Avis des entraîneurs tierce quarte quinte pmu
/ / Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 6 mai 2021

Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 6 mai 2021

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de la Comédie Française

Henri-Alex Pantall :Episodia (1) n’est pas éliminée ici, je suis content. Distance terrain et catégorie sont dans ses cordes. Je la trouve très bien le matin. Tout est bien bien pour elle !

Carmen Bocksai : Kamaron (2) n’a pas mal couru lors de sa rentrée, sur une distance un peu courte. Il sera mieux sur 2.250 mètres ici. J’espère qu’il va monter là-dessus mais je n’ai pas le choix des engagements vu sa valeur. On verra, ce n’est pas facile. Sachez qu’il ne faut pas de terrain trop souple. Notez par ailleurs que ce cheval à grande action se monte aux avant-postes.

Ludovic Gadbin :Best Win (3) n’affronte que ses contemporains ici. Et elle a gagné en vélocité ces derniers temps. Voilà pourquoi il est tentant de raccourcir la distance avec elle. Elle est intéressante à voir évoluer en cette valeur pour ses débuts dans les handicaps. L’interrogation concerne l’état du terrain. L’arrivée des pluies seraient très bienvenue.

Christophe Escuder : Palus Argenteus (5) a connu un mauvais déroulement de course dernièrement, cela s’est mal passé avec un concurrent qui lui a galopé dans les postérieurs. Tout est rentré dans l’ordre et on retente à ce quinté, bien que l’on sait qu’à cette valeur, sa marge est minime. Maintenant, il est très endurci et à l’issue d’un bon parcours, une place reste à sa portée. Pour le succès, il faudra que tout se passe au mieux.

Recevez nos pronostics dans votre boîte mail

Chaque jour, Fréquence Turf envoie ses pronostics pour les courses PMU à ses abonnés. Pour recevoir nos pronostics PMU et notre cheval du jour dans votre boîte mail, cliquez sur le bouton ci-dessous.

Frédéric Rossi : Amedras (6) est un gros tardif, qui commence à bien venir. Je trouve que sa dernière prestation est rassurante. Ici, c’est un premier handicap. Cela va me donner une idée de ce qu’il peut faire à ce niveau en valeur 39.

Carlos Laffon-Parias : Huetor (7) joue de malchance. C’est vrai que c’est un attentiste et qu’il est tributaire du déroulement de la course mais j’espère que cette fois, il aura les coudées franches dans la phase finale. Nanti du numéro 2 dans les stalles, il faudra bénéficier de circonstances favorables pour pouvoir jouer un bon rôle. Croisons les doigts…

Mikel Delzangles : Japarana (8) elle manquait de métier dernièrement pour son premier quinté. En outre, c’était sa deuxième course après une longue période d’interruption. Elle devrait faire des progrès. Je serais déçu si elle ne courrait pas bien mais je regrette qu’elle ait été sévèrement pénalisée pour son succès du Croisé-Laroche, lors de sa rentrée.

Francis-Henri Graffard : Attendante (9) a animé l’épreuve en dernier lieu et a un peu plafonné à la fin montrant qu’elle n’était pas hors d’affaire dans ce style de course. Cette fois, on va la monter plus patiemment afin de préserver sa fin de course et dans ce cas, la voir bien terminer. J’en escompte une bonne prestation.

Jean-Pierre Gauvin : Skeggi (10) est un adepte des pistes souples.On n’a pas beaucoup d’engagements favorables pour ce cheval qui demeure pris assez haut sur l’échelle des valeurs.Je le trouve toutefois en progrès au fil de ses sorties sous ma férule. S’il venait à beaucoup pleuvoir d’ici jeudi, il mériterait de ce fait crédit.

Romain Le Gal : La Javanaise (11) court mieux que ne l’indique le résultat dernièrement. Elle ne finit pas mal ce jour-là. C’était une semi-rentrée et elle avait un numéro de corde défavorable. Ca se présente mieux ici. Elle est montée en condition. On va la monter cachée non loin de la tête. Avec un bon parcours elle peut viser une place si la piste ne s’assouplit pas de trop.

Marc Pimbonnet : Poet’s Black (12) vient de conclure cinquième au niveau qui nous intéresse ici. Le cheval ayant bien récupéré cet engagement est une suite logique dans son programme. D’autant que les courses réservées aux quatre ans vont se raréfier. Il est à l’aise de 1800 à 2400 mètres et devrait en toute logique de nouveau « faire » sa course.

Frédéric Seguin : Charm King (13) est un chic poulain. Depuis son arrivée à l’écurie, il fait pratiquement toutes ses courses. Cette saison, après avoir remporté son handicap, Il nous a prouvé qu’il demeurait compétitif. Maintenant, il n’aura pas la décharge de son apprenti mais l’aide d’un jockey expérimenté. Dès lors, face aux seuls 4 ans, on tente l’aventure avec l’ambition de faire.

Stéphane Wattel : Baden Rocks (14) relève de castration et a changé récemment d’univers, car il était auparavant entraîné en Allemagne. Il a quand même fait une bonne rentrée et est monté en condition. Comme il court assez rapproché, il n’a pas eu un travail sérieux. Je pense que c’est une vraie recrue pour les gros handicaps.

Eric Libaud : The Tickler (15) a très bien couru la dernière fois mais n’avait pas son terrain. Il ne peut tout simplement pas accélérer en bon terrain comme sur une piste souple. Il faut donc qu’il pleuve. Il a l’avantage de n’affronter que ses contemporains et évolue sur une distance très proche de ses réelles aptitudes. Il est en valeur 36. Il faut y aller.

Nicolas Caullery : Risk Taker (16) ne possède pas de marge de manoeuvre. Il n’a été baissé que d’une livre et tant qu’il ne sera pas pris à sa jsute valeur, cela est un peu compliqué pour lui. Certes, il n’a pas trop mal couru dernièrement, mais sa tâche n’est pas évidente.

Source : Geny courses

A lire également