Avis des entraîneurs pour le Quinté du jeudi 8 septembre 2022

Les interviews des entraîneurs pour le Prix de Longchamp

Mikel Delzangles : Ashghar (1) est un poulain correct. Il a besoin de terrain souple, tout du moins du 3,5 au pénétromètre, ce qui devrait être le cas jeudi. Il est très bien, mais a un très mauvais numéro à la corde, ce qui est ennuyeux.

Jean-Marie Béguigné : Agile (2) est une pouliche qui fait aussi bien l’après-midi en compétition que le matin au travail ; il n’y a rien à lui reprocher. Maintenant, il faut voir si elle est prise à sa juste valeur. Elle devrait bien courir. Les handicaps de 3 ans ne sont pas simples car les valeurs ne sont pas toujours bien ajustées.

Henri-Alex Pantall : Final Gesture (3) cherche sa course dans cette catégorie. La pouliche est restée en pleine forme et je ne pense pas que le rallongement de la distance devrait la déranger. Il faudra compter avec elle.

Henri-Alex Pantall : Blues Rock (5) nous a un peu déçu à Vichy où on s’attendait à mieux de sa part. Cependant, peut-être n’a t-il pas apprécié le terrain léger… Cette fois, il sera muni d’oeillères australiennes et on en escompte une réhabilitation.

Mme Pia Brandt : Cheek To Cheek (6) a encore besoin de prendre confiance. Elle vient de s’imposer facilement et j’espère qu’un quinté ne sera pas trop difficile pour elle, même si je pense qu’elle a les moyens de remporter une telle épreuve. Le tracé de Longchamp ne devrait pas la déranger et j’estime qu’elle est prise à sa juste valeur.

Mme Conny Whitfield : Daddy’s Black Girl (7) est une pouliche compétitive dans les courses à conditions. Elle découvre jeudi la catégorie des handicaps. Je suis assez satisfaite de la valeur qui est la sienne et en espère un bon comportement jeudi. Son jockey la connaît bien et elle n’a pas de problèmes avec la distance ni le terrain souple. Elle n’a pas un physique impressionnant, mais a un très bon mental.

Jérôme Reynier : Grand Tatakan (8) disputait son premier handicap dernièrement et il s’est très bien défendu. Cependant, à cette valeur, sa marge semble réduite et il faudra bénéficier d’un parcours sans encombre pour espérer finir une nouvelle fois dans la bonne combinaison. De plus, je pense que le fait de raccourcir un peu la distance peut être à son avantage. J’en attends une bonne prestation.

Stéphane Wattel : Ultrasound (9) s’est très bien défendu lors de son premier handicap. Il est resté dans un bel état de forme et, bien que rallongé pour l’occasion, j’en attends une bonne prestation. J’espère le voir confirmer sa dernière sortie.

Jérôme Reynier : Tounsivator (10) nous a fait plaisir au printemps en remportant deux handicaps coup sur coup. Ensuite, il s’est bien défendu à Borély mais il m’est difficile de le juger réellement car il n’y avait que quatre partants. Ici, il monte de catégorie avec une valeur revue à la hausse. A lui de nous prouver qu’il est capable de s’illustrer en 36,5 de valeur. Il se présentera en bonne forme et j’espère le voir bien courir.

Henri-Alex Pantall : Indya (11) est une chic pouliche, qui répond toujours présente. Elle est restée dans un bel état de forme et, logiquement, on espère que son « jour » sera pour bientôt. Maintenant, le tirage au sort des stalles ne lui a pas été favorable…

Mikel Delzangles : Sansa Bay (12) vient de courir un peu en dessous de ce que j’attendais d’elle à Clairefontaine. Je pense qu’elle vaut mieux que cela. Elle va prendre part à son premier quinté, en n’étant pas des mieux placée dans les stalles. Il lui faudra compter sur un bon parcours.

Jean-Pierre Carvalho : Lexington Gold (14) est un cheval en pleine forme, qui est en constants progrès. Au regard de sa dernière victoire et de la pénalité prise, je n’ai plus le choix des engagements et il doit s’attaquer à ces gros handicaps. Maintenant, depuis qu’il porte les oeillères, il ne cesse de repousser ses limites et cette sortie m’en dira plus pour la suite. Malgré tout, je m’attends à le voir bien se défendre.

Sylvain Dehez : Senor Pedro (15) a rapidement trouvé sa voie dans la catégorie des handicaps, enlevant sa course cet été à Vichy. Il vient de prouver sa forme dans une course à conditions et retrouve les handicaps avec des ambitions. De la pluie est annoncée en région parisienne. Un terrain bien souple ne serait pas fait pour le gêner. Un bon comportement de sa part est espéré jeudi.

Nicolas Clément : Rosetta Stone (16) est un poulain en formation, qui est encore tendre. Il devrait encore s’aguerrir et pourrait faire un bon cheval de quintés. C’est un poulain que j’aimerais bien garder l’année prochaine. Il est très froid le matin, raison pour laquelle je pense qu’il va bien vieillir. Il va aimer le terrain et est bien placé, j’en attends un bon comportement.

Source : Geny courses