon programme mais il fallait tout de même gagner. Je ne vais rien changer; Matthieu Abrivard s’entend remarquablement bien avec lui et il sera déferré des quatre pieds une fois de plus. Fire Cracker est un client; Décoloration également. Si tout se passe bien, alors il devrait encore répondre présent.

Stéphane Provoost : Crêpe de Satin (12) trouve l’un de ses plus beaux engagements de l’hiver. Avec Fire Cracker et Décoloration, il devrait y avoir du rythme, ce qui peut lui permettre de venir prendre une place. Elle sera déferrée au minimum des antérieurs.

Tomas Malmqvist : Calle Crown (13) a très bien travaillé et je pense qu’il va bien se comporter ce jeudi. Je compte sur lui pour être dans les trois premiers. C’est un bon engagement et, habituellement, il est très performant sur sa fraîcheur, comme ici, lui qui n’a pas recouru depuis le 19 décembre. Il peut aller devant comme attendre.

Christian Bigeon : Be Bop Haufor (14) découvre des tâches compliquées face aux plus jeunes. De plus, il ne s’est pas montré très tranchant cet hiver. Jeudi, il bénéficie d’un engagement favorable au plafond des gains mais l’opposition est relevée. La cinquième place me satisferait pleinement.

Franck Nivard : Nancy America (15) vient d’effectuer une rentrée après avoir été arrêtée plusieurs mois. Cette course avait pour but de l’amener au mieux pour cet objectif. Elle est idéalement engagée au plafond des gains et sera cette fois déferrée des quatre pieds. Son entraîneur m’a confié qu’elle était au mieux. Elle ne devrait pas taper loin.

Source : Geny courses

Pour augmenter vos chances de gagner au PMU, n’hésitez pas à consulter aussi l’analyse et le pronostic de Fréquence Turf pour ce Prix Emile Allix Courboy, le Tiercé Quarté Quinte du jeudi 4 mars 2021 qui se courra sur l’hippodrome de Vincennes.

A lire également